Mot-à-mots

J'ai commencé ma vie comme je la finirai... Au milieu des livres (Jean-Paul SARTRE)

Délivrance - Jussi ADLER-OLSEN

51sUCpNfhML

Albin Michel, 3 janvier 2013, 672 pages

Résumé de l'éditeur :

A Wick, aux confins de l'Ecosse, une bouteille en verre dépoli traine depuis des années sur le rebord d'une fenêtre du commissariat. A l'intérieur, une lettre que personne n'a remarquée. Et quand on l'ouvre enfin, personne ne se préoccupe non plus de savoir pourquoi les premiers mots, Au secours, sont écrits en lettres de sang et en danois...


La lettre finit par arriver sur le bureau des affaires classées de Copenhague où l'inspecteur Carl Mørck croit à une mauvaise plaisanterie. Mais quand Carl et ses assistants, Assad et Rose, commencent à déchiffrer le message, ils réalisent qu'il a été écrit par un jeune garçon enlevé avec son frère dans les années 90. Cet SOS serait leur dernier signe de vie. Qui étaient-ils ? Pourquoi leur disparition n'a-t-elle jamais été signalée ? Sont-ils encore en vie ?


Carl et Assad progressent lentement dans l'univers glacé et calculateur du kidnappeur pour découvrir que le monstre est encore en activité.

Mon avis :

Une lecture plus mitigée pour moi que celle de Lystig, Yv, Jostein et tant d'autres.

D'abord, les fautes de frappes et/ou d'impression m'ont génée. Ceci-dit, je les ai surtout remarqué au début de ma lecture, avant d'être plongée dans l'intrigue.

Ensuite, et c'est de ma faute, ma lecture fut hachée, je n'ai donc pas ressenti pleinement monter le suspense.

En revanche, je me suis attachée aux personnages d'Assad ; de Rose-Ysra et de Carl au grand coeur. Une sacrée équipe avec leurs zones d'ombre, leur passé que l'on devine.

Le tueur est diabolique lui aussi, choisissant avec grande intelligence ses victimes.

Les noms danois (et pas danemarkais, comme l'on cru mes enfants...) me changent des noms suédois et islandais, c'est bien de changer de crèmerie. Sans oublier les expressions qu'Assad ne comprend pas, un régal.

L'auteur fait un récapitulatif des sectes qui sévissent au Danmark. A ce propos, la Scientologie est qualifiée de secte. Certains ne doivent pas être contents... Une bonne analyse de leur façon de fonctionner : se couper du monde ; renier les déseteurs y compris ses propres enfants ; vivre avec un sentiment de complète joie tout le temps. Autant de caractéristiques qui font le bonheur du méchant.

A ce propos, un regret : à la fin du roman, on ne sait pas qu'elle était le secret de Magdalena, dommage. Ma curiosité reste sur sa faim.

Les personnages de femmes m'ont plu, également. Des femmes fortes, qui tiennent jusqu'au bout, qui ne lâchent rien,  jusqu'au dernier souffle.

Si j'en lis d'autres, ce sera surtout pour en savoir plus sur les trois comparses. Que voulez-vous, je suis curieuse...

L'image que je retiendrai :

Celle de la cabane (au fond du jardin) de pêcheur que tout le monde cherche avec énergie.

 

livre-voyageur  Merci Lystig pour ce livre-voyageur.

Posté par Alex mot a mots à 12:31 - Auteurs en A - Commentaires [33] - Permalien [#]
Tags : ,



Commentaires sur Délivrance - Jussi ADLER-OLSEN

  • Pas encore noté je crois, mais le résumé est intéressant. Alors, je note sur mon nouveau carnet.

    Posté par Syl., lundi 18 février 2013 à 12:53 | | Répondre
  • je l'ai là devant moi dans ma bibliothèque, et je ne m'y suis toujours pas plongée...le sujet doit me rebuter un peu. Je vais profiter des vacances peut-être.

    Posté par Sous les galets, lundi 18 février 2013 à 12:57 | | Répondre
    • En vacances en ce moment ou c'est pour bientôt ?

