Mot-à-mots

J'ai commencé ma vie comme je la finirai... Au milieu des livres (Jean-Paul SARTRE)

La maison où je suis mort autrefois - Keigo HIGASHINO

41ZZVk1VjKL

Actes Sud Editions, 2 novembre 2011, 253 pages

Résumé de l'éditeur :

Sayaka Kurahashi va mal. Mariée à un homme d’affaires absent, mère d’une fillette de trois ans qu’elle maltraite, elle a déjà tenté de mettre fin à ses jours. Et puis il y a cette étonnante amnésie : elle n’a aucun souvenir avant l’âge de cinq ans. Plus étrange encore, les albums de famille ne renferment aucune photo d’elle au berceau, faisant ses premiers pas…

Quand, à la mort de son père, elle reçoit une enveloppe contenant une énigmatique clef à tête de lion et un plan sommaire conduisant à une bâtisse isolée dans les montagnes, elle se dit que la maison recèle peut-être le secret de son mal-être. Elle demande à son ancien petit ami de l’y accompagner.

Ils découvrent une construction apparemment abandonnée. L’entrée a été condamnée. Toutes les horloges sont arrêtées à la même heure. Dans une chambre d’enfant, ils trouvent le journal intime d’un petit garçon et comprennent peu à peu que cette inquiétante demeure a été le théâtre d’événements tragiques… 

Mon avis :

Je retrouve l'auteur avec plaisir, ayant lu il y'a quelques années son très bon précédent roman à suspens "Un café maison".

Il n'est pas question, cette fois-ci d'une enquête policière, mais plutôt de la recherche d'une enfance oubliée. Avec Yasaki et le narrateur, je suis partie dans cette étrange maison de Nagano ou rien ne semble juste et à sa place.

Les pages défilent, un coin du voile se soulève, entraînant d'autres questions.

Il est également question, en toile de fond dans ce roman, de la violence sur les enfants.

La société japonaise est toujours autant régit par des codes et des traditions.

Une intrigue assez alambiquée pour tenir le lecteur en haleine ; des personnages attachants ; un huis clôt passionnant.

L'image que je retiendrai :

Celle de la poupée sur le piano de la pièce principale, une poupée au regard étrange.

Citation :

"D'ailleurs, chacun n'a-t-il pas une maison où l'enfant qu'il était est mort autrefois ? On fait seulement semblant de ne pas voir qu'il s'y trouve encore parce qu'on ne tient pas à le rencontrer". (p.250)

Merci beaucoup La Pyrénéenne pour cette idée de lecture.

 

85262867

Posté par Alex mot a mots à 12:05 - Auteurs en H - Commentaires [40] - Permalien [#]
Tags : ,



Commentaires sur La maison où je suis mort autrefois - Keigo HIGASHINO

  • Il y a longtemps que je suis intriguée par ce roman. J'avais apprécié Un café maison pour son ambiance japonaise mais j'avais trouvé un petit côté tatillon à l'enquête et de ce fait je l'avais trouvée un peu longue... cela dit dans Tokyo Express c'est la même chose, peut être que c'est une caractéristique japonaise aussi. Minutieux serait peut être plus approprié que tatillon d'ailleurs.

    Posté par Soie, samedi 14 juin 2014 à 13:19 | | Répondre
    • Celui-ci pourrait te plaire, car il n'y a pas d'enquête au sens classique du terme.

      Posté par Alex mot a mots, samedi 14 juin 2014 à 18:10 | | Répondre
  • Ainsi, tu as aimé ? C'était ma première rencontre avec cet auteur et j'ai été très très déçue... Du coup, je ne me sens pas le courage de tenter un autre de ses livres...

    Posté par yuko, samedi 14 juin 2014 à 16:45 | | Répondre
    • J'avais adoré "Un café maison". Je te le conseille vivement.

      Posté par Alex mot a mots, samedi 14 juin 2014 à 18:10 | | Répondre
  • C'est donc une réaction en chaîne puisque j'avais tenté la Pyrénéenne et qu'elle t'a tentée à son tour. Contente que tu aies aimé

    Posté par SD49, samedi 14 juin 2014 à 18:17 | | Répondre
    • Des réactions en chaîne comme cela, j'en redemande !

