Mot-à-mots

J'ai commencé ma vie comme je la finirai... Au milieu des livres (Jean-Paul SARTRE)

Le collier rouge - Jean-Christophe RUFIN

415ZO2F239L

Editions Gallimard, 27 février 2014, 160 pages

Résumé de l'éditeur :

Dans une petite ville du Berry, écrasée par la chaleur de l'été, en 1919, un héros de la guerre est retenu prisonnier au fond d'une caserne déserte. Devant la porte, son chien tout cabossé aboie jour et nuit. Non loin de là, dans la campagne, une jeune femme usée par le travail de la terre, trop instruite cependant pour être une simple paysanne, attend et espère. Le juge qui arrive pour démêler cette affaire est un aristocrate dont la guerre a fait vaciller les principes.

Trois personnages et, au milieu d'eux, un chien, qui détient la clef du drame...

Mon avis :

Ce roman est court, et pourtant je l'ai trouvé long à démarrer. Les pages les plus intéressantes sont dans le dernier quart du roman. J'aurais à ce propos aimé qu'il en dise un petit peu plus.

Alors bien sûr, la tension monte tout au long de la lecture car nous nous demandons : "Mais bon sang qu'a-t-il fait, ce soldat ?!".

Et puis au final, heureusement que le juge est un brave homme.

L'image que je retiendrai :

Ce qui m'a plu, dans ce roman, c'est l'interprétation de l'acte de bravoure du chien qui, s'il ne réhausse pas le Chien, amoindri l'Homme.

 

Une-année-en-14-298x300

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par Alex mot a mots à 12:59 - Auteurs en R - Vos impressions [2] - Permalien [#]
Tags : , ,



La petite lumière - Antonio MORESCO

31pT-RwUjTL

Editions Verdier, 18 septembre 2014, 128 pages

Résumé de l'éditeur :

" Je suis venu ici pour disparaître, dans ce hameau abandonné et désert dont je suis le seul habitant " : ainsi commence La Petite Lumière. C'est le récit d'un isolement, d'un dégagement, mais aussi d'une immersion.

Le narrateur est intrigué par une petite lumière qu'il perçoit au loin tous les soirs et dont il décide d'aller chercher la source. Il part en quête de cette lueur et trouve une étrange maison où vit un enfant. Il parvient à établir un dialogue avec lui et une relation s'ébauche, empreinte de mystère.

Cet enfant, qui est-il ? Pourquoi vit-il tout seul ?

Mon avis :

Voilà un roman dont j'ai trouvé la lecture ardue. Et pourtant, des jours après, il me reste toujours en mémoire cette petite lumière.

Il est vrai que je n'apprécie pas particulièrement les descriptions de la nature. Et dans ce court roman, il y en a beaucoup. Pourtant, le charme a opéré malgré moi.

Et puis il y a la question de cette fameuse lumière : une légère intrigue, de quoi m'appâter.

Un récit qui se déroule la plupart du temps de nuit, créant une atmosphère particulière.

Et puis le narrateur est isolé de tout, seul, au milieu des collines.

Une petite lumière qui vous poursuit longtemps.

L'image que je retiendrai (attention spoiler) :

Celle du petit garçon au crâne rasé vivant seul dans la maison.

 

 

94682364

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par Alex mot a mots à 12:23 - Auteurs en M - Vos impressions [26] - Permalien [#]
Tags :


Le baptême des ténèbres - Ghislain GILBERTI

51QwWkaS-oL

Anne Carrière 2 octobre 2014, 430 pages

Résumé de l'éditeur :

Cécile Sanchez, commissaire de police spécialisée en criminologie, en analyse comportementale et en interprétation du langage non verbal, dirige une section d'élite de l'OCRVP, l'Office central pour la répression des violences aux personnes. Elle traque les criminels les plus dangereux et déviants de l'Hexagone. Entourée par un médecin-légiste aussi compétent qu'excentrique, un groupe méticuleux de la police scientifique et une section d'assaut structurée en meute, Sanchez devra cette fois percer les arcanes d'un tueur au psychisme atypique.

Celui qui est rapidement surnommé " le Ramoneur " au sein des services de police, à cause de son penchant pour pénétrer ses victimes à la lame, signe ses actes en dessinant sur les visages des suppliciées un masque mortuaire à l'esthétique sanglante. Alors que les enquêteurs luttent pour travailler à couvert, en retardant au maximum la fièvre médiatique, le tueur va accélérer la cadence et modifier son mode opératoire jusqu'à atteindre un niveau de barbarie insoutenable.

Au fil des investigations, la commissaire va plonger au cœur d'un dossier ténébreux. Heureusement, un spécialiste des profondeurs va la rejoindre en chemin et jouer le rôle d'un Virgile des temps modernes.

Mon avis :

Je retrouve avec plaisir et la plume de Ghislain Gilberti et son héroïne Cécile Sanchez.

Dans ce second opus, un texte un peu plus ramassé, moins d'acronymes (merci !) et une enquête menée tambour battant.