      Posté par Alex mot a mots, lundi 18 février 2013 à 14:15 | | Répondre
  • Bonjour Alex
    Il est rare que je sois emballé par un polar nordique, mais pour une fois j'ai été scotché, malgré les 650 pages. Mais il est vrai que certaines cènes valent le détour ainsi que certains personnages dont celui d'Assad.
    Amitiés

    Posté par Oncle Paul, lundi 18 février 2013 à 13:12 | | Répondre
  • Après ''Miséricorde'' je me suis promis de lire d'autres romans d'Adler-Olsen, celui-là en fait partie bien sur...

    Posté par Le Papou, lundi 18 février 2013 à 13:39 | | Répondre
    • Il n'y en a que 3 traduit en français, il me semble.

      Posté par Alex mot a mots, lundi 18 février 2013 à 14:16 | | Répondre
  • Bien que ton avis soit mitigé, le résumé me tente beaucoup!

    Posté par laeti, lundi 18 février 2013 à 15:03 | | Répondre
  • Magdalena, c'est la gamine? Mais si, on a son secret, des photos de vedettes avec heveux courts, et la gamine rêve de changer de coiffure (que des cheveux longs dans sa famille, obligatoire)

    Posté par keisha, lundi 18 février 2013 à 15:05 | | Répondre
    • Maintenant que tu le dis ! Et pour le fait d'avoir fait boire du sang aux premiers enfants enlevés ? C'est pas un problème, ça ?

      Posté par Alex mot a mots, lundi 18 février 2013 à 15:21 | | Répondre
  • J'ai dû être happée dès le début parce que je n'ai pas vu les coquilles. Effectivement, c'est surtout Assad (et un peu aussi Rose) qui vaut le détour.

    Posté par Jostein, lundi 18 février 2013 à 17:39 | | Répondre
  • Pas Pour moi ce genre de titre. Je passe.

    Posté par jerome, lundi 18 février 2013 à 20:21 | | Répondre
  • L'engouement et la curiosité du fonctionnaire dans toute sa splendeur.
    Bisous et bon mardi

    Posté par HIL le Rhodan, mardi 19 février 2013 à 06:59 | | Répondre
    • Oh toi, tu n'aimes pas les fonctionnaires, je me trompe ?
      Biz

      Posté par Alex mot a mots, mercredi 20 février 2013 à 20:09 | | Répondre
  • Ce livre pourrait me plaire. Beau billet.

    Posté par Camille/Moka, mardi 19 février 2013 à 08:25 | | Répondre
  • J'ai été très emballée...

    Posté par hélène, mardi 19 février 2013 à 08:56 | | Répondre
  • Très emballé moi aussi par toute la série que j'ai eu la chance de commencer par le premier tome. Suspense bien mené et surtout personnages atypiques et intéressants.

    Posté par Yv, mardi 19 février 2013 à 13:19 | | Répondre
    • Il est vrai que je ne commence pas par le début, ça devient une habitude.

      Posté par Alex mot a mots, mercredi 20 février 2013 à 20:10 | | Répondre
  • Ah non c'est trop horrible !

    Posté par Une Comète, mardi 19 février 2013 à 16:18 | | Répondre
  • Les fautes de frappes et/ou d'impression, cela suffit à me faire fuir !
    Au prix du livre ! et le manque de respect pour l'auteur !

    Posté par SeriaLecteur, mardi 19 février 2013 à 21:01 | | Répondre
    • Tu as raison. A croire que les correcteurs sont encore plus mauvais que moi en orthographe....

      Posté par Alex mot a mots, mercredi 20 février 2013 à 20:11 | | Répondre
  • Je n'en ai lu aucun des trois...dois-je remédier à cet oubli ?

    Posté par vonnette, mercredi 20 février 2013 à 11:56 | | Répondre
  • ce livre pourrait me plaire, parce que les personnages me semblent attachants, enfin pour certains ! par contre, c'est plus gênant quand on reste sur le fin d'un évènement et que l'épilogue ne nous donne pas de réponses....

    Posté par Mélusine, vendredi 22 février 2013 à 17:09 | | Répondre
    • Ceci dit, ce n'est pas non plus une question vitale....

      Posté par Alex mot a mots, dimanche 24 février 2013 à 21:40 | | Répondre
  • je t'en prie !!!!!!

    Posté par Lystig, dimanche 24 février 2013 à 23:41 | | Répondre
Nouveau commentaire