Mot-à-mots

J'ai commencé ma vie comme je la finirai... Au milieu des livres (Jean-Paul SARTRE)

vendredi 13 janvier 2012

Scintillation - John BURNSIDE

scintillation

Métailié, 25 août 2011, 282 pages

Résumé de l'éditeur :

Dans un paysage dominé par une usine chimique abandonnée, au milieu de bois empoisonnés, l'Intraville, aux immeubles hantés de bandes d’enfants sauvages, aux adultes malades ou lâches, est devenue un modèle d’enfer contemporain. Année après année, dans l’indifférence générale, des écoliers disparaissent près de la vieille usine. Ils sont considérés par la police comme des fugueurs.

Leonard et ses amis vivent là dans un état de terreur latente et de fascination pour la violence. Pourtant Leonard déclare que, si on veut rester en vie, ce qui est difficile dans l'Intraville, il faut aimer quelque chose. Il est plein d’espoir et de passion, il aime les livres et les filles.

Mon avis :

Voilà un roman dérangeant.

Pas de violence, ou une violence latente, une mort qui rôde mais qui ne prend jamais de front.

De l'amour, façon nymphomanie, ou bien juste des sentiments et une vraie découverte de l'autre.

Des personnages qui sont écrits sans être présents : tête ailleurs et un peu bête, ou trop malade et souffrant.

Une forêt morte, noire, sans vie et qui prend la vie des enfants, petit à petit.

Et une usine omniprésente qui fait encore planer sur la ville une menace noire.

Bref, une écriture poétique et une ambiance onirique.

Un roman à lire sous l'emprise d'un bon thé, comme celui que Léonard boit avec l'homme-papillon.

Pas vraiment convaincue par ma lecture, donc.

L'image que je retiendrai :

Celle du thé aux vertues hallucinogènes de l'homme-papillon.

Posté par wakinasimba à 12:21 - Auteurs en B - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :



Commentaires sur Scintillation - John BURNSIDE

    Contrairement à toi, j'ai été captivée et fascinée par cette lecture, surtout par Léonard.

    Posté par Aifelle, vendredi 13 janvier 2012 à 13:10 | | Répondre
  • Mais c'es...

    ...gai comme tout
    Bisous et bon Dredi

    Posté par H-IL, vendredi 13 janvier 2012 à 13:14 | | Répondre
  • Tu veux du thé spécial? ^_^

    Posté par keisha, vendredi 13 janvier 2012 à 14:14 | | Répondre
  • ne m'attire pas vraiment... j'attendrai qu'il sorte en poche...
    bonne journée Alex, bises

    Posté par mazel, vendredi 13 janvier 2012 à 16:42 | | Répondre
  • Je ne crois pas que je saurais apprécier ce livre : tous ceux qui me semblent être du même genre et que j'ai lu ne m'ont pas plus...

    Posté par Luna, vendredi 13 janvier 2012 à 17:12 | | Répondre
  • Si Léonard aime les livres et accessoirement les femmes, tout n'est pas perdu...

    Posté par Oncle Paul, vendredi 13 janvier 2012 à 17:48 | | Répondre
  • bon, alors je passe, un peu de gaieté et de lumière est de rigueur l'hiver !

    Posté par gambadou, vendredi 13 janvier 2012 à 19:20 | | Répondre
  • Ah, dommage! Je l'ai avec moi. Bah , je verrai bien!

    Posté par Mango, vendredi 13 janvier 2012 à 20:02 | | Répondre
  • je le veux !!!!

    (le livre, pas le thé)
    (quoique... !)

    Posté par Lystig, samedi 14 janvier 2012 à 08:32 | | Répondre
  • Je ne sais pas si ce roman me plairait mais je crois que je vais quand même essayer de le lire.

    Posté par Manu, samedi 14 janvier 2012 à 20:30 | | Répondre
  • J'ai à la fois très envie de le lire et pas du tout !

    Posté par Leiloona, dimanche 15 janvier 2012 à 08:08 | | Répondre
  • un livre troublant, énigmatique que j'ai apprécié !

    Posté par clara, dimanche 15 janvier 2012 à 11:03 | | Répondre
  • C'est un tout autre billet qui paraitra chez moi cette semaine ...il faut dire que j'ai été envoutée, subjuguée et fascinée par une écriture tellement sublime qu'elle m'a fait oublier la noirceur de l'histoire.

    Posté par Malika, dimanche 15 janvier 2012 à 17:27 | | Répondre
  • aoutch, tu ne m'aides pas là, je crois que je vais vraiment passer mon tour pour celui-là, comme il est dit plus haut, j'ai besoin de lumière !

    Posté par valou, dimanche 15 janvier 2012 à 20:26 | | Répondre
  • C'est marrant parce qu'à lire ton commentaire, sans la dernière phrase dans laquelle tu dis ne pas être convaincue, j'aurais parié que tu l'avais été. Une très belle lecture pour moi : tout comme tu as dit, mais sans cette dernière phrase

    Posté par Yv, mardi 17 janvier 2012 à 09:15 | | Répondre
  • Rerebonjour Alex, j'ai lu une trentaine de pages et me suis arrêtée, j'ai du mal. Je vais essayer de le reprendre. Bonne journée.

    Posté par dasola, mardi 17 janvier 2012 à 11:13 | | Répondre
  • déjà noté, on verra bien !

    Posté par Theoma, mercredi 18 janvier 2012 à 18:30 | | Répondre
  • J'avais mis ce roman dans ma LAL, puis je l'ai enlevé. Par contre, j'ai rencontré l'auteur qui a l'air très sympathique.

    Posté par Valérie, vendredi 20 janvier 2012 à 12:08 | | Répondre
Nouveau commentaire