Mot-à-mots

J'ai commencé ma vie comme je la finirai... Au milieu des livres (Jean-Paul SARTRE)

Sorry - Zoran DRVENKAR

41hUtJycCOL

Sonatine, 17 mars 2011, 450 pages

Résumé de l'éditeur :

Berlin. Tamara, Frauke, Kris et Wolf se sont connus au lycée. Dix ans plus tard, après une succession de petits boulots, de drames personnels, de défaites diverses et de blessures secrètes, c’est sans trop d’illusions qu’ils abordent la trentaine. Tout va néanmoins changer très vite à partir du jour où ils ont l’idée de créer ensemble une agence nommée Sorry, dont l’objet est de s’excuser à la place des autres.
Très vite le succès est au rendez-vous et ils aident des hommes d’affaires qui s’estiment s’être mal comportés envers un salarié, un associé ou une entreprise à alléger leurs remords en allant à leur place chercher le pardon auprès de leur victime.
Tout va pour le mieux jusqu’au jour où sous un prétexte fallacieux un mystérieux interlocuteur les envoie dans un appartement berlinois, où les attend une femme torturée à mort. L’assassin a besoin de Sorry afin de soulager sa conscience et d’obtenir l’absolution pour les horribles souffrances qu’il inflige.
C’est le début d’une longue descente aux enfers pour les quatre amis. Pris dans un piège infernal et mortel, ils n’auront d’autre solution que de découvrir au plus vite l’identité et les mobiles de ce mystérieux tueur qui les manipule et semble parfaitement les connaître.
 
Mon avis :
 
 
coup de coeur2-3
 
 
Dès la première page, que dis-je, dès la première phrase, on est happé : "Tu es surpris, il a été si facile de les localiser". Puis tout s'enchaîne. Qui est "tu" ? Quel personnage de l'intrigue ?
 
L'auteur complique encore la narration qui se déroule entre "après" - "avant" et "entre-temps".
 
Le début m'a plu, avec la création de l'agence "Sorry" : quelle bonne idée pour moi qui passe mon temps à m'excuser, je pourrais faire pareil, tiens !... Inutile de vous dire qu'à la fin du roman, je trouvais que c'était une très mauvaise idée.
 
L'auteur a su habillement mêler thème de l'amitié - sentiment de culpabilité - philosophie de pédophile (si, si) - très belles pages sur l'amour - tout ceci à la sauce suspens.
 
Si, comme moi, vous aimez vous torturer les méninges pendant votre lecture, alors ce roman est pour vous.
 
Il paraît que son second roman est tout aussi bon, j'ai hâte !
 
 
Merci Herr DRVENKAR
 
L'image que je retiendrai :
 
Celle de la maison dans laquelle s'installe l'agence et les 4 amis, au bord du lac de Wannsee.
 

77158740_p

Posté par Alex mot a mots à 12:50 - Auteurs en D - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags : ,



Commentaires sur Sorry - Zoran DRVENKAR

  • Je suis en plein dedans donc je me permets de confirmer ce que tu dis sur le début (j'ai eu la même impression) : on est complètement "happé" comme tu dis par ce narrateur omniscient et ce "toi" à gogo qui nous désoriente. J'ai beaucoup de mal à le lâcher ! J'espère avoir la même expérience (positive) que toi et ne pas être déçue en cours de route !

    Posté par Nyx, vendredi 15 février 2013 à 13:15 | | Répondre
  • Ben non merci (pour le moment ?). Je viens de terminer le dernier Joyce Carol Oates plutôt grâtiné... Je vais me reposer un peu.

    Posté par Jackie Brown, vendredi 15 février 2013 à 15:05 | | Répondre
    • Une auteure avec laquelle j'ai du mal. Je trouve certains de ses romans très bons, et d'autres illisibles....

      Posté par Alex mot a mots, vendredi 15 février 2013 à 18:27 | | Répondre
  • Bon bah voilà, après l'avoir vu plein de fois sur les blogs sans être tentée, tu m'achèves, je l'ajoute à ma LAL !

    Posté par Petite Fleur, vendredi 15 février 2013 à 15:37 | | Répondre
    • J'espère qu'il te plaira, car il est vraiment extra !

      Posté par Alex mot a mots, vendredi 15 février 2013 à 18:27 | | Répondre
  • Je l'ai lu pour Lire ou Mourir, j'avais bien aimé mais je l'ai trouvé un peu complexe, parfois.

    Posté par Sybille, vendredi 15 février 2013 à 19:16 | | Répondre
    • Pas lu encore, j'ai préféré commencé par son premier.

