Mot-à-mots

J'ai commencé ma vie comme je la finirai... Au milieu des livres (Jean-Paul SARTRE)

Une fille comme les autres -Jack KETCHUM

9782352940203FS

Bragelonne, 11 janvier 2007, 350 pages

Résumé de l'éditeur :

Une petite ville des États-Unis dans les années 1950. Un jour d’été, au bord du ruisseau où il pêche des écrevisses, le jeune David fait la connaissance de la jolie Meg, sa nouvelle voisine. Meg et sa sœur vivent depuis peu chez Ruth Chandler, leur tante et mère du meilleur copain de David.

Petit à petit, intrigué et fasciné, le jeune garçon se rend compte qu’il se passe quelque chose d’anormal chez les Chandler, que les choses ne sont pas ce qu’elles paraissent être dans ce paisible quartier résidentiel. Trente ans plus tard, David se souvient... 

Mon avis :

Il y a quelques jours maintenant que je viens de refermer ce livre, et je dois dire que j'ai hésité fort longtemps à en faire un billet.

Voilà un roman qui m'a tenu en horreur tout le long de ses 350 pages, ou presque.

Dès les pemières pages, il a commencé par me décevoir : que le style est plat. Mais à la limite, si l'intrigue tient la route, continuons.

Sauf que cela se corse (comme dirait Napoléon) : il est question de cruauté dans ces pages. Pas de cruauté envers les animaux, non ; de cruauté envers une jeune fille de 15 ans qui n'avait rien demandé à personne.

Ses sévices nous sont décrits par le menu, demi-journée après demi-journée, entre deux verres de Coca pour ses tourmenteurs.

Ce qui a fait déborder le vase, c'est que le petit voisin, au départ amoureux de la jeune fille, assiste aux scènes de torture, est captivé, et y retourne, jour après jour. David "sent" bien qu'il y a quelque chose qui ne tourne pas rond, mais ça ne va pas plus loin.

Aucun espoir dans ces pages. C'en était trop pour moi, spectatrice impuissante.

Un roman qui m'a mis mal à l'aise et que j'ai terminé au pas de charge.

L'image que je retiendrai :

Celle de la peinture que Mag a faite pour David et qu'elle lui offre, le représentant lors de leur première rencontre au bord du ruisseau.

 

94327648

Posté par Alex mot a mots à 10:17 - Auteurs en K - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : ,



Commentaires sur Une fille comme les autres -Jack KETCHUM

    S'il n'y a pas d'espoir, pas sur que ça me plaise

    Posté par yuko, jeudi 10 avril 2014 à 10:28 | | Répondre
  • Pas pour moi, ces trucs qui donnent le malaise...

    Posté par keisha, jeudi 10 avril 2014 à 10:39 | | Répondre
  • comme Keisha...

    Posté par clara, jeudi 10 avril 2014 à 11:09 | | Répondre
  • Il est classé en horreur, ce n'est pas pour rien ... !

    Posté par Lizouzou, jeudi 10 avril 2014 à 13:12 | | Répondre
  • Tu as été courageuse de le terminer ... pas pour moi du tout !

    Posté par aifelle1, jeudi 10 avril 2014 à 13:34 | | Répondre
    • Curieuse, je voulais tout de même connaître la fin.

      Posté par Alex mot a mots, dimanche 13 avril 2014 à 13:52 | | Répondre
  • Je crois que ce livre est inspiré d'une histoire vraie (l'adolescente s'appelait Sylvia Likens), c'est d'autant plus atroce.

    Posté par Soie, jeudi 10 avril 2014 à 14:34 | | Répondre
  • alors moi j'ai eu mon compte sur les livres qui font des femmes les éternelles victimes des hommes...je passe

    Posté par sous les galets, jeudi 10 avril 2014 à 17:45 | | Répondre
    • Ici, l'ado est victime d'une adulte femme, d'où l'horreur du truc.

      Posté par Alex mot a mots, dimanche 13 avril 2014 à 13:53 | | Répondre
  • Ce n'est une maison d'édition qui me tente mais là, ça a l'air de dépasser les bornes.

    Posté par val-m-les-livres, jeudi 10 avril 2014 à 18:13 | | Répondre
  • Ough, je fuis alors !!!

    Posté par Géraldine, samedi 12 avril 2014 à 21:21 | | Répondre
  • Il parait que c'est basé sur une histoire vraie ...

    Posté par Manu, jeudi 17 avril 2014 à 21:50 | | Répondre
  • Pas mon style, je passe. Par contre tu as eu du courage d'aller au bout.

    Posté par éléa, mercredi 23 avril 2014 à 16:14 | | Répondre
Nouveau commentaire