Mot-à-mots

J'ai commencé ma vie comme je la finirai... Au milieu des livres (Jean-Paul SARTRE)

Le secret d'Edwin Strafford - Robert GODDARD

418Lo+mvgoL

Sonatine, 7 mars 2013, 629 pages

Résumé de l'éditeur :

1977 : Martin Radford, jeune historien londonien dont la carrière universitaire a été brisée par un scandale, arrive sur l’île de Madère. Il y rencontre Leo Sellick, un millionnaire sud-américain, qui habite une superbe villa, naguère propriété du mystérieux Edwin Strafford, mort en 1951.

Homme politique de premier ordre, promis à un brillant avenir, Edwin Strafford a été en 1908, à l’âge de 32 ans, ministre de l’intérieur du cabinet Asquith, aux côtés de Lloyd George et de Churchill, avant de démissionner brutalement en 1910 et de quitter la vie politique sans explication aucune pour disparaître dans l’anonymat.

Les raisons de cette rupture inexplicable sont elles dans le manuscrit de ses mémoires, retrouvé dans la villa ? La lecture passionnée qu’en fait Martin pose beaucoup plus de questions qu’elle ne donne de réponses. En particulier sur le rôle d’Elizabeth, une jeune suffragette - ces militantes activistes qui revendiquaient le droit de vote pour les femmes dans un Royaume-Uni très conservateur - avec qui Strafford a vécu une histoire d’amour passionnée.

Fasciné par les énigmes qui jalonnent le destin de Srafford, Leo Sellick propose à Martin de le rémunérer pour éclaircir cette étrange affaire. Mais alors que son enquête progresse, Martin va vite comprendre que cette histoire est loin d’être finie, et que, dans l’ombre, beaucoup ont encore intérêt à ce que le voile ne se lève jamais sur le secret d’Edwin Strafford.

Mon avis :

Je découvre l'auteur, et j'avoue que je commence à devenir fan de cet écrivain récemment republié chez Sonatine..

Son roman, long, n'est jamais lassant. Les personnages sont bien campés, et l'auteur nous fait facilement naviguer entre l'Angleterre d'Edouard VII et celle de 1977. On y croit.

Et je me suis sentie en plein coeur de l'action et de la recherche de ce fameux secret.

Alors certes, le personnage principal, Martin Radford, est un peu "bécasson" parfois. Disons qu'il préfère boire de bonnes bières au pub le plus proche plutôt que de réfléchir 30 secondes à l'énigme. Mais il n'en est ainsi que plus humain. J'ai eu plusieurs fois envie de lui dire : "Mais regarde dans quelle position tu te mets !" sans pour autant être agassée. Au contraire, je poursuivais ma lecture.

Car l'auteur écrit si bien, que je me suis laissée prendre au charme de sa plume.

Et puis dans ce roman, le personnage qui incarne le Mal le fait tout en finesse, en manipulant les gens intelligemment mais diaboliquement. Il n'y a pas d'issue.

Je ne vous en dis pas plus, au risque de vous dévoiler le fin mot de l'histoire.

L'image que je retiendrai :

Celle du personnage d'Elisabeth, d'abord jeune fille passionnée puis grand-mère digne et fidèle devant l'adversité. Je veux vieillir comme ça.....

Posté par Alex mot a mots à 12:37 - Auteurs en G - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags : , ,



Commentaires sur Le secret d'Edwin Strafford - Robert GODDARD

    Je sais que j'avais été agréablement surprise par "Heather Mallender a dispau, je ne m'attendais pas à un style aussi "haletant" sur 700 pages ! D'ailleurs il m'a accompagnée à Quai du Polar pendant mes voyages en train, je ne l'ai pas lâché ! Je note ce titre !

    Posté par Asphodèle, dimanche 13 octobre 2013 à 14:04 | | Répondre
  • Bonjour Alex
    Je sais que les enfants et les ados veulent vieillir vite, mais enfin, un peu de pondération quand même. Tu veux vieillir comme ça, je veux bien, mais le plus tard possible! d'accord ?
    Amitiés

    Posté par Oncle Paul, dimanche 13 octobre 2013 à 14:46 | | Répondre
    • Je vais tâcher moyen, comme on dit par chez moi.
      Amitiés.

      Posté par Alex mot a mots, lundi 14 octobre 2013 à 09:38 | | Répondre
  • je n'avais pas accroché vraiment à Heather Mallender je l'avais trouvé trop tiré par les cheveux quant histoires personnelles des héros mais je note malgré tout celui là

    Posté par Dominique, dimanche 13 octobre 2013 à 14:57 | | Répondre
  • J'ai "par un matin d'automne" dans ma PAL, je commencerai donc par lui.