Sans oublier les anciens fantômes qui refont surface, les anciennes amitiés qui demandent de l'aide et une histoire d'amour naissante.

Une intrigue qui se déroule dans les catacombes parisiennes à la faune étrange pleine de compromissions.

Un tueur retors au psychisme dédalien ; une poursuite finale en 3 dimensions. Bref, un roman intelligent comme je les aime.

Pour une fois, une suite qui ne démérite pas. 

Il ne me reste plus qu'à attendre le tome 3 dont la sortie est prévue prochainement.

L'image que je retiendrai :

Celle des catacombes depuis Paris jusqu'à la banlieue. Une ville sous la ville.

 

Je remercie les Editions Anne Carrière qui ont bien voulues m'envoyer le roman à ma demande.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par Alex mot a mots à 12:17 - Auteurs en G - Vos impressions [20] - Permalien [#]
Tags :


Mr Gwyn - Alessandro BARICCO

516GuU8aEAL

Editions Gallimard, 5 mai 2014, 183 pages

Résumé de l'éditeur :

Romancier britannique dans la fleur de l'âge, Jasper Gwyn a à son actif trois romans qui lui ont valu un honnête succès public et critique. Pourtant, il publie dans The Guardian un article dans lequel il dresse la liste des cinquante-deux choses qu'il ne fera plus, la dernière étant : écrire un roman. Son agent, Tom Bruce Shepperd, prend cette déclaration pour une provocation, mais, lorsqu'il appelle l'écrivain, il comprend que ça n'en est pas une : Gwyn est tout à fait déterminé. 

Simplement, il ne sait pas ce qu'il va faire ensuite. Au terme d'une année sabbatique, il a trouvé : il veut réaliser des portraits, à la façon d'un peintre, mais des portraits écrits qui ne soient pas de banales descriptions. Dans ce but, il cherche un atelier, soigne la lumière, l'ambiance sonore et le décor, puis il se met en quête de modèles. C'est le début d'une expérience hors norme qui mettra l'écrivain repenti à rude épreuve. 

Mon avis :

Je retrouve la plume de l'auteur de Soie, que j'avais quelque peu délaissée ces dernières années.

Roman plus long, celui-ci s'interroge sur le processus de la création littéraire.

Si j'ai beaucoup aimé la préparation de l'atelier (choix du décor, de la musique, du mode opératoire), j'ai en revanche été déçue par la fin du roman, bien plate à mon goût.

Le personnage Jasper Gwyn était arrivé à une telle maîtrise de son art, pourtant.

Je me suis donc laissée porter par la narration et l'histoire, toute en pudeur, qui m'ont fait passer une après-midi enchantée.

L'image que je retiendrai :

Celle de l'ambiance du lieu dans lequel l'auteur Jasper Gwyn écrit ses portraits : décor, son, tout y est.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par Alex mot a mots à 12:34 - Auteurs en B - Vos impressions [42] - Permalien [#]
Tags :


Le maître des livres Tome 1 - Umiharu SHINOHARA

61JFgrBT3iL

Komikku Edts, 28 août 2014, 192 pages

Résumé de l'éditeur :

Mikoshiba est un homme simple, presque banal, mais dans la bibliothèque où il travaille, il excelle.

Découvrez ou re-découvrez en sa compagnie les grands classiques de la littérature jeunesse. Retrouvez ces émotions et sentiments enfouis qui vous ont fait vibrer dans le passé et apprenez de nouvelles leçons de vie pour avancer encore plus loin. Découvrez ou re-découvrez tous ces contes et aventures qui ont fait vibrer des enfants et des adultes dans le monde entier.

Mon avis :

J'ai été quelque peu déçue par ce manga très japonais.

Des histoires qui se suivent sans réels avancée dans l'histoire de fond ; un personnage principal qui n'est pas des plus attachant.

Alors certes, ce manga permet de se souvenir avec nostalgie des lectures de notre enfance. Mais je n'ai pas été convaincue.

D'ailleurs, j'ai fait cette lecture cet été, le manga a été soigneusement rangé et mon billet toujours pas rédigé, c'est dire !

 

87363545_o

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par Alex mot a mots à 13:29 - Auteurs en S - Vos impressions [26] - Permalien [#]
Tags : ,


Thé de Noël - Compagnie coloniale

images

Thé de Noël® est le mélange original et exclusif de référence pour les fêtes de fin d'année. 
Bénéficiant du procédé unique d'aromatisation à la vapeur caractéristique de la Maison, Thé de Noël® vous dévoile des saveurs subtiles de cerise et d'amande. Un grand mélange riche en couleurs délicatement parsemé de pétales de bleuets.

Mon avis :

Une maison de thé très classique, mais je décide cette année de leur faire confiance pour mon Thé de Noël.

Malheureusement, je suis quelque peu déçue : un thé fade à cause de l'amande.

Pour un thé de Noël, je m'attendais à quelque chose de plus relevé.

Tant pis.....

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par Alex mot a mots à 12:17 - A l'heure du chapelier fou - Vos impressions [32] - Permalien [#]
Tags :




Fin »