      Posté par Alex mot a mots, dimanche 15 juin 2014 à 19:01 | | Répondre
  • Effectivement, vu sur plusieurs blogs, avec, à chaque fois, une bonne critique et même si j'ai un peu la phobie des poupées (surtout au regard étrange) je le lirais sûrement, il est déjà dans ma LAL, premier bon point !

    Posté par Asphodèle, samedi 14 juin 2014 à 19:37 | | Répondre
  • Je l'ai noté chez Véro, mais tu me tentes davantage avec "un café maison", je vais voir s'il est à la bibliothèque.

    Posté par aifelle1, dimanche 15 juin 2014 à 06:31 | | Répondre
    • L'enquête de "Un café maison" est plus classique. Mais très bien.

      Posté par Alex mot a mots, dimanche 15 juin 2014 à 19:02 | | Répondre
  • Ravie que tu aies aimé !

    Posté par arrajou, dimanche 15 juin 2014 à 07:12 | | Répondre
    • Merci à toi, encore dune fois, pour cette tentation de lecture.

      Posté par Alex mot a mots, dimanche 15 juin 2014 à 19:03 | | Répondre
  • Ca fout les frisson
    Bisous endimanchés Alex

    Posté par HIL le Rhodan, dimanche 15 juin 2014 à 07:16 | | Répondre
  • Il attend dans ma pal depuis trop, il faut absolument que je le lise bientôt !

    Posté par jerome, dimanche 15 juin 2014 à 08:51 | | Répondre
    • Quoi ? Un polar dans ta PAL ? Non mais je rêve !

      Posté par Alex mot a mots, dimanche 15 juin 2014 à 19:05 | | Répondre
  • En général, j'aime bien les livres publiés par "actes Sud" même si l'intrigue est un peu alambiquée j'ai quand même envie de le découvrir!

    Posté par Laeti, dimanche 15 juin 2014 à 12:01 | | Répondre
  • J'avais beaucoup aimé ce roman et j'avais dit que je n'en resterai pas là avec l'auteur. Et pourtant, je n'ai encore rien lu d'autres.

    Posté par Manu, dimanche 15 juin 2014 à 17:43 | | Répondre
    • Je ne peux que te conseiller chaudement "Un café maison".

      Posté par Alex mot a mots, dimanche 15 juin 2014 à 19:06 | | Répondre
  • J'ai vraiment aimé et je note "un café maison"

    Posté par zazy, dimanche 15 juin 2014 à 19:19 | | Répondre
    • Très différent, mais tout aussi bien ficelé.

      Posté par Alex mot a mots, dimanche 15 juin 2014 à 21:16 | | Répondre
  • Bonsoir Alex, sauf erreur de ma part. Ce roman est le premier qui a été publié en français par Actes Noir (très bien en effet), puis il y a eu Le dévouement du suspect X (beaucoup aimé) suivi par Un café maison (toujours très bien). Bonne soirée.

    Posté par dasola, dimanche 15 juin 2014 à 22:21 | | Répondre
    • Voilà qui remet les choses en perspective. Je viens de voir que son dernier roman vient d'être traduit chez Actes Sud.

      Posté par Alex mot a mots, lundi 16 juin 2014 à 10:20 | | Répondre
  • Des mémoires d'outre tombe ... en Japonais
    Bisous Alex et bonne journée

    Posté par HIL le Rhodan, lundi 16 juin 2014 à 06:46 | | Répondre
  • Figure toi que j'ai enfin lu mon premier de cet auteur! Un poil déçue, finalement.

    Posté par keisha, lundi 16 juin 2014 à 15:43 | | Répondre
  • La violence sur les enfants... c'est vraiment pas pour moi...

    Posté par Une Comete, lundi 16 juin 2014 à 20:01 | | Répondre
  • Je trouve souvent ce titre dans les billets et les avis sont bons. Je l'ai noté déjà...

    Posté par Syl., lundi 16 juin 2014 à 20:59 | | Répondre
  • Celui là il trône en bonne place sur ma LAL !! Il a tout pour me tenter, le huis clos, le retour sur l'enfance (moi non plus je n'ai pas de souvenirs d'enfance...) Bref il finira forcément dans ma PAL ;0)

    Posté par L'or rouge, mardi 17 juin 2014 à 09:12 | | Répondre
    • Je souhaite qu'il croise ta route, car il est vraiment bien.

      Posté par Alex mot a mots, mardi 17 juin 2014 à 09:23 | | Répondre
  • Je garde un bon souvenir de cette lecture et je me rends compte que je n'ai rien lu d'