Mot-à-mots

J'ai commencé ma vie comme je la finirai... Au milieu des livres (Jean-Paul SARTRE)

lundi 8 août 2011

Pourquoi les gentils ne se feront plus avoir - J. HESKA

gentils-avoir

Transit, 16 février 2011, 214 pages

Résumé de l'éditeur :

Jérôme est un jeune informaticien plutôt gauche et mal dans sa peau qui a du mal à s’intégrer à la société.
Comme il le dit lui-même, il est invisible pour son entourage, insipide pour ses collègues, insignifiant pour sa petite amie.

Un jour, il tombe sur un article dans un magazine de psychologie bon marché censé aider les gens à régler un certain nombre de problèmes dans leur vie. Dans son cas, la thérapie préconisée va le conduire beaucoup plus loin que prévu.

Jérôme va en effet jeter les bases d’une véritable théorie pour contrer la méchanceté humaine et devenir malgré lui le chef de file d’un mouvement philosophique, le « cimondisme », qui va prendre une ampleur inattendue et finir par révolutionner le monde.

Mon avis :

Voici un roman fort distayant pour l'été, quand nous sommes loin du travail et de ses méchants collègues avec qui il faut pourtant travailler. C'est le problème de Jérôme, d'ailleurs.

Problème qu'il résoudra -ou résolvera ?!- en créant le cimondisme. Si comme moi, vous vous demandez ce que c'est, allez lire ce livre plein de fraîcheur. Vous en ressortirez différent.

Et puis il y a aussi une belle histoire d'amour, soupir....

De quoi changer la face du monde ? Peut-être pas, mais maintenant, je vais guêter les antiphates dans mon supermarché, c'est sûr.

L'image que je retiendrai :

Celle de la machine à café, haut lieu de socialisation de l'entreprise.

Posté par wakinasimba à 11:43 - Auteurs en H - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :



Commentaires sur Pourquoi les gentils ne se feront plus avoir - J. HESKA

    Le genre de livres que j'adore lire ... pour se reposer du romans noirs ...
    Merci pour cette suggestion !
    Amitiés

    Posté par Richard, lundi 8 août 2011 à 12:33 | | Répondre
  • Pétard...

    ...c'que j'déteste ces caméras café, à part celle de Bruno Solo. Toujours vécu comme un loup solitaire, alors les méchants collègues sont resté au comptoir.
    Bisous et BonApm

    Posté par H-IL, lundi 8 août 2011 à 13:34 | | Répondre
  • Il a l'air vraiment sympa ! je note !

    Posté par Lizouzou, lundi 8 août 2011 à 19:39 | | Répondre
  • Trop curieuse de savoir ce qu'est le cimondisme et surtout de savoir comment il va s'en sortir ...je le note !!!

    Posté par Malika, mardi 9 août 2011 à 08:43 | | Répondre
  • Merci beaucoup de cette chronique bien sympa sur mon roman Tu as parfaitement résumé le principe : un livre plein de fraîcheur pour passer un bon moment

    Posté par J. heska, mardi 9 août 2011 à 10:32 | | Répondre
  • ah oui ça doit être drôle !! j'adore la couverture

    Posté par Lilibook, mardi 9 août 2011 à 12:48 | | Répondre
  • Voilà un bouquin qui me tente bien, même si, malgré l'été, je continue à travailler avec mes méchantes collègues !!!

    Posté par Géraldine, mardi 9 août 2011 à 19:24 | | Répondre
  • Ah, tu as piqué ma curiosité ! Je suis curieuse de savoir ce que sobt le "cimondisme" et les "antiphates" !
    Pour répondre à ta question, on dit résoudra (et guetter ).

    Posté par Schlabaya, mardi 9 août 2011 à 19:32 | | Répondre
  • Il me tente celui-ci ! Au départ je n'étais pas fort enthousiaste mais à force de le voir l'idée a fait son chemin..)
    (Beuuurk la machine à café au boulot, ton comme la cantine d'ailleurs....)

    Posté par Mélo, mardi 9 août 2011 à 20:03 | | Répondre
  • Ouais!

    Il y a effectivement un côté "bonne mine", optimiste, dans ce petit roman! J'en garde aussi un bon souvenir - suffisant en tout cas pour attendre avec impatience le prochain opus de J. Heska!

    Posté par DF, mardi 9 août 2011 à 21:28 | | Répondre
  • Ah tiens, je l'ai lu pour une lecture commune d'aujourd'hui.
    Pas du tout enthousiaste pour ma part ...

    Posté par Leiloona, mercredi 10 août 2011 à 09:35 | | Répondre
  • pourquoi pas !

    Posté par stef et sa belet, mercredi 10 août 2011 à 18:19 | | Répondre
  • Voilà parfaitement le genre de romans dont je raffole en été

    Posté par Mélopée, vendredi 19 août 2011 à 12:16 | | Répondre
  • Les antipathes... alors ? tu les écrases sur des toasts pour l'apéro ? Tu en as trouvé dans ton supermarché ? Ce matin, j'en ai trouvé un. Il devait avoir 4 ou 5 ans et il criait dans tous les rayons. Sans pleurer, en toisant les gens... petit monster !!!
    J'ai piqué ton lien !
    A bientôt

    Posté par Syl., vendredi 4 novembre 2011 à 16:49 | | Répondre
  • J'ai passé un très bon moment avec ce roman

    Posté par Luna, jeudi 5 septembre 2013 à 10:26 | | Répondre
Nouveau commentaire