Mot-à-mots

J'ai commencé ma vie comme je la finirai... Au milieu des livres (Jean-Paul SARTRE)

Poison conjugal - Greg ILES

41JyhH9PrXL

Presses de la Cité, 4 février 2010, 475 pages

Résumé de l'éditeur :

Médecin depuis plusieurs années dans la paisible bourgade de Natchez, dans le Mississippi, Chris Shepard vient de se marier et mène une existence des plus heureuses. Jusqu'à ce qu'Alexandra Morse, agent du FBI, lui annonce que ses jours sont comptés.

En effet, d'après son enquête, la femme de Chris serait en contact avec un avocat spécialisé dans les divorces qu'Alexandra soupçonne d'aider ses clients à se débarrasser de leur conjoint. Si Chris refuse d'abord d'accorder du crédit à cette thèse farfelue, le doute s'immisce peu à peu en lui. Il accepte de collaborer avec Alexandra en servant d'appât.

Mon avis :

Je vais aller droit au but : il s'agit d'un roman intéressant mais un peu bavard.

L'idée du meurtrier et diabolique et lucrative, à la limite du crime parfait.

Les personnages sont intéressants, mais tirent vers la caricature tout de même : la femme de Chris est la blonde bimbo qui ne pense qu'à elle, l'agent du FBI Alex enfreint toutes les lois, et les méchants sont vraiment diaboliques et sans scrupules.

Ce roman est un peu bavard, et j'aurais aimé que l'action se déroule plus rapidement à partir de la seconde partie du roman, quand tout bascule. Les explications scientifiques m'ont paru parfois absconces et pas forcément indispensables.

En revanche, l'auteur a réussi à me faire aimer sa ville du Sud profond, Natchez. Qui sait, je m'y rendrai peut-être un jour....

La poursuite en hélicoptère finale est grandiose, ça change des voitures.

L'image que je retiendrai :

Celles des serpents que l'un des méchant affectionne particulièrement.

Posté par Alex mot a mots à 15:29 - Auteurs en I - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : ,



Commentaires sur Poison conjugal - Greg ILES

  • Ce livre me plairait bien mais il faut que je passe sur le fait que la couverture est nantie d'une bestiole qui me fait hurler. Le lire avec du papier bulle en couverture.

    Posté par Syl., jeudi 11 juillet 2013 à 19:06 | | Répondre
    • Oui, bonne idée de cacher la couverture !

      Posté par Alex mot a mots, vendredi 12 juillet 2013 à 11:18 | | Répondre
  • Un roman bavard, c'est un argument qui me refroidit grandement.

    Posté par jerome, jeudi 11 juillet 2013 à 19:52 | | Répondre
  • Pourquoi pas, mais le fait qu'il soit un peu bavard me freine un peu aussi !

    Posté par sybille, vendredi 12 juillet 2013 à 21:27 | | Répondre
  • Faire aimer une ville du sud des usa, bravo l'artiste !

    Posté par SeriaLecteur, vendredi 12 juillet 2013 à 22:21 | | Répondre
  • Oui pourquoi pas. A voir pour le côté "bavard" mais autrement il a l'air intéressant à lire.

    Posté par Lilibook, vendredi 12 juillet 2013 à 22:28 | | Répondre
  • Je passe

    Posté par zazy, vendredi 12 juillet 2013 à 22:52 | | Répondre
  • À part Natchez, je ne vois rien de transcendant.
    Le Papou

    Posté par Le Papou, samedi 13 juillet 2013 à 21:28 | | Répondre
  • Bavard ? Bon, j'ai plein d'autres thrillers sur ma PAL

    Posté par Stephie76, dimanche 14 juillet 2013 à 08:59 | | Répondre
  • lorsque je lis le résumé ca me tente bien, mais ensuite le fait que tu dises que c'est un roman "bavard" là ca me fait peur ! alors j'hésite, je note ou pas ?

    Posté par 100drine, dimanche 14 juillet 2013 à 18:13 | | Répondre
    • Si jamais il croise ta route, tu peux tenter. Sinon, ce n'est pas un indispensable.

      Posté par Alex mot a mots, lundi 15 juillet 2013 à 07:56 | | Répondre
  • Merci pour ton avis très clair, je vais me concentrer sur d'autres lectures

    Posté par yuko, dimanche 14 juillet 2013 à 18:59 | | Répondre
  • Bisous du lundi et bonne semaine .
    Maman mule

    Posté par lameredelamule, lundi 15 juillet 2013 à 10:59 | | Répondre
  • Et bien il s'avère que je suis allée à Natchez il y a 20 ans ! Alors je veux bien y retourner par ce livre !

    Posté par Géraldine, lundi 22 juillet 2013 à 21:22 | | Répondre
  • Tu me diras si tu reconnais la ville.

    Posté par Alex mot a mots, mardi 23 juillet 2013 à 08:30 | | Répondre
Nouveau commentaire