Mot-à-mots

J'ai commencé ma vie comme je la finirai... Au milieu des livres (Jean-Paul SARTRE)

L'été des lucioles - Gilles PARIS

lété-des-lucioles

Editions Héloïse d'Ormesson, 23 janvier 2014, 224 pages

Résumé de l'éditeur :

"J’ai deux mamans et un papa qui ne veut pas grandir." Ainsi commence l’histoire de Victor, qui vient d’arriver dans la villégiature familiale du Cap-Martin. Cet été caniculaire s’annonce sous le signe de l’étrange avec une invasion de lucioles, des pluies sèches et des orages aussi soudains que violents.

Du haut de ses neuf ans, Victor a quelques certitudes. C’est parce que François n’ouvre pas son courrier qui s’amoncelle dans un placard que ses parents ne vivent plus ensemble. C’est parce que Claire et Pilar adorent regarder des mélos tout en mangeant du pop-corn qu’elles sont heureuses ensemble. Et c’est parce que les adultes n’aiment pas descendre les poubelles au local peint en vert qu’il a rencontré son meilleur ami Gaspard.

Sur l’étroit chemin des douaniers qui surplombe la côte et relie Cap-Martin à Monaco, Victor rencontrera deux jumeaux, Tom et Nathan, qui lui ouvriront les portes d’un monde imaginaire et feront émerger des secrets de famille trop longtemps ensevelis.

Mon avis :

Les romans d'apprentissage ne sont habituellement pas ma tasse de thé (et pourtant, j'adore le thé).

Pourtant, ce roman-çi m'a plu pour divers raisons. D'abord parce que le récit se teinte de mystère, avec la présence des jumeaux, dont on devine qu'ils ne sont pas fait de chair et d'os (un peu comme dans les histoires que l'on se racontaient, enfants, pour se faire peur ; vous savez, ces apparitions au bord des routes....).

Il y a ensuite la mère libraire, et qui lit, toujours et encore. Forcément, on se retrouve un peu dans ce personnage.

Il y a également le secret qui plane autour de la jeunesse de Félicité, la tante de Victor. Que sait-il vraiment passé ?!

Et puis il y a le Cap-Martin, son soleil et ses orages ; et les lucioles, qui éclairent la nuit.

Pourtant, j'ai eu un gros doute en commençant ce roman : l'auteur allait-il nous décrire le même papa que celui du pays des kangourous ? Heureusement non, cela aurait été dommage.

Au final, un roman tendre et frais, à déguster sur une chaise longue, un soir d'été après une journée au soleil.

L'image que je retiendrai :

Celle des villas cossues abandonnées que visitent les enfants, et dont les jumeaux ont les clefs....

Une citation :

"Si les mots doux sont importants quand on aime quelqu'un, se toucher et ne faire qu'un est comme une clé qui doit ouvrir toutes les portes." p.73

 

Merci, Monsieur Gilles Paris, pour l'envoie de votre dernier roman en avant-première. Je ne m'y attendais pas, et ce fut un beau cadeau.

 

85127553

Posté par Alex mot a mots à 12:18 - Auteurs en P - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags : ,



Commentaires sur L'été des lucioles - Gilles PARIS

  • Je note

    Posté par zazy, jeudi 16 janvier 2014 à 14:25 | | Répondre
  • Une blogueuse l'a mis en coup de coeur dans le challenge de la rentrée. Je ne connaissais pas cet auteur.

    Posté par val-m-les-livres, jeudi 16 janvier 2014 à 18:59 | | Répondre
    • Pas un coup de coeur, mais une belle lecture.

      Posté par Alex mot a mots, vendredi 17 janvier 2014 à 11:23 | | Répondre
  • Ca m'a l'air intéressant. Je note...

    Posté par Syl., jeudi 16 janvier 2014 à 21:43 | | Répondre
  • Contente que tu aies aimé ! Je réfléchis encore pour Quais du polar

    Posté par Coccinelle, vendredi 17 janvier 2014 à 00:20 | | Répondre
    • Tu as le temps de changer d'avis, d'ici là.....

