Mot-à-mots

J'ai commencé ma vie comme je la finirai... Au milieu des livres (Jean-Paul SARTRE)

Le petit prince cannibale - Françoise LEFEVRE

prince-cannibale

Actes Sud, 10 août 1993, 151 pages

Résumé de l'éditeur :

Femme déchirée, femme déchaînée, la narratrice est un écrivain qui tente de raconter l'histoire de Blanche, une éblouissante cantatrice que la mort ronge vivante.

Mais elle est d'abord la mère de Sylvestre, l'enfant autiste qu'elle veut à tout prix faire accéder à la vie et au monde des autres. Or le petit prince cannibale en ce combat dévore les phrases, les mots de la mère écrivain.

Dès lors c'est un véritable duo concertant qui s'élève dans les pages du livre entre deux voix, entre deux femmes, l'une, superbement triviale, s'affrontant à tous les interdits et préjugés qui menacent son enfant, l'autre, la romancière, passionnée, dont les espoirs et les désespoirs se mêlent à ceux de Blanche, son héroïne.

Publié en 1990 par Actes Sud, ce texte flamboyant, inclassable, a reçu le prix Goncourt des lycéens 1990.

Mon avis :

Oui, le personnage de Blanche apparaît, mais en filigrane. Car le personnage principal, c'est Jean, qui a décidé de changer de prénom, car Jean n'est pas intéressant et il est mort.

En s'ouvrant à la vie, l'enfant autiste change de nom et devient Sylvestre.

La mère peut alors raconter ses jours et ses nuits pour arracher son fils à l'autisme et à ses "crises".

Son amour, toujours, plus fort que tout ; plus fort que sa fatigue et son découragement ; plus fort que son envie d'écrire.

Un très beau roman, mais qui ne sera pas un coup de coeur, car elle fait la part trop belle à la mère et peu aux autres acteurs (même si l'auteure les remercie en début dédicace).

La musique qui teint peu de place dans ce roman, même si le personnage de blanche est une cantatrice et même si un flûtiste vient aider Jean-Sylvestre a sortir de son autisme.

L'image que je retiendrai :

Celle des "crises" de Jean-Sylvestre au supermarché, que les personnes autour qualifient de crise de colère.

Posté par Alex mot a mots à 11:58 - Auteurs en L - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,



Commentaires sur Le petit prince cannibale - Françoise LEFEVRE

  • Sylvestre, joli prénom forestier
    Biosus endimanchés

    Posté par H-IL, dimanche 11 novembre 2012 à 16:32 | | Répondre
  • Je ne l'ai pas lu, pourtant j'aime l'auteur. J'essaierai de le prendre à la bibliothèque un de ces jours.

    Posté par Aifelle, dimanche 11 novembre 2012 à 16:37 | | Répondre
  • Il est dans ma LAL depuis un bon moment déjà

    Posté par Gambadou, dimanche 11 novembre 2012 à 17:16 | | Répondre
    • Mais qu'attends-tu ?! J'espère que je t'ai redonné envie de le lire.

      Posté par Alex mot a mots, dimanche 11 novembre 2012 à 21:16 | | Répondre
  • J'avais beaucoup aimé, et trouvé ça très émouvant...

    Posté par liliba, dimanche 11 novembre 2012 à 21:25 | | Répondre
  • Je ne pense pas le lire, avec tous les livres qui m'attendent, mais je retiendrai le titre.

    Posté par Syl., dimanche 11 novembre 2012 à 21:30 | | Répondre
  • Je note, le sujet me plaît. J'aime les livres sur la différence.

    Posté par Sous les galets, lundi 12 novembre 2012 à 10:17 | | Répondre
  • Cela fait pas mal de temps que j'entends parler de cet auteur, en bien et, je me dis qu'il faudrait vraiment que je la découvre. Le sujet de ce livre a l'air fort intéressant. Je note donc pour une future lecture. Bisous.

    Posté par Malorie, lundi 12 novembre 2012 à 10:46 | | Répondre
  • Jamais entendu parler de cet auteur. C'est un texte court, donc c'est peut être l'occasion idéale pour la découvrir.

    Posté par jerome, lundi 12 novembre 2012 à 17:32 | | Répondre
  • Je me rappelle l'avoir lu, il y a des longtemps, mais en effet, une lecture assez marquante.

    Posté par Schlabaya, mardi 13 novembre 2012 à 17:41 | | Répondre
  • Je l'ai lu il y a quelques temps et je ne m'en souviens plus du tout... Je crois que j'étais passée à côte de ce livre.

    Posté par saxaoul, mardi 13 novembre 2012 à 22:01 | | Répondre
  • Je garde un souvenir ému de cette lecture car c'est avec ce livre que j'ai découvert cette auteure que j'aime beaucoup !

    Posté par clara, mercredi 14 novembre 2012 à 21:41 | | Répondre
  • lorsque tu parles des crises de jean sylvestre au supermarché que les gens traitent de colère, je comprends que cette image retienne ton attention. C'est vrai que nous avons souvent tendance à juger sans savoir. Cependant, pour notre défense (je dis notre et je m'inclus dedans car trés souvent je suis énervée par le comportement des enfants) il y a de plus en plus d'enfants trés mal élevés et qui ne respectent rien ni personne.

    Posté par 100drine, jeudi 15 novembre 2012 à 10:49 | | Répondre
  • Un coup de coeur pour moi... J'aime beaucoup cette auteure.

    Posté par sylire, jeudi 15 novembre 2012 à 22:07 | | Répondre
  • Un coup de coeur pour moi... J'aime beaucoup cette auteure.

    Posté par sylire, jeudi 15 novembre 2012 à 22:07 | | Répondre
  • parce que j'aime ce genre de livre et parce que je côtoie une personne qui a un fils autistique, je le note. Merci à toi de nous le présenter

    Posté par Mélusine, vendredi 16 novembre 2012 à 09:48 | | Répondre
Nouveau commentaire