Mot-à-mots

J'ai commencé ma vie comme je la finirai... Au milieu des livres (Jean-Paul SARTRE)

Des cailloux dans le ventre - Jon BAUER

 

414KZ21LF8L

 

Stock, 28 mars 2012, 368 pages

Résumé de l'éditeur :

Des cailloux dans le ventre est l’histoire d’un petit garçon de huit ans et de l’adulte instable qu’il est devenu. Au cours de son enfance, ses parents choisissent d’être « une famille d’accueil » en dépit du violent sentiment de jalousie que cela provoque en lui
Cette jalousie prend des proportions dramatiques quand l’enfant doit faire de la place à Robert, un jeune garçon auquel sa mère s’attache particulièrement. La relation qui naît entre eux va déclencher un événement qui transformera l’existence de la famille entière. Et particulièrement celle de Robert.


À l’âge de vingt-huit ans, et après une longue absence, le fils vient rendre visite à sa mère. Il ne lui a rien pardonné. Mais cette femme, malade, a besoin de lui. Comment pourrait-il ne pas profiter de la situation ?

Mon avis :

Que j'ai eu du mal avec ce roman : les malheurs du petit garçon ne m'ont pas touchés - j'ai trouvé l'adulte à baffer.

L'enfant d'abord : c'est un petit garçon capricieux et égoïste (normal, me direz-vous pour un enfant). Malgré la présence de son père qui tente de désamorcer les tensions familiales, le petit garçon ne veut rien entendre et n'est que révolte.

Aucune réflexion sur son attitude, aucune prise de distance avec son comportement, les faits nous sont livrés bruts. Dur !

Et puis l'adulte qu'il est devenu mériterai un bon coup de pieds aux fesses, histoire de lui remettre les idées en place. Oui, il a mal et il souffre de la maladie de sa mère, mais il fait souffrir les autres, provoquant des catastrophes inutiles. Son comportement n'est jamais expliqué, juste les faits bruts. Dur !

A part le père qui fait preuve d'humanité, les autres personnages ne sont pas attachants.

Qui plus est, on ne sait jamais le prénom du personnage principal, qui va jusqu'à utiliser un autre prénom lorsqu'il a rencart. Bizarre, je vous dis....

L'explication du titre, lors d'une cérémonie solennelle, ne m'a pas émue. Car le petit garçon ne ressent rien à ce moment-là, quand il décrit les faits.

A la fin de son roman, l'auteur adresse un mot aux lecteurs qui, comme son personnage, ont souffert dans leur enfance. Je ne suis pas persuadée que ce roman les aidera à tourner la page.

L'image que je retiendrai :

Celle de la haie que le père et Robert s'escrime à couper et à qui l'adulte fait un sort.

Posté par Alex mot a mots à 12:00 - Auteurs en B - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,



Commentaires sur Des cailloux dans le ventre - Jon BAUER

  • Bonjour Alex, je ne note pas. Je n'aime pas trop le sujet.
    Biz

    Posté par Syl., mardi 11 décembre 2012 à 12:11 | | Répondre
  • Vu ce que tu écris, je passe... Biz !

    Posté par yukoa, mardi 11 décembre 2012 à 12:12 | | Répondre
  • C'est plus des cailloux mais une enclume dans le ventre
    Bisous et bon mardi Apm

    Posté par HIL le Rhodan, mardi 11 décembre 2012 à 13:26 | | Répondre
  • Des cailloux dans la ventre me fait penser à une expression de l’héroïne d'Ensemble c'est tout (Anna Gavalda). Bon, à part cela, ta présentation du livre ne me motive pas à le découvrir (et cela tombe bien car le temps me manque....). Sois-en remerciée et grosses bises, bien sûr !

    Posté par Philisine Cave, mardi 11 décembre 2012 à 19:36 | | Répondre
  • A oublier alors ...

    Posté par aifelle1, mercredi 12 décembre 2012 à 05:40 | | Répondre
  • J'oublie aussi.

    Posté par sous les galets, mercredi 12 décembre 2012 à 12:40 | | Répondre
  • Rien à noter, c'est jour de fête !

    Posté par clara, mercredi 12 décembre 2012 à 13:07 | | Répondre
  • Pourtant j'aime bien les éditions Stock mais ce que tu dis sur celui-ci ne m'inspire guère...

    Posté par Mélopée, mercredi 12 décembre 2012 à 13:51 | | Répondre
  • Bon, on passe alors, si j'ai bien compris. Pas forcément une mauvaise nouvelle soit dit en passant.

    Posté par jerome, mercredi 12 décembre 2012 à 17:24 | | Répondre
  • je passe !

    Posté par Theoma, mercredi 12 décembre 2012 à 18:00 | | Répondre
  • Ah oui non je passe sur ce thème....

    Posté par Lilibook, mercredi 12 décembre 2012 à 23:33 | | Répondre
  • Mouais... tu ne donens pas envie, tant mieux pour la LAL!

    Posté par keisha, jeudi 13 décembre 2012 à 10:19 | | Répondre
  • Dommage, le thème aurait pu me plaire mais pour ça il faut qu'il soit habilement traité.

    Posté par Fransoaz, jeudi 13 décembre 2012 à 16:55 | | Répondre
  • Mieux vaut oublier ce titre alors. Je fais définitivement une croix dessus!

    Posté par Mango, vendredi 14 décembre 2012 à 11:19 | | Répondre
  • Je te fais confiance et je passe mon tour. Pourtant j'ai une collègue qui a adoré...

    Posté par vonnette, vendredi 14 décembre 2012 à 12:19 | | Répondre
  • je ne sais pas..A priori tu n'as pas aimé mais je vais tâcher de le trouver pour me faire mon opinion.

    Posté par pyrausta, mardi 18 décembre 2012 à 10:49 | | Répondre
    • J'espère qu'il te plaira plus qu'à moi...

      Posté par Alex mot a mots, mardi 18 décembre 2012 à 14:00 | | Répondre
Nouveau commentaire