    Posté par aifelle1, dimanche 13 octobre 2013 à 18:23 | | Répondre
  • Un peu long pour moi, j'e n'ai jamais aimé les pavés ! lol

    Posté par SeriaLecteur, dimanche 13 octobre 2013 à 18:54 | | Répondre
  • tu as l'air enthousiaste : je le note donc !

    Posté par Philisine Cave, dimanche 13 octobre 2013 à 19:20 | | Répondre
  • Je sors de plusieurs pavés donc pas sûr que je vais me précipiter dessus mais ton billet est vraiment très tentant et le titre est l'auteur sont tous les deux notés. L'époque, la recherche d'un secret, ce que tu dis du style, comment résister?

    Posté par zarline, dimanche 13 octobre 2013 à 20:26 | | Répondre
  • Il m'est totalement inconnu. Merci pour la découverte !

    Posté par cristie, dimanche 13 octobre 2013 à 21:33 | | Répondre
  • Il est dans ma PAL, j'avais bien aimé Heather Mallender a disparu.

    Posté par monpetitchapitre, lundi 14 octobre 2013 à 09:42 | | Répondre
  • Nouvellement intéressée par les intrigues qui m'apprennent l'histoire tout en me tenant en haleine, vraiment tu me tentes ! je note ce livre dans ma LAL ! Laquelle LAL, ne te dit pas merci (lol)

    Posté par fersenette, lundi 14 octobre 2013 à 10:44 | | Répondre
  • ton enthousiasme m'intrigue beaucoup. je note le nom de l'auteur.

    Posté par Violette, lundi 14 octobre 2013 à 11:05 | | Répondre
    • J'espère que cet auteur te plaira. Apparemment, il en a écrit d'autres tout aussi bien.

      Posté par Alex mot a mots, lundi 14 octobre 2013 à 11:29 | | Répondre
  • Un auteur que je n'ai jamais lu mais que j'ai très envie de découvrir !

    Posté par yuko, lundi 14 octobre 2013 à 14:44 | | Répondre
  • J'ai aimé aussi.

    Posté par val-m-les-livres, lundi 14 octobre 2013 à 16:46 | | Répondre
    • Je me demande si je n'ai pas pris l'idée chez toi il y a un moment déjà.

      Posté par Alex mot a mots, mardi 15 octobre 2013 à 08:58 | | Répondre
  • J'ai acheté il y a quelques jours Heather Mallender a disparu mais j'ai noté ses autres titres, les différents sujets et périodes abordés m'intéressent !

    Posté par Bianca, lundi 14 octobre 2013 à 18:15 | | Répondre
  • J'avais bien aimé le roman de Goddard que j'ai lu. Du coup, si tu as aimé, je note celui-là.

    Posté par Karine:), mardi 15 octobre 2013 à 00:00 | | Répondre
    • Oui, une période très intéressante, et un roman bien écrit.

      Posté par Alex mot a mots, mardi 15 octobre 2013 à 08:59 | | Répondre
  • j'avais vraiment adoré aussi ! On ne s'ennuie pas un seul instant malgré le pavé que c'est !

    Posté par sybille, mardi 15 octobre 2013 à 17:45 | | Répondre
    • Tu as raison, on ne s'ennuie pas malgré le nombre de pages.

      Posté par Alex mot a mots, mercredi 16 octobre 2013 à 09:14 | | Répondre
  • Je vois que l'auteur continue dns la lignée de son précédent roman "Par un matin d'automne", en enchaînant les intrigues et les rebondissements dans son récit !! ...Pourquoi pas celui-ci, l'autre ne m'avait pas déplu !

    Posté par Malika, jeudi 17 octobre 2013 à 09:45 | | Répondre
    • C'est le premier de l'auteur que je lis, et je n'ai pas été déçue.

      Posté par Alex mot a mots, dimanche 20 octobre 2013 à 10:48 | | Répondre
  • Je suis tentée, je ne connais pas l'auteur, et j'aime beaucoup cet éditeur.

    Posté par Emma, lundi 21 octobre 2013 à 09:29 | | Répondre
  • moi aussi à chaque fois je me laisse prendre au piège de ses livres... il faut que je me procure heave mallender;.. depuis le temps que je le zieute à la librairie!!!

    Posté par titoulematou, mercredi 23 octobre 2013 à 19:54 | | Répondre
  • Vraiment alléchant, surtout que j'ai adoré "Par un matin d'automne".

    Posté par Manu, jeudi 24 octobre 2013 à 21:03 | | Répondre
    • C'était le premier roman que je lisais de cet auteur. Et j'ai beaucoup aimé.

      Posté par Alex mot a mots, lundi 28 octobre 2013 à 17:44 | | Répondre
  • je note car comme "Manu", j'avais beaucoup aimé "Par un matin d'automne" !

    Posté par anjelica, mardi 29 octobre 2013 à 20:57 | | Répondre
Nouveau commentaire