Mot-à-mots

J'ai commencé ma vie comme je la finirai... Au milieu des livres (Jean-Paul SARTRE)

La moitié d'une vie - Darin STRAUSS

41siq7EYPlL

Rivages, 22 août 2012, 208 pages

Résumé de l'éditeur :

L’année de ses dix-huit ans, Darin Strauss a renversé une jeune fille à vélo, Celine, qui en est morte. Personne n’a jamais su pourquoi elle s’était déportée brutalement, se jetant sous les roues de sa voiture. Tous les témoins ont certifié qu’il n’aurait rien pu faire pour l’éviter.

Darin a continué à vivre : ses études supérieures, les petites amies, les réunions d’anciens du lycée… Mais l’accident planait en permanence autour de lui.

Susannah, sa future femme, est la première à l’avoir écouté simplement raconter son histoire. Elle lui a demandé de faire quelque chose pour se libérer de Celine, et remettre les choses à leur place. Ils ont eu des jumeaux. Darin, devenu père, a trouvé en lui la capacité d’écrire ce texte, son quatrième livre.

Il y examine avec une sincérité rigoureuse chaque moment de l’événement le plus tragique de sa vie.

Mon avis :

Ne faites pas comme moi, ne vous y trompez pas, ce livre n'est pas un roman, mais le témoignage a-posteriori de l'accident qu'a eut Darin lorsqu'il avait 18 ans et de la façon dont il a vécu depuis.

Rien de très gaie, donc. Et rien de bien tangible non plus du côté des faits. Car on ne saura jamais pourquoi Celine s'est déportée avec son vélo.

En revanche, je me demande encore comment Darin a fait, lui, pour vivre chaque jour avec Celine à ses côtés, sans perdre la boule.

Je m'attendais donc à une sorte de "quête des origines", d'où ma déception.

L'image que je retiendrai :

Celle du premier psy de Darin, l'emmenant en Porsche sur les lieux de l'accident.

 

Les avis de Clara et de Kathel qui m'ont donné envie de découvrir ce livre.

Posté par Alex mot a mots à 12:01 - Auteurs en S - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags :



Commentaires sur La moitié d'une vie - Darin STRAUSS

    Bon, ben non alors. Un peu de gaieté ne me ferait pas de mal en ce moment du coup je pense que je vais me tourner vers autre chose...

    Posté par jerome, mercredi 30 janvier 2013 à 13:50 | | Répondre
  • Idem!! Alex je crains pour ton moral, tu ne lis pas des choses très gaies en ce moment

    Posté par Sous les galets, mercredi 30 janvier 2013 à 14:42 | | Répondre
    • Tu as raison, mauvaises pioches en ce moment. J'espère que ça va s'arranger.

      Posté par Alex mot a mots, jeudi 31 janvier 2013 à 08:53 | | Répondre
  • Assez de livre sombre en ce moment, je passe !

    Posté par Gambadou, mercredi 30 janvier 2013 à 21:03 | | Répondre
  • Un gamin s'est jeté sous mes roues, sans grande gravité, mais ça chiffonne un rien pendant un sacré bout de temps
    Jeudissimes bisous

    Posté par HIL le Rhodan, jeudi 31 janvier 2013 à 06:36 | | Répondre
    • Ca m'est arrivé aussi, le bêta jouait avec un copain...
      Biz

      Posté par Alex mot a mots, jeudi 31 janvier 2013 à 08:54 | | Répondre
  • Tu n'as pas l'air très emballée par ta lecture ?

    Posté par aifelle1, jeudi 31 janvier 2013 à 07:34 | | Répondre
  • je pense qu'il n'y a pas vraiment de raison au fait que petite fille se soit déportée. Lorsque je roule en ville je vois souvent des cyclistes se déporter brutalement. Alors une enfant je pense que c'est encore pire car les enfants ne sont souvent pas conscient du danger. Ceci dit, c'est sûr que ton article me donne pas envie de le lire .....

    Posté par 100drine, jeudi 31 janvier 2013 à 10:43 | | Répondre
    • Tu as raison, j'avais pensé à cette éventualité également.

      Posté par Alex mot a mots, jeudi 31 janvier 2013 à 14:55 | | Répondre
  • pas vraiment ma tasse de thé ce genre là

    Posté par yueyin, jeudi 31 janvier 2013 à 15:17 | | Répondre
    • Je me suis laissée convaincre par la 4e de couverture. Mauvaise pioche.

      Posté par Alex mot a mots, jeudi 31 janvier 2013 à 16:27 | | Répondre
  • Hum je ne sais pas si je lirai ce livre... Cela dit si c'est une histoire vraie, il a eu du courage de la raconter.

    Pour répondre à ton commentaire sur mon blog, sache que j'ai appris qu'E-E Schmitt est l'auteur de théâtre contemporain le plus joué au monde.

    Posté par Ankya, jeudi 31 janvier 2013 à 15:21 | | Répondre
    • Non ? C'est vrai ? Je me sens si nulle tout à coup....

      Posté par Alex mot a mots, jeudi 31 janvier 2013 à 16:28 | | Répondre
  • Bon, j'avais hésité à le lire, le sujet me tentait mais finalement, non. Pourtant, l'auteur est plutôt pas mal. Il était au Festival America.

    Posté par val-m-les-livres, jeudi 31 janvier 2013 à 16:17 | | Répondre
    • Dommage, il n'y a pas sa photo sur la 4e de couverture. Cela m'aurait enchanté.

      Posté par Alex mot a mots, jeudi 31 janvier 2013 à 16:29 | | Répondre
  • Certes il n'est pas gai mais ce témoignage m' a touchée. L'auteur ose dire toutes les étape par lesquelles il est passé sans omettre ce qui n'a pas été très glorieux.

    Posté par clara, jeudi 31 janvier 2013 à 16:26 | | Répondre
    • Oui, vu de ce point de vue là. Mais ce n'est pas non plus hyper passionnant.

      Posté par Alex mot a mots, jeudi 31 janvier 2013 à 16:29 | | Répondre
  • Je t'avoue que je n'ai pas très envie de lire des récits d'accident en ce moment... Un autre moment peut-être et encore car tu n'as pas l'air très emballée ^^

    Posté par yuko, jeudi 31 janvier 2013 à 16:42 | | Répondre
    • Ce récit d'accident n'est pas passionnant, en effet....

      Posté par Alex mot a mots, vendredi 1 février 2013 à 17:26 | | Répondre
  • Bon, je ne note donc pas...
    La derniere phrase etait:
    "Tu sais comment j'avais baptisé mon bébé?"
    "Espérance"

    Posté par pyrausta, jeudi 31 janvier 2013 à 18:40 | | Répondre
    • Merci de me rappeler cette dernière phrase si belle....

      Posté par Alex mot a mots, vendredi 1 février 2013 à 17:26 | | Répondre
  • Oui, l'auteur était au festival america, je me souviens..

    Posté par keisha, samedi 2 février 2013 à 11:12 | | Répondre
Nouveau commentaire