Mot-à-mots

J'ai commencé ma vie comme je la finirai... Au milieu des livres (Jean-Paul SARTRE)

Blue Jay Way - Fabrice COLIN

41-ryfennZL

Sonatine, 16 février 2012, 496 pages

Résumé de l'éditeur :

Julien, jeune Franco-Américain féru de littérature contemporaine, a perdu son père le 11 septembre 2001 dans l'avion qui s'est écrasé sur le Pentagone. Désireuse de lui faire oublier ce drame, la célèbre romancière Carolyn Gerritsen, qui l'a pris en amitié, lui propose d'aller vivre à Los Angeles chez son ex-mari producteur, afin qu'il officie en tant que précepteur auprès de leur fils Ryan.

À Blue Jay Way, villa somptueuse dominant la ville, Julien est confronté aux frasques du maître des lieux, Larry Gordon, et à une jeunesse dorée hollywoodienne qui a fait de son désoeuvrement un art de vivre : un monde où tous les désirs sont assouvis, où l'alcool, les drogues et les parties déjantées constituent de solides remparts contre l'ennui.

Peu à peu, Julien se laisse séduire par ce mode de vie délétère et finit par nouer une relation amoureuse avec Ashley, la jeune épouse de Larry (et belle-mère de Ryan). Lorsque la jeune femme disparaît mystérieusement, il doit tout faire pour dissimuler leur liaison sous peine de devenir le principal suspect.

Ce n'est que le début d'un terrible cauchemar : très vite, les morts violentes se succèdent, mensonges, trahisons et manipulations deviennent la norme, et la paranoïa apparaît comme le dernier refuge contre un réel insupportable. Julien doit savoir, pourtant, il n a plus le choix : il fait partie de l'histoire.

Mon avis :

Didi m'a donné envie de lire ce roman suite à un article sur son blog, qu'elle a eut la chance de rencontre à la fête du livre de notre ville cette année.

Premier long roman adulte (l'auteur écrit aussi pour les ados), il est d'une rare qualité. Très bien écrit, facile à lire, il m'a entraîné d'entrée de jeu dans la vie de Julien.

Toutefois, j'ai trouvé le personnage parfois un peu passif (il passe de longues journées tout seul dans la maison, sans sortir : mais que fait-il ?) et pas vraiment impliqué dans la tâche qu'on lui demandait. Cela viendrait-il de la ville, qu'il surplombe pourtant ? Un vrai Schlimazel, comme se plait à l'appeler Aaron, de la bande à Ryan.

Cette ville où tout est possible mais où rien n'arrive, comme dans ce premier roman de Bret Easton Ellis "Moins que zéro". On y retrouve des adulescents qui ne font que boire, baiser et se shooter, de fêtes en fêtes. 20 ans plus tard, rien n'a changé.

Heureusement - si je puis dire - un meurtrier sévit dans la petite bande, pimentant la vie de tout ce petit monde.

Tout ne se finit pas bien pour tout le monde, mais je vous laisse découvrir....

J'allais oublier, le récit est ponctuer de chapitres parlant de Scott et Jacob, deux enfants aux destinées fort différentes. Bizarre, tout ça, si ce n'est pour nous parler de géméllité.

Et puis la musique, omniprésente, même si c'est celle des années 2000 ; sans oublier les Attentats du 11 septembre ; la piscine, longiligne, devant laquelle tout le monde attend la police ; le jacuzzi dans lequel tout le monde se trempe, habillé (si, si...).

Un très bon roman sur les apparences et la réalité ; sur la "ville" de L.A. qui en fait n'existe pas, elle n'est qu'un mirage - quiconque y est déjà allé s'en est rendu compte. Et même si l'auteur se tire une balle dans le pied en nous expliquant que la vraie vie n'est pas dans la fiction, j'ai aimé l'écouter.

L'image que je retiendrai :

Celle de la villa, tout en glace, permettant à Ryan d'épier tout le monde. Julien ne s'y trompe pas qui, une fois revenue "dans la vraie vie" se fait la réflexion qu'il préfère une pièce avec 4 murs et une porte qui ferme à clé.

Finalement, après avoir lu le bouquin, la maison fait moins rêver....

Blue-Jay-Way-01-750x500

 

77158740_p

 

Posté par Alex mot a mots à 12:55 - Auteurs en C - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : ,



Commentaires sur Blue Jay Way - Fabrice COLIN

  • Bonjour Alex,
    Est-ce un des romans achetés hier aux Quais du polar et que tu aurais déjà lu ?
    Il pourrait m'intéresser, mais à l'occasion, pas pour tout de suite.
    Bon weekend de Pâques !

    Posté par Catherine, dimanche 31 mars 2013 à 13:31 | | Répondre
    • Malheureusement non, je l'ai emprunté à la BM....
      Bon dimanche à toi.
      Bien rentrée ?

      Posté par Alex mot a mots, dimanche 31 mars 2013 à 18:13 | | Répondre
  • Joli la maison et la piscine
    Bises de Pâques

    Posté par HIL le Rhodan, dimanche 31 mars 2013 à 16:54 | | Répondre
    • Ce qui s'y passe est moins joli.
      Bon dimanche de Pâques à vous.
      Biz

      Posté par Alex mot a mots, dimanche 31 mars 2013 à 18:14 | | Répondre
  • Il a l'air vraiment sympa

    Posté par sybille, dimanche 31 mars 2013 à 18:19 | | Répondre
  • J'ai écouté l'auteur aujourd'hui lors d'une conférence, il a l'air intéressant, mais son roman ne m'attire pas plus que ça...

    Posté par Kathel, dimanche 31 mars 2013 à 21:02 | | Répondre
    • Dommage, car j'ai vraiment passé un bon moment.

      Posté par Alex mot a mots, mardi 2 avril 2013 à 11:14 | | Répondre
  • Mais pourquoi je ne suis pas tenté ?
    Le Papou

    Posté par Le Papou, lundi 1 avril 2013 à 01:44 | | Répondre
  • Je ne suis pas tenté par ce livre. Sans doute parce qu'il me rappelle des tas de choses de cette période.

    Posté par Mélusine, mardi 2 avril 2013 à 10:04 | | Répondre
  • Je viens d'emprunter son dernier. Affaire à suivre ...

    Posté par Isa, samedi 6 avril 2013 à 19:36 | | Répondre
    • Son dernier ? J'ai hâte de connaître ton avis, alors.

      Posté par Alex mot a mots, lundi 8 avril 2013 à 09:08 | | Répondre
  • Contente de t'avoir donné envie de lire ce roman de Fabrice Colin.
    Il était présent au QDP je suis allée lui dire que j'avais aimé l'ambiance de son livre.
    La maison est un personnage à part entière en effet
    Bises

    Posté par Didi, dimanche 21 avril 2013 à 17:27 | | Répondre
  • Du coup, j'attends son prochain avec impatience....

    Posté par Alex mot a mots, dimanche 21 avril 2013 à 18:36 | | Répondre
    • Il y a Ta mort sera la mienne qui est disponible
      Bisous

      Posté par Didi, vendredi 26 avril 2013 à 11:49 | | Répondre
      • Ca y est, dipo à la BM rien que pour moi ! Tu l'as lu ?

        Posté par Alex mot a mots, dimanche 28 avril 2013 à 08:56 | | Répondre
Nouveau commentaire