Mot-à-mots

J'ai commencé ma vie comme je la finirai... Au milieu des livres (Jean-Paul SARTRE)

Abélard - Renaud DILLIES et Régis HAUTIERE

41nNqacMKVL

Dargaud, 6 septembre 2013, intégrale complète, 144 pages

Résumé de l'éditeur :

La danse des petits papiers : Pour séduire la jolie Épilie, Abélard ne voit qu'une solution: lui décrocher la lune ! Direction l'Amérique, le pays qui a inventé les machines volantes. Armé de son banjo et de son chapeau à proverbes, il se lance sur les routes de campagne, rencontre des Tsiganes, puis Gaston, un ours grincheux avec qui il va partager un bon bout de chemin...
Une brève histoire de poussière et de cendre : Dans l'espoir de décrocher la lune pour séduire la belle Épilie, Abélard poursuit son voyage vers le Nouveau Monde. Pendant la traversée en bateau, aux côtés de Gaston, il va apprendre la vie, la vraie, et comprendra que celle qu'il avait dans son marais n'était qu'un miroir déformant et tronqué d'une réalité qui peut se montrer cruelle. De son côté, Gaston va se surprendre à rêver et à partager parfois un peu de la conception idyllique de la vie d'Abélard. Il va même commencer à se prendre d'amitié pour ce drôle de petit canard et apprécier certains des moments qu'ils vont vivre ensemble.
Mon avis :
Que j'ai aimé suivre ce poussin, depuis son marais où il mène une vie tranquille, en passant par sa passion pour Epilie, jusqu'au cargo qui le menera en Amérique.
Le personnage de Gaston m'a énervé lors de la rencontre dans le bar, puis finalement touché et ému.
J'ai aimé les petits papiers du chapeau ; la conception de la vie qu'a Abélard qui veut tout découvrir.
J'ai été triste de quitter ce personnage, mais heureuse de la fin de la bande dessinée.
 
Mon grand Couassous a aimé également, qui a trouvé la fin bien triste.
L'image que je retiendrai :
Celle des yeux en coeur d'Abélard la première fois qu'il voit Epilie.

87363545_o


Posté par Alex mot a mots à 12:17 - Auteurs en D - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :



Commentaires sur Abélard - Renaud DILLIES et Régis HAUTIERE

  • Il est formidable ce poussin, ce n'est surement pas moi qui vais te dire le contraire !!!!!

    Posté par jerome, mercredi 20 novembre 2013 à 17:49 | | Répondre
  • Vous vous liguez pour dire que c'est bien.

    Posté par Manu, mercredi 20 novembre 2013 à 19:21 | | Répondre
  • oh oui, je l'adore aussi ce poussin ! L'album est d'une poésie redoutable!

    Posté par Violette, mercredi 20 novembre 2013 à 22:34 | | Répondre
  • Moi aussi j'ai trouvé l fin bien triste

    Posté par Hélène, jeudi 21 novembre 2013 à 08:29 | | Répondre
  • Une valeur sûre, cet album!

    Posté par Mango, jeudi 21 novembre 2013 à 09:02 | | Répondre
  • Et un coup de coeur de plus pour ce petit poussin ! Ton billet me donne envie de relire ces albums !

    Posté par Midola, jeudi 21 novembre 2013 à 11:58 | | Répondre
  • Cela me semble être une tendre lecture....

    Posté par sudisine, vendredi 22 novembre 2013 à 14:49 | | Répondre
    • Tendre la plus grande partie du récit, mais la fin est plutôt réaliste et cruelle.

      Posté par Alex mot a mots, dimanche 24 novembre 2013 à 09:21 | | Répondre
  • Abélard, mon chouchou !!!!!! Enormissime coup de cœur !

    Posté par Noukette, mardi 26 novembre 2013 à 00:07 | | Répondre
    • Pas un coup de coeur pour moi, mais j'ai beaucoup aimé.

      Posté par Alex mot a mots, mardi 26 novembre 2013 à 09:40 | | Répondre
Nouveau commentaire