Mot-à-mots

J'ai commencé ma vie comme je la finirai... Au milieu des livres (Jean-Paul SARTRE)

Avenue des Géants - Marc DUGAIN

avenue-geants

Gallimard, 13 avril 2012, 368 pages

Résumé de l'éditeur :

Al Kenner serait un adolescent ordinaire s'il ne mesurait pas près de 2,20 mètres et si son QI n'était pas supérieur à celui d'Einstein. Sa vie bascule par hasard le jour de l'assassinat de John Fitzgerald Kennedy. Plus jamais il ne sera le même. Désormais, il entre en lutte contre ses mauvaises pensées. Observateur intransigeant d'une époque qui lui échappe, il mène seul un combat désespéré contre le mal qui l'habite.

Inspiré d'un personnage réel, Avenue des Géants est le récit du cheminement intérieur d'un tueur hors du commun.

Mon avis :

Comme il est simple de tuer, finalement. De façon autorisée avec la guerre du Viet Nam ; de façon délictuelle lorsque l'on tue ses grands-parents. C'est là que la vie d'Al bacsule.

L'auteur nous la raconte sous le "je", celui sous lequel se cache l'identité du tueur. Un tueur qui se voile la face sur ses crimes, mais pas sur sa personnalité (il est capable de reconnaître que son mariage sera un échec avant même de se marier).

La proximité entre l'enquêteur Duigan (/Dugain) et le tueur m'a fait frissonner, le terrible Al allant jusqu'à demander la main de sa propre fille. De là se pose la question de la proximité de l'écrivain avec son sujet. En sortira-t-il sain d'esprit ?...

Revenons à Al : comme un moustique sachant que la lumière va le tuer, Al ne peut s'empêcher de revenir voir et même habiter chez sa mère.

Un tueur froid et calculateur qui courrait encore si il ne s'était pas dénoncé.

Mais au moins, il a fait avancer la recherche sur les tueurs en série....

L'image que je retiendrai :

Celle d'Al Kenner qui, grâce à ce qu'il a appris sur la psychologie, aide la police à trouver un autre tueur en série, qu'il retrouvera en prison plus tard.

Posté par Alex mot a mots à 12:47 - Auteurs en D - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : ,



Commentaires sur Avenue des Géants - Marc DUGAIN

    Un échec son mariage ?
    Normal y couche un long bout tout seul
    Bisous et bon Cremerdi

    Posté par HIL le Rhodan, mercredi 7 novembre 2012 à 13:32 | | Répondre
  • Toujours pas lu Dugain, mais je l'ai noté plusieurs fois

    Posté par yv, mercredi 7 novembre 2012 à 13:57 | | Répondre
  • Certainement une de mes prochaines lectures...

    Posté par yuko, mercredi 7 novembre 2012 à 14:37 | | Répondre
  • Lu plein d'avis, très envie de tenter le coup

    Posté par Stephie76, mercredi 7 novembre 2012 à 15:35 | | Répondre
    • Même si, comme moi, on ne sait rien du "vrai" tueur en série, on se laisse prendre au jeu de l'auteur.

      Posté par Alex mot a mots, mercredi 7 novembre 2012 à 18:30 | | Répondre
  • Je n'arrive pas à savoir si tu as aimé...

    Posté par Une Comète, mercredi 7 novembre 2012 à 16:47 | | Répondre
  • Il me tente beaucoup ce livre. Mais je commencerai sûrement avec La malédiction d'Edgar du même auteur.

    Posté par Manu, mercredi 7 novembre 2012 à 19:21 | | Répondre
  • J'aimerais bien lire Dugain, mais je ne commencerai pas par celui-là, le thème ne me dit rien.

    Posté par Aifelle, jeudi 8 novembre 2012 à 06:34 | | Répondre
  • Un très bon Dugain, captivant et intelligent.

    Posté par Malika, jeudi 8 novembre 2012 à 07:14 | | Répondre
  • Tout le monde en dit du bien, mais le sujet me rebute un peu, pourtant j'aime Dugain...je vais bien finir par m'y mettre...peut-être

    Posté par Sous les galets, jeudi 8 novembre 2012 à 10:10 | | Répondre
  • As-tu aimé finalement ? Je n'ai pas vraiment adhéré pour ma part...

    Posté par Hélène, jeudi 8 novembre 2012 à 10:45 | | Répondre
  • Lu en juin j'ai été déçue par ce nouveau roman de Marc Dugain.
    Pas dans l'écriture de celui-ci plutôt dans sa construction, molle et désespérement lente.
    Autant j'avais été enchantée par "La malédiction d'Edgar" et "L'insomnie des étoiles" (merci Alex) autant pour ce dernier pas grand chose.
    Ni bon, ni mauvais, juste passable.

    Posté par elorac, jeudi 8 novembre 2012 à 10:58 | | Répondre
  • Tu lis quoi en ce moment ?

    Posté par yuko, jeudi 8 novembre 2012 à 11:17 | | Répondre
  • Bonjour Alex, tu as l'air d'avoir aimé ce roman, comme moi. Je l'ai trouvé vraiment bien avec cette manière qu'a Dugain de se mettre dans la tête du tueur. Bonne après-midi.

    Posté par dasola, jeudi 8 novembre 2012 à 13:29 | | Répondre
    • Un peu lent toutefois, ça change des polars sur-vitaminés.

      Posté par Alex mot a mots, dimanche 11 novembre 2012 à 21:05 | | Répondre
  • J'en ai entendu beaucoup de bien mais je n'ai pas encore franchit le pas. Peut-être quand il sortira en poche.

    Posté par jerome, jeudi 8 novembre 2012 à 15:24 | | Répondre
  • De lui, j'avais beaucoup aimé "La chambre des officiers", du coup, j'ai bien envie de découvrir un autre de ses livres : peut-être celui-ci ?!

    Posté par Luna, vendredi 9 novembre 2012 à 08:44 | | Répondre
  • Il me tente, je l'ai noté, le sujet est machiavélique à souhait !!!

    Posté par Asphodèle, vendredi 9 novembre 2012 à 17:08 | | Répondre
  • Surprenante cette part de lumière et de lucidité chez ce tueur froid ! bisous

    Posté par Philisine Cave, vendredi 9 novembre 2012 à 17:54 | | Répondre
  • Et donc, tu as aimé ou pas?
    Je suis en train de le lire. Je le trouve assez captivant.

    Posté par Linette, vendredi 9 novembre 2012 à 19:38 | | Répondre
  • Le seul que j'ai lu de l'auteur, mais vraiment une bonne surprise!

    Posté par keisha, samedi 10 novembre 2012 à 09:54 | | Répondre
  • j'en ai entendu parler tres souvent.Je vais ceder à la tentation un jour.

    Posté par pyrausta, samedi 10 novembre 2012 à 20:57 | | Répondre
  • coup de coeur pour moi ! Une véritable claque littéraire !

    Posté par Géraldine, lundi 12 novembre 2012 à 17:24 | | Répondre
  • je veux le lire, cela ne devrait pas tarder...

    Posté par anjelica, mercredi 14 novembre 2012 à 16:35 | | Répondre
Nouveau commentaire