      Posté par Alex mot a mots, samedi 16 février 2013 à 11:51 | | Répondre
  • Sorry et I think, ces mots qu'on entend dans toutes les américonneries
    Bisous et bon samedi

    Posté par HIL le Rhodan, samedi 16 février 2013 à 07:28 | | Répondre
    • Oui, enfin, on les entend en français.
      Biz et bon week-end.

      Posté par Alex mot a mots, samedi 16 février 2013 à 11:52 | | Répondre
  • Je l'ai repéré mais je ne sais pas si c'est un roman pour moi.

    Posté par val-m-les-livres, samedi 16 février 2013 à 16:05 | | Répondre
    • En effet, je pense que ce n'est pas le genre que tu affectionnes. Ceci dit, tu peux essayer, pour voir.

      Posté par Alex mot a mots, dimanche 17 février 2013 à 17:39 | | Répondre
  • Descente aux enfers, piège infernal, ça a tout pour me refroidir ton histoire. Sûr que ce n'est pas un roman pour moi malgré ton coup de coeur^^

    Posté par jerome, samedi 16 février 2013 à 20:03 | | Répondre
    • Il me semble que tu n'es pas fan, en effet.

      Posté par Alex mot a mots, dimanche 17 février 2013 à 17:39 | | Répondre
  • L'auteur vient aux Quais du Polar, je craquerai peut-être à ce moment-là... à moins que l'attachée de presse ne pense à moi...

    Posté par Kathel, dimanche 17 février 2013 à 10:07 | | Répondre
    • Chic, j'ai prévu d'y aller cette année. Il va falloir que je révise mon allemand, alors.

      Posté par Alex mot a mots, dimanche 17 février 2013 à 17:40 | | Répondre
  • Pas dit que la torture de méninges (...ou de toute autre partie de mon corps d'ailleurs !!) soit ma tasse de thé !!! ...Alors je vais passer mon tour je crois !

    Posté par Malika, dimanche 17 février 2013 à 10:09 | | Répondre
  • AH voilà qui a l'air de changer des habituels polars !

    Posté par Manu, dimanche 17 février 2013 à 18:46 | | Répondre
  • Un roman qui happe le lectuer dès les premières lignes ! Je prends ! En ce moment rien ne retient mon attention, ça pourrait changer avec ce titre.

    Posté par somaja, dimanche 17 février 2013 à 21:33 | | Répondre
    • J'espère qu'il te redonnera goût à la lecture.

      Posté par Alex mot a mots, lundi 18 février 2013 à 14:14 | | Répondre
  • Un polar allemand? Je crois bien n'en avoir encore jamais lu. S'il est si prenant alors pourquoi pas?

    Posté par Mango, lundi 18 février 2013 à 08:02 | | Répondre
  • Pourquoi pas, effectivement ...

    Posté par Gambadou, mardi 19 février 2013 à 21:55 | | Répondre
  • Je ne connais pas les 3 derniers livres dont tu parles mais celui-ci me tente beaucoup, je le note !!

    Posté par yuko, jeudi 21 février 2013 à 13:49 | | Répondre
    • Un très bon thriller, qui sort des sentiers battus.

      Posté par Alex mot a mots, vendredi 22 février 2013 à 14:40 | | Répondre
  • Un thriller avec une idée de départ aussi judicieuse, on ne peut que noter !

    Posté par Géraldine, jeudi 21 février 2013 à 22:28 | | Répondre
    • La suite et la fin du roman sont tout aussi bien.

      Posté par Alex mot a mots, vendredi 22 février 2013 à 14:40 | | Répondre
  • Il est pour moi !!

    Posté par cristie, dimanche 3 mars 2013 à 14:00 | | Répondre
  • Tout d'abord intriguée par le titre et par le résumé, j'ai adoré la lecture de ce roman. Je ne m'attendais pas du tout à ces "flash back" assez durs et douloureux. J'ai d'ailleurs à plusieurs reprises reposé le livre avant d'en continuer la lecture.
    Je le conseil dès que je le peux.

    as tu lu son nouveau ? "Toi"

    Posté par anne charlotte, dimanche 3 mars 2013 à 22:55 | | Répondre
    • Non, pas encore je fais une "pause" pour mieux reprendre cet auteur.

      Posté par Alex mot a mots, mardi 5 mars 2013 à 19:19 | | Répondre
  • L'homme a lu le second que tu évoques mais en a été déçu, justement après la force de"Sorry"...

    Posté par Miss Alfie, mercredi 13 mars 2013 à 11:18 | | Répondre
    • Ben flute, moi qui voulait me précipiter dessus...

      Posté par Alex mot a mots, jeudi 14 mars 2013 à 22:16 | | Répondre
Nouveau commentaire