Mot-à-mots

J'ai commencé ma vie comme je la finirai... Au milieu des livres (Jean-Paul SARTRE)

Maladie d'amour - Nathalie RHEIMS

51VBAYO+T8L

Leo Scheer, 8 janvier 2014, 304 pages

Résumé de l'éditeur :

Alice est une jolie jeune femme. Actrice, elle rêve de jouer Claudel, mais on ne lui propose que des rôles de potiche dans des pièces de boulevard. Sa vie amoureuse n'est guère plus brillante, faite d'aventures qui se terminent toujours mal.

Elle raconte tout à Camille, sa confidente qui, de son côté, mène la vie calme et rangée d'une mère au foyer. Au moment où Alice décide enfin de renoncer à la passion, elle s'éprend d'un homme marié, le Dr Costes, qui aurait eu un coup de foudre pour elle.

Camille suit cette nouvelle histoire d'amour à la manière d'un feuilleton dont elle serait l'unique spectatrice, même si d'étranges contradictions apparaissent dans les confidences de son amie. Pour protéger Alice, Camille tente d'en savoir plus sur cet homme insaisissable.

Cette démarche la fait progressivement basculer: elle se met à douter de tout, au risque de se perdre.

Mon avis :

Second roman que je lis de cette auteure (Laissez les cendres s'envoler), et je ne suis toujours pas convaincue d'être "son lectorat cible".

D'abord les personnages que Nathalie Rheims met en scène : dès les premières pages du roman, on s'attache à Alice, puis l'auteure glisse son intérêt vers Camille qui devient le personnage principal du roman. Camille, dont la famille idéale est loin de la mienne et à laquelle je ne me suis donc pas identifiée. J'ai même eut l'impression que les personnages n'étaient que des prétextes, l'auteure les faisant apparaître et disparaître comme bon lui semblait.

L'intrigue, ensuite : bien mince. Je n'ai véritablement "sentie" la folie d'Alice que dans les toutes dernières pages. Il est vrai que je suis une fan de polars à intrigues.

Ceci dit, le style est fluide et le roman se lit facilement. A découvrir avec une coupe de champagne pleine de bulles et léger en bouche (oui, je sais, elle était facile celle-ci....)

L'image que je retiendrai :

Celle du ténébreux Dr Costes à la femme parfaite qui sait l'attendre quand il rentre tous les soirs tard de son travail. Un homme qui ne vit que pour son travail et ne s'accorde qu'une semaine de vacances par an. Sans oublier sa moto avec son casque intégral. Tout un programme.

 

Je remercie Gilles Paris pour l'envoi de ce quinzième et nouveau roman de Nathalie Rheims.

Posté par Alex mot a mots à 12:12 - Auteurs en R - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , ,



Commentaires sur Maladie d'amour - Nathalie RHEIMS

  • je l'ai entamé ce matin ... je vais voir si j'aime .............

    Posté par titoulematou, dimanche 2 mars 2014 à 12:26 | | Répondre
    • Affaire à suivre....

      Posté par Alex mot a mots, dimanche 2 mars 2014 à 20:24 | | Répondre
      • Bon je l'ai fini hier ... bof bof, j'ai pas réussi à aimer les personnages, à rentrer dedans... j'ai eu l'impression de rester en surface,......

        Posté par titoulematou, dimanche 9 mars 2014 à 08:33 | | Répondre
  • Le précédent ne me plaisait pas, mais celui-ci, je ne dis pas non. On verra...

    Posté par Syl., dimanche 2 mars 2014 à 12:41 | | Répondre
    • Le beau chirurgien ténébreux te fait donc de l'oeil....

      Posté par Alex mot a mots, dimanche 2 mars 2014 à 20:25 | | Répondre
  • Pas envie de lire cet auteur et tu ne me donnes pas envie de sauter le pas

    Posté par zazy, dimanche 2 mars 2014 à 20:46 | | Répondre
    • J'attends plus qu'un roman que ce que cette auteure peut m'offrir, il est vrai.

      Posté par Alex mot a mots, mardi 4 mars 2014 à 08:51 | | Répondre
  • J'avais entendu parler de cette auteure, mais là, tu ne me donnes pas envie de la découvrir!

    Posté par Laeti, lundi 3 mars 2014 à 08:32 | | Répondre
  • je crois l'avoir entendue à une émission et je n'avais pas été convaincue...

    Posté par sous les galets, lundi 3 mars 2014 à 13:53 | | Répondre
    • Après l'avoir lu, je peux te dire que moi non plus.

      Posté par Alex mot a mots, mardi 4 mars 2014 à 08:52 | | Répondre
  • Jamais lue... Même du temps de Chez les filles, je n'avais pas été tentée..;

    Posté par keisha, lundi 3 mars 2014 à 14:40 | | Répondre
    • "Chez les filles" ? Tu aiguises ma curiosité....

      Posté par Alex mot a mots, mardi 4 mars 2014 à 08:53 | | Répondre
  • Je n'ai jamais lu cette auteure et j'avoue qu'elle ne m'a jamais tentée.. Et ce n'est pas ta chronique qui va me convaincre de tenter l'expérience... Ce n'est pas grave, il y a tout plein d'autres choses à lire.

    Posté par CeciBon, lundi 3 mars 2014 à 20:19 | | Répondre
  • Ah c'est pas ça quoi ! alors je passe mon tour et puis les histoires d'amour ça me lasse à un moment donné; pourtant la démarche de Camille aurait pu donner du piment au roman...

    Posté par sudisine, mardi 4 mars 2014 à 07:04 | | Répondre
  • Je ne crois pas que ce soit pour moi non plus.

    Posté par Manu, mardi 4 mars 2014 à 19:34 | | Répondre
  • Celui ci me tente bien, j'aime beaucoup la plume de Nathalie Rheims !

    Posté par Géraldine, mercredi 5 mars 2014 à 20:09 | | Répondre
  • J'ai lu Le chemin des sortilèges et j'avais bien aimé. Je n'ai pas lu d'autres romans de cette auteure alors je ne peux pas dire si le sortilège aurait duré ou pas
    J'avais reçu ce livre par Chez les filles , qui proposait de découvrir des livres, à charge pour le destinataire d'écrire un billet. Mais apparemment cette communauté n'existe plus, les liens internet sont brisés.

    Posté par Soie, vendredi 7 mars 2014 à 13:51 | | Répondre
  • Ce n'est pas pour moi non plus.

    Posté par Astrid, jeudi 13 mars 2014 à 16:11 | | Répondre
Nouveau commentaire