Mot-à-mots

J'ai commencé ma vie comme je la finirai... Au milieu des livres (Jean-Paul SARTRE)

Les poissons ne ferment pas les yeux - Erri DE LUCA

51t2+rLsvFL

Gallimard, 26 avril 2013, 144 pages

Résumé de l'éditeur :

Comme chaque été, l’enfant de la ville qu’était le narrateur descend sur l’île y passer les vacances estivales.

Il retrouve cette année le monde des pêcheurs, les plaisirs marins, mais ne peut échapper à la mutation qui a débuté avec son dixième anniversaire. Une fillette fait irruption sur la plage et le pousse à remettre en question son ignorance du verbe aimer que les adultes exagèrent à l’excès selon lui. Mais il découvre aussi la cruauté et la vengeance lorsque trois garçons jaloux le passent à tabac et l’envoient à l’infirmerie le visage en sang. Conscient de ce risque, il avait volontairement offert son jeune corps aux assaillants, un mal nécessaire pour faire exploser le cocon charnel de l’adulte en puissance, et lui permettre de contempler le monde, sans jamais avoir à fermer les yeux.

Mon avis :

J'ai beaucoup aimé les réflexions de l'auteur sur les verbes Maintenir et Aimer. Verbe Aimer qu'il trouve galvaudé, verbe Maintenir dont il trouve le double sens très beau.

En revanche, j'ai moins gouté les interrogations de l'enfant sur son passage à l'âge adulte. Ce roman touchera sans doute plus la gente masculine, je suppose. En tout cas, je ne me suis pas reconnue dans ce questionnement.

J'ai plus apprécié la fillette et ses comparaisons avec les animaux. Elle qui a deviné ce qui motive la haine des autres garçons sur la plage.

Un roman sur le premier amour, le premier baiser, et les choix difficiles de la vie.

L'image que je retiendrai :

Celle des ruelles de l'île qui donnent toutes sur la mer et les pêcheurs. Un reste de vacances.....

 

 

84099449_p

 

Posté par Alex mot a mots à 12:59 - Auteurs en D - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , ,



Commentaires sur Les poissons ne ferment pas les yeux - Erri DE LUCA

  • J'ai noté le titre mais ne pense pas le lire pour l'instant...

    Posté par yuko, dimanche 3 novembre 2013 à 13:25 | | Répondre
    • Pour être dans l'ambiance du roman, il vaut mieux le lire à al fin de l'été.

      Posté par Alex mot a mots, dimanche 3 novembre 2013 à 17:56 | | Répondre
  • je te rejoins un peu car j'ai lu ce livre cet été en numérique, certains passages m'ont vraiment charmé et d'autres carrément ennuyé, du coup pas de billet pour moi

    Posté par Dominique, dimanche 3 novembre 2013 à 14:46 | | Répondre
  • Je trouve aussi que le verbe Aimer a été galvaudé y compris le mot Amour qu'on relie bien trop souvent avec le mot Sex.
    Bonne fin de journée Alex, bisous

    Posté par Florinette, dimanche 3 novembre 2013 à 17:07 | | Répondre
    • Tu rejoins donc l'auteur et moi-même sur ce sujet.
      Biz

      Posté par Alex mot a mots, dimanche 3 novembre 2013 à 17:57 | | Répondre
  • Je n'ai toujours pas envie de le lire et tu ne me tentes guère

    Posté par zazy, dimanche 3 novembre 2013 à 18:22 | | Répondre
  • Le thème ne me tente pas énormément, pourtant j'apprécie l'auteur.

    Posté par aifelle1, lundi 4 novembre 2013 à 06:04 | | Répondre
    • Un thème que je n'apprécie pas non plus énormément.

      Posté par Alex mot a mots, lundi 4 novembre 2013 à 12:35 | | Répondre
  • j'ai aimé ce livre, cet auteur est un conteur formidable!

    Posté par clara, lundi 4 novembre 2013 à 08:51 | | Répondre
    • La narration est ici un peu alambiquée à mon goût.

      Posté par Alex mot a mots, lundi 4 novembre 2013 à 12:36 | | Répondre
  • J'aime beaucoup cet auteur, seulement je crois avoir tenté celui-ci sans succés malheureusement. Je l'ai reposé en me disant que je le reprendrai plus tard...

    Posté par Hélène, lundi 4 novembre 2013 à 08:59 | | Répondre
    • Je te comprends, me^me si je suis allée au bout.

      Posté par Alex mot a mots, lundi 4 novembre 2013 à 12:36 | | Répondre
  • Bisous d'un lundi gris et maussade digne d'un mois de novembre !!.....
    Maman mule

    Posté par lameredelamule, lundi 4 novembre 2013 à 11:55 | | Répondre
    • Quelques rayons de soleil chez nous, profitons-en....
      Biz

      Posté par Alex mot a mots, lundi 4 novembre 2013 à 12:37 | | Répondre
  • Des sujets qui ont l'air traités intelligemment, mais je n'irai tout de même pas vers ce livre.

    Posté par Géraldine, lundi 4 novembre 2013 à 20:24 | | Répondre
  • Je ne sais si je suis représentatif de la gente masculine mais j'ai adoré ce texte !

    Posté par jerome, lundi 4 novembre 2013 à 20:27 | | Répondre
    • Il faut croire qu'il y a un lien de cause à effet.

      Posté par Alex mot a mots, mardi 5 novembre 2013 à 09:37 | | Répondre
  • Je connais l'auteur et je suis moyennement convaincue....

    Posté par Sudisine, mardi 5 novembre 2013 à 06:39 | | Répondre
  • Ma maman me l'a prêté sans avoir réussi à en venir à bout, et il m'ennuie moi aussi : je l'ai ouvert sans dépasser les trente premières pages...

    Posté par Neph, mardi 5 novembre 2013 à 23:35 | | Répondre
    • Je m'y suis faite, mais c'est un roman qui ne restera pas longtemps dans ma mémoire.

      Posté par Alex mot a mots, mercredi 6 novembre 2013 à 16:10 | | Répondre
  • Bonjour
    Je vous présente l' Annuaire généraliste et répertoire web gratuit: http://oasisdesarts.livehost.fr
    Référencez gratuitement votre blog dans notre annuaire à validation rapide sans lien de retour
    Amicalement

    Posté par nathalie, mercredi 6 novembre 2013 à 21:48 | | Répondre
  • Je ne connais pas encore l'auteur mais je ne commencerai probablement pas par celui-ci ...

    Posté par Malika, jeudi 7 novembre 2013 à 09:25 | | Répondre
Nouveau commentaire