      Posté par Alex mot a mots, vendredi 17 janvier 2014 à 11:24 | | Répondre
  • J'attends sa parution pour ma chronique. Ce sera une découverte de l'auteur

    Posté par Jostein, vendredi 17 janvier 2014 à 07:00 | | Répondre
  • N'ayant pas spécialement accroché au pays des kangourous, je préfère passer mon tour...

    Posté par jerome, vendredi 17 janvier 2014 à 12:44 | | Répondre
    • Quoi ! Tu n'as pas aimé "Le pays des kangourous" !

      Posté par Alex mot a mots, vendredi 17 janvier 2014 à 15:20 | | Répondre
  • Il m'attends bien sagement dans ma PAL ...

    Posté par Lizouzou, vendredi 17 janvier 2014 à 14:08 | | Répondre
    • Tu attends l'été, la période idéale pour le lire, peut-être.

      Posté par Alex mot a mots, vendredi 17 janvier 2014 à 15:20 | | Répondre
  • Rien que le titre donne envie

    Posté par yuko, vendredi 17 janvier 2014 à 14:51 | | Répondre
  • Jamais lu cet auteur (pourtant ses livres sont à la bibli) mais je l'ai rencontré en vrai!

    Posté par keisha, vendredi 17 janvier 2014 à 15:14 | | Répondre
    • Tu commences par la fin. Et alors, il est comment ?!

      Posté par Alex mot a mots, vendredi 17 janvier 2014 à 15:19 | | Répondre
  • Je suis en train de le lire et il me plait bien! Par contre je n'aurais pas dû te lire maintenant car je ne savais pas pour les jumeaux!!

    Posté par mydiscoveries, vendredi 17 janvier 2014 à 17:11 | | Répondre
    • Flûte ! Je vais donc dire qu'il y a un spoiler.....

      Posté par Alex mot a mots, dimanche 19 janvier 2014 à 18:45 | | Répondre
  • Deuxième avis positif que je lis. Il me tente alors que les autres de l'auteur ne m'intéressait pas du tout.

    Posté par Manu, vendredi 17 janvier 2014 à 21:35 | | Répondre
    • Il part sur une autre piste avec ce roman.

      Posté par Alex mot a mots, dimanche 19 janvier 2014 à 18:46 | | Répondre
  • Je suis rarement déçue par les livres qu’édite Héloïse d'Ormesson !

    Posté par Florinette, samedi 18 janvier 2014 à 12:01 | | Répondre
  • Et bien je partage ton avis, tendre et frais !

    Posté par Géraldine, samedi 18 janvier 2014 à 15:16 | | Répondre
  • Un peu déçu par le début de ce roman, et fort heureusement, la fin est nettement meilleure

    Posté par Yv, mardi 21 janvier 2014 à 11:53 | | Répondre
  • L'auteur a réussi à prendre son envol.

    Posté par Alex mot a mots, mardi 21 janvier 2014 à 13:29 | | Répondre
  • Je vais peut-être attendre l'été. Je m'imagine bien dans mon jardin un soir d'été avec ce livre entre les mains ...

    Posté par Isa, mardi 21 janvier 2014 à 20:34 | | Répondre
  • Je l'ai déjà dans ma LAL et d'après ce que tu en dis je ne le retirerai pas car ce roman a l'air touchant et rempli de sincérité.

    Posté par Sudisine, dimanche 26 janvier 2014 à 08:52 | | Répondre
  • Il me tente énormément celui là. J'étais déjà tenté par Au pays du kangourou (que je n'ai toujours pas lu) mais je me sens encore plus attirée par celui ci. Un petit bain de fraîcheur et de sincérité ça ne peut que faire du bien ;0)

    Posté par L'or rouge, mardi 28 janvier 2014 à 11:55 | | Répondre
  • Il me semblait bien qu'il était à peine sorti ... je le guette

    Posté par Manika, mercredi 19 février 2014 à 14:29 | | Répondre
    • J'espère que tu pourras rencontrer ces lucioles.

      Posté par Alex mot a mots, mercredi 19 février 2014 à 17:36 | | Répondre
Nouveau commentaire