Mot-à-mots

J'ai commencé ma vie comme je la finirai... Au milieu des livres (Jean-Paul SARTRE)

Il - Derek VAN ARMAN

410LFWoM7aL

Sonatine, 7 février 2013, 767 pages

Résumé de l'éditeur :

"La plupart des tueurs en série n'ont rien à voir avec les mythes qu'ils ont engendrés. Ils ne vivent pas isolés, au milieu des bois ou au fin fond d'un asile. Ce sont vos propres voisins. Comme Bundy, Statler et des centaines d'autres, ce sont des individus que vous croisez aux réunions de parents d'élèves ou aux matchs de base-ball, ils prennent le bus avec vous, leurs enfants jouent avec les vôtres et ils récitent peut-être même le Notre-Père avec vous, lors de vos réunions de famille". Ainsi parle Jack Scott, directeur du département fédéral en charge des crimes violents et spécialiste des serial killers.

Lorsqu'une mère et ses deux filles sont sauvagement assassinées dans une mise en scène macabre, Jack, qui pensait avoir tout enduré, va entreprendre la chasse à l'homme la plus délicate, et la plus perverse, de sa longue carrière.

Descente vers le mal, angoissante et crépusculaire, au suspense implacable, ce thriller nous donne un aperçu d'un réalisme rare sur les méthodes d'investigation de la police américaine. A tel point que l'auteur a été mis en examen par le FBI afin qu'il livre les sources lui ayant permis d'être aussi proche de la réalité. Problèmes judiciaires qui expliquent pourquoi Il, paru aux Etats-Unis en 1992 et immédiatement devenu culte, est resté inédit en France jusqu'à ce jour.

Mon avis :

Voilà un roman qu'il aurait été interressant de lire à sa sortie, en 1992. Maintenant, il apparaît quelque peu daté.

Et puis qu'il est long.... 767 pages à la recherche d'un T-Recs, c'est long. Tout nous est décrit dans le détail, et parfois plusieurs fois. L'auteur s'est-il relu ou prend-il son lecteur pour une tête percée ?

Bon, il est vrai que j'ai appris le terme "T-Recs", désignant les Tueurs Récréatifs (excusez du peu). On me l'explique une fois, deux à la limite, mais plus, cela fait trop.

Cela m'a fait bizarre, également, que l'inspecteur en chef ait son bureau dans le World Trade Center. S'il savait....

Le personnage du T-Recs est vraiment caricatural, sans nuance, ce qui ne le rend pas crédible. Mais il est difficile à débusquer, ce qui rattrape un peu.

Je n'ai donc pas été emballée par ce récit se déroulant dans la Ville des Monuments (comprenez Washington D.C.).

Un bémol chez Sonatine pour moi.

L'image que je retiendrai :

Celle des fleurs rouge et or que cueillait Victoria sur les bords du Potomac.

 

85262867

 

Posté par Alex mot a mots à 19:06 - Auteurs en V - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,



Commentaires sur Il - Derek VAN ARMAN

  • le résumé de l'éditeur est pourtant vraiment bien tentant...

    Posté par Sandrine, mercredi 24 juillet 2013 à 19:42 | | Répondre
  • Mon voisin se prénomme Georges, ça compte aussi ?
    Jeudissimes bisous

    Posté par HIL le Rhodan, jeudi 25 juillet 2013 à 06:24 | | Répondre
  • bon ben...je passe !

    Posté par clara, jeudi 25 juillet 2013 à 07:36 | | Répondre
    • Oui, ce n'est pas un des meilleur de cette maison d'édition.

      Posté par Alex mot a mots, jeudi 25 juillet 2013 à 08:18 | | Répondre
  • Récréatif? On aura tout entendu!

    Posté par keisha, jeudi 25 juillet 2013 à 10:06 | | Répondre
  • Bonjour Alex, rétrospectivement si ce roman n'avait pas trouvé d'éditeur français avant Sonatine, c'était qu'il y avait peut-être une raison... Pour le moment, je passe. Bonne après-midi.

    Posté par dasola, vendredi 26 juillet 2013 à 16:56 | | Répondre
    • Oui, et je suis étonnée que Sonatine se soit lancé dans l'aventure.

      Posté par Alex mot a mots, jeudi 15 août 2013 à 09:04 | | Répondre
  • Certains romans ne vieillissent pas bien hélas.

    Posté par Manu, mercredi 31 juillet 2013 à 19:58 | | Répondre
  • Zut! Il y a de quoi allécher pourtant! Je vais faire l'impasse..Pas de temps à perdre.

    Posté par pyrausta, jeudi 1 août 2013 à 15:59 | | Répondre
Nouveau commentaire