Mot-à-mots

J'ai commencé ma vie comme je la finirai... Au milieu des livres (Jean-Paul SARTRE)

Partages - Gwenaëlle AUBRY

4197SJVcd6L

Mercure de France, 30 août 2012, 192 pages

Résumé de l'éditeur :

Posé contre un mur, devant une échoppe, il y avait un grand miroir, je me suis arrêtée pour me voir tout entière, de la tête aux pieds. Devant moi une fille, une touriste ou une juive, je ne sais pas, se regardait dans un miroir plus petit accroché à côté. Elle portait une robe qui dénudait ses jambes et ses bras mais soudain elle a sorti un foulard de son sac et l'a noué sur ses cheveux, j'ai trouvé ça bizarre, j'ai cherché son reflet. Et là, un instant, j'ai vu dans le cadre étroit deux visages si semblables que je n'ai plus su qui je regardais. Cela m'a fait peur, vite je suis partie, je me suis effacée.

En 2002, c'est la seconde Intifada. Sarah, Juive d'origine polonaise, née et élevée à New York, est revenue vivre en Israël avec sa mère après les attentats du 11-Septembre. Léïla a grandi dans un camp de réfugiés en Cisjordanie. Toutes deux ont dix-sept ans. Leurs voix alternent dans un passage incessant des frontières et des mondes, puis se mêlent au rythme d'une marche qui, à travers les rues de Jérusalem, les conduit l'une vers l'autre.

Mon avis :

Je découvre la plume de cette auteure, sèche, parfois sans virgules. Un rythme à prendre, pas sûre que j'accroche.

Pourtant je continue, attirée par les histories parrallèles de Sarah et Leïla.

L'auteure décrit le bouleversement qui les prend au même moment : Sarah voit son meilleur ami mourir dans un attentat et tombe en dépression - Leïla voit son frère arrêté puis relâché et devenir martyr lors du même attentat.

Même si elles ne sont pas facile à lire car manquant de paragraphes, les interrogations et visions de la vie qu'ont ces deux jeunes filles m'ont passionnées. Je ne partage aucune de leurs vues, mais je les ai comprise, le temps de ma lecture.

Toutefois, cela reste un roman sombre, car de partages, de communions, il n'y a pas. le seul partage qui existe dans ce livre et le partage, la séparation d'une même terre et de deux communautés qui se haïssent.

Un dernier chapitre intéressant par le procédé de narration qu'il propose. Une lecture différente, en miroir.

L'image que je retiendrai :

Celle des deux jeunes filles se retrouvant dans un même lieu qui ne porte pas le même nom.

Posté par Alex mot a mots à 12:15 - Auteurs en A - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,



Commentaires sur Partages - Gwenaëlle AUBRY

  • Un avis plutôt positif, même si apparemment le style de l'auteur n'est pas ton préféré. C'est une belle histoire et une construction originale.

    Posté par Jostein, mardi 8 janvier 2013 à 18:26 | | Répondre
  • j'aime bien le dernier chapitre. Je suis plus partagée sur le reste mais ce roman fut un coup de coeur pour l'une de mes élèves qui participait à la sélection du Goncourt des lycéens.

    Posté par val-m-les-livres, mardi 8 janvier 2013 à 20:13 | | Répondre
  • Selon le prof de français de mon fils le meilleur livre de la sélection Goncourt Lycéens. J'ai vu d'ailleurs qu'il avait fini dans le tiercé de tête. Je vais le réserver à la bibliothèque

    Posté par Gambadou, mardi 8 janvier 2013 à 21:13 | | Répondre
    • Cela me fait penser que je n'ai toujours pas lu celui qui finalement avait eut le prix....

      Posté par Alex mot a mots, mercredi 9 janvier 2013 à 19:12 | | Répondre
  • Pas de virgules, là j'ai mis une virgule, tu respires quand ?
    Bisous virgule et bon Cremerdi point

    Posté par HIL le Rhodan, mercredi 9 janvier 2013 à 07:02 | | Répondre
    • C'est le problème, la lecture en apnée.
      Biz

      Posté par Alex mot a mots, mercredi 9 janvier 2013 à 19:12 | | Répondre
  • Mouii, pourquoi pas ? J'aime bien respirer normalement pendant une lecture mais ce ne sont pas forcément les virgules qui en décident...

    Posté par Asphodèle, mercredi 9 janvier 2013 à 10:48 | | Répondre
  • Je ne suis pas très tentée par le thème.

    Posté par aifelle1, mercredi 9 janvier 2013 à 13:40 | | Répondre
    • C'est vrai qu'il n'est pas des plus gai....

      Posté par Alex mot a mots, mercredi 9 janvier 2013 à 19:13 | | Répondre
  • j'ai souvent hésité... je vais passer, on verra plus tard.

    Posté par Theoma, mercredi 9 janvier 2013 à 13:47 | | Répondre
    • Je te comprends, un sujet quelque peu rebutant.

      Posté par Alex mot a mots, mercredi 9 janvier 2013 à 19:14 | | Répondre
  • moi, le sujet me tente, j'espère que je ne serai pas trop gênée par la ponctuation...

    Posté par sous les galets, jeudi 10 janvier 2013 à 11:01 | | Répondre
  • Je ne sais pas si j'ai très envie de lire ça ne ce moment

    Posté par yuko, jeudi 10 janvier 2013 à 12:47 | | Répondre
    • Un sujet qui n'est pas des plus drôle, en effet.

      Posté par Alex mot a mots, vendredi 11 janvier 2013 à 17:31 | | Répondre
Nouveau commentaire