Mot-à-mots

J'ai commencé ma vie comme je la finirai... Au milieu des livres (Jean-Paul SARTRE)

vendredi 25 novembre 2011

Monstrueux - Natsuo KIRINO

monstrueux

Points, 8 janvier 2009, 716 pages

Résumé de l'éditeur :  

Deux prostituées, Yuriko et Kazue, viennent d'être assassinées à Tokyo. Vingt ans plus tôt, les deux femmes étaient éduquées au lycée pour jeunes filles de K., un des établissements les plus réputés de la ville. Elles étaient jeunes et l'avenir qui les attendait ne pouvait être que radieux dans une société japonaise qui leur ouvrait les bras.

Sauf que la vie n'obéit pas forcément au destin qu'on aimerait lui faire suivre.

Mon avis :

La soeur de Yuriko raconte son enfance avec un père suisse et une mère japonaise qui ne s'entendaient pas ; la beauté de sa soeur qu'elle qualifie de "monstrueuse" ; la vie avec son grand-père ex-escroc ; sa vie au lycée de K. avec son amie Kazue.

Les journaux intimes de Yuriko et Kazue viennent donner un autre éclairage à l'histoire, sans oublier la confession du tueur chinois Zhang.

Une plongée dans ce roman offre une plongée dans la société japonaise qui laisse toujours les femmes en marge (rien de nouveau depuis "Out", dommage) mais surtout une plongée dans le mensonge de la société et des personnages eux-mêmes.

Rien de neuf, donc, dans ce nouveau roman de l'auteure, si ce n'est que dans cet opus, pas d'hémoglobine, mais du sexe. Oui, oui, car les deux personnages principaux se prostituent et, parfois, leur travail nous est décrit par le menu.

Et puis de l'inceste : entre (presque) père et (presque) fille ; entre frère et soeur.

Un peu plus sérieux, on découvre que la société japonaise fonctionne par système de classe, et que même si les filles peuvent entrer au mérite dans un bon lycée, elles ne pourront jamais accéder à de hautes fonctions, réservées aux hommes.

Quelques pages sur l'immigration chinoise au Japon et les événements de la place Tian'anmen.

Des descriptions de la beauté de Yuriko qualifiée de "monstrueuse". Qualificatif répété, et répété, et répété, qui ne m'a pas permis d'adhérer au propos. Et puis, tous les personnages deviennent "monstrueux", c'est assez répétitif et lassant, au final.

Un peu déçue, donc, à la fin de ma lecture.

L'image que je retiendrai :

Celle de l'appartement de Zhang, l'émigré chinois, encombré de détritus, car personne ne semble à sa place au Japon.

Posté par wakinasimba à 12:22 - Auteurs en K - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,



Commentaires sur Monstrueux - Natsuo KIRINO

    Je ne sais pas du tout si ce livre pourrait me plaire... Je crois que mon avis serait assez similaire au tien : je pense que ce que tu mets en avant dans ta critique me dérangera sans doute également. Après, bien, sur, le meilleur moyen de le savoir est de le lire !

    Posté par Luna, vendredi 25 novembre 2011 à 12:34 | | Répondre
  • La vie...

    ...ne leur a pas ouvert les bras, mais elles ont ouvert les jambes à la vie.
    Oui oui je sais, inutile de m'le dire
    Bisous et bon Dredi tout d'même

    Posté par H-IL, vendredi 25 novembre 2011 à 13:14 | | Répondre
  • tu sais que tu ne donnes pas vraiment envie de le lire? ^^ Pourtant, la littérature japonaise m'attire de plus en plus...

    Posté par Violette, samedi 26 novembre 2011 à 15:39 | | Répondre
  • Je crois que malgtré "l'évolution" rien n'a vraiment changé au Japon, contrairement à la Chine où il y a des maîtresses femmes influentes. Là on est encore dans le schéma geïsha-samouraï... Pas trop envie de le lire non plus

    Posté par Asphodèle, dimanche 27 novembre 2011 à 10:00 | | Répondre
  • je passe mon tour aussi, il y a assez de monstruosité autours de soi sans en rajouter !

    Posté par gambadou, dimanche 27 novembre 2011 à 16:42 | | Répondre
  • J'ai lu récemment un roman de cette auteure et j'ai été vraiment déçue...

    Posté par Hélène, lundi 28 novembre 2011 à 09:33 | | Répondre
  • Comme dis Luna, le meilleur moyen de se faire son idée est de le lire

    Posté par laeti, lundi 28 novembre 2011 à 19:38 | | Répondre
  • Il me semble que "Out" est d'elle aussi et je l'avais trouvé pas mal du tout.

    Posté par Yv, lundi 28 novembre 2011 à 20:00 | | Répondre
  • Je passe encore mon tour.

    Posté par Astrid, mardi 29 novembre 2011 à 18:17 | | Répondre
  • Bonsoir Alex, j'ai lu Out, pas mal car assez surprenant. Mais bon, ton billet ne me donne pas forcément envie de continuer à lire cet auteur. Bonne soirée.

    Posté par dasola, mardi 29 novembre 2011 à 20:17 | | Répondre
  • Il est dans ma PAL. Mais est-ce qu'il faut lire Out d'abord ?

    Posté par Manu, mercredi 30 novembre 2011 à 08:23 | | Répondre
  • Comme GAmbadou je passe mon tour

    Posté par Astrid, vendredi 2 décembre 2011 à 13:06 | | Répondre
Nouveau commentaire