Mot-à-mots

J'ai commencé ma vie comme je la finirai... Au milieu des livres (Jean-Paul SARTRE)

Raclée de verts - Caryl FEREY

41FdcmpDbdL

Pocket, 10 janvier 2013, 96 pages

Résumé prit chez "Action-suspens" :

Admirateur de la grande époque des Verts, l’équipe de foot de Saint-Étienne, Michel habite dans la banlieue stéphanoise. Il vit seul avec son vieux chien Janvion. Étant interdit de stade, il suit les matches de l’actuelle équipe de Saint-Étienne à la télé. Ce gros supporter raciste n’aime ni les colorés de diverses origines, ni les femmes qui sont toutes nulles. Il se moque d’avoir des amis, les Verts constituant son unique univers.

Chaque soir de match, l’adrénaline monte en lui. Il profite de cette excitation pour agresser chez elles des vieilles dames qu’il a repérées. Il les identifie aux anciens adversaires de sa glorieuse équipe. Le chien Janvion est son partenaire lors de ces braquages, qui leur permettent de subsister financièrement. Que le butin soit faible ou plus rentable, Michel supprime ses victimes sans états d’âme. Puis il retourne à sa délirante passion.

Michel perd soudainement l’odorat. Pas si grave, puisque les Verts gagnent contre Strasbourg. Plus embêtant, il perd aussi le sens du goût. L’important, c’est le petit match nul de Saint-Étienne à Marseille. Dans son bistrot habituel (où il est toléré), Michel passe une soirée arrosée avec Marie. Il n’y a que les prostituées qui acceptent le sexe avec lui. Cette fois, il n’éprouve aucun plaisir, si ce n’est celui du geste meurtrier qui s’ensuit. Le derby Saint-Etienne contre Lyon finit par un banal 0-0. La vieille qu’il braque peu après résiste, pour pas grand chose. Se sentant de plus en plus diminué, presque fantomatique, Michel se demande pourquoi Dieu joue ainsi avec lui…

Mon avis :

Comment dire, hum.... l'auteur s'est fait plaisir.

Certes, on sent derrière toutes les références footbalistiques les connaissances sur l'Histoire (excusez du peu) du club mythique de l'ASSE, communément appelé "Les Verts" (rapport à la couleur de leur maillot). Outre les célèbrissimes poteaux carrés (si, comme moi, vous ne saviez rien de cet Evénement de l'Histoire, demandez à votre cher et tendre qui, j'en suis sûre, quelque soit le club qu'il supporte, aura a coeur de vous expliquer cette Bérézina européenne), l'auteur fait références à nombres de joueurs (petits ou grands) du club. Si y'a pas du fan là derrière....

Mais l'auteur étant ce qu'il est (on ne se refait pas), ce roman se double d'un roman noir, très noir. Car, voyez-vous, son personnage principal aime tuer les gens pour les voler.

Sauf que, c'est là que le roman commence, à chaque meurtre, Michel perd un sens. Au début, ce n'est pas grave, juste l'odorat, mais ça se corse (équipe d'Ajaccio) avec le goût puis le toucher, pour atteindre son paroxisme avec la vue.

Ah oui, j'ai oublié de vous dire que les pensées de Michel ne sont pas piqués des ver(t)s : le club de Strasbourg est forcément nazi ; celui d'Ajaccio ne compte que des Parrains mafieux, et j'en passe et des meilleurs. C'est parfois drôle.

Ceci dit, je tiens à rectifier un détail : non, les habitants de la banlieue de Saint-Etienne ne sont pas tous des psychopathes obnubilés par le football, la preuve !

Un roman à offrir aux supporters de tous clubs.

L'image que je retiendrai :

Celle du nom du chien : Janvion. Quoi ? Vous ne connaissez pas ce joueur ?!

 

Et première participation au challenge Vive nos régions ! de Lystig

77266831_p

 

Posté par Alex mot a mots à 12:40 - Auteurs en F - Commentaires [40] - Permalien [#]
Tags : ,



Commentaires sur Raclée de verts - Caryl FEREY

  • Ouhlala c'est chaud dans le chaudron
    Jeudissimes bisous

    Posté par HIL le Rhodan, jeudi 21 février 2013 à 13:25 | | Répondre
  • Dans une autre vie, je suivais l'épopée des verts et aurais peut-être aujourd'hui plaisir à remuer quelques souvenirs à leur gloire...
    De l'auteur je pensais lire d'abord "Mapuche" mais je devrais peut-être changer d'avis.

    Posté par Fransoaz, jeudi 21 février 2013 à 17:29 | | Répondre
    • Pas fan de ses longs romans, je préfère ses écrits plus courts.

      Posté par Alex mot a mots, vendredi 22 février 2013 à 14:30 | | Répondre
  • Tu as de ces envies de lectures !!!

    Posté par Syl., jeudi 21 février 2013 à 18:27 | | Répondre
  • Je plussoie. L'auteur s'est fait plaisir mais le lecteur oublie vite cette histoire qui part dans tous les sens (en tout cas c'est ce qui s'est passé pour moi.

    Posté par jerome, jeudi 21 février 2013 à 18:40 | | Répondre
    • Pas pour moi, mais uniquement parce qu'il y a une couleur locale.

      Posté par Alex mot a mots, vendredi 22 février 2013 à 14:31 | | Répondre
  • J'ai envie de découvrir cet auteur mais je ne commencerai pas par celui-ci...

    Posté par manU, jeudi 21 février 2013 à 21:10 | | Répondre
    • Pas fan de ses romans plus longs, je préfère les courts (au contraire du café).

      Posté par Alex mot a mots, vendredi 22 février 2013 à 14:33 | | Répondre
  • Tous mes élèves sont des psychopathes omnubilés par le foot ^^

    Posté par Sophie Hérisson, jeudi 21 février 2013 à 21:33 | | Répondre
  • N'ayant jamais lu l'auteur, je ne commencerai pas par celui-ci !

    Posté par aifelle1, vendredi 22 février 2013 à 07:10 | | Répondre
  • Carryyylll ! quel homme ! Je l'ai découvert avec "mapuche" et je ne compte pas m'arrêter là

    Posté par Hélène, vendredi 22 février 2013 à 09:13 | | Répondre
    • Celui-ci, en plus court, est dans la même veine.

      Posté par Alex mot a mots, vendredi 22 février 2013 à 14:36 | | Répondre
  • Du foot ? oh, je trépasse...

    Posté par clara, vendredi 22 février 2013 à 09:24 | | Répondre
    • C'était uniquement pour la couleur locale.

      Posté par Alex mot a mots, vendredi 22 février 2013 à 14:36 | | Répondre
  • Bon, après lecture de ton avis...Je passe (sans mauvais jeu de mots ^^)

    Posté par yuko, vendredi 22 février 2013 à 09:54 | | Répondre
  • J'aime bien l'auteur mais là, je vais passer mon tour !!!

    Posté par saxaoul, vendredi 22 février 2013 à 11:37 | | Répondre
  • Je crois que je préfère quand il écrit "Zulu" ou son dernier "Mapuche"...que je n'ai pas encore fini...oui, je sais honte sur moi

    Posté par vonnette, vendredi 22 février 2013 à 12:41 | | Répondre
    • Je n'avais pas pu avec "Zulu" ni même "Haka", je préfère ses écrits plus courts.

      Posté par Alex mot a mots, vendredi 22 février 2013 à 14:38 | | Répondre
  • ouh là là le thème et ton avis ne me disent trop rien

    Posté par Mélusine, vendredi 22 février 2013 à 17:07 | | Répondre
    • Je n'ai pas été ravie de ma lecture, en effet....

      Posté par Alex mot a mots, dimanche 24 février 2013 à 21:37 | | Répondre
  • En voilà un qui ne viendra allonger ni ma PAL ni ma LAL. Ce n'est pas pour moi !!

    Posté par Isa, vendredi 22 février 2013 à 21:52 | | Répondre
    • J'ai été attiré par l'aspect local du roman.

      Posté par Alex mot a mots, dimanche 24 février 2013 à 21:38 | | Répondre
  • Pas pour moi non plus vu le thème. Je préfère découvrir cet auteur avec un autre titre!

    Posté par Mango, samedi 23 février 2013 à 10:43 | | Répondre
  • Meuh si je connais Janvion, non mais (allleeeez les veeeerts)

    Posté par keisha, samedi 23 février 2013 à 10:44 | | Répondre
    • Ben moi je connaissais pas, mais bon, je suis pas née là non plus.

      Posté par Alex mot a mots, dimanche 24 février 2013 à 21:39 | | Répondre
  • Vouiii ça fait presque envie je vais p'tt me laisser tenter...
    Pour la couleur locale
    Sinon j'ai lu Haka de Caryl Ferey et j'avais trouvé que c'était un peu "trop".
    Par contre Mapuche me tente bien.
    Bises

    Posté par Didi, samedi 23 février 2013 à 12:53 | | Répondre
  • Alors uniquement pour la couleur locale.
    Biz

    Posté par Alex mot a mots, dimanche 24 février 2013 à 21:39 | | Répondre
  • "Poteaux carrés"... c'est un bistrot de Saint-Etienne!... et fort correct avec ça!

    Posté par DF, mardi 26 février 2013 à 14:33 | | Répondre
  • je ne connais que Platini

    (et il peut rentrer dans le challenge "régions" !)

    Posté par Lystig, vendredi 1 mars 2013 à 14:00 | | Répondre
    • Ben ce serait le seul titre. Tu crois que c'est possible ?
      Et puis non, tu connais aussi Rocheteau !

      Posté par Alex mot a mots, samedi 2 mars 2013 à 22:37 | | Répondre
  • Ah oui, je connais aussi !
    cela ne fait rien, il faut un seul titre pour participer !

    Posté par Lystig, dimanche 3 mars 2013 à 08:33 | | Répondre
Nouveau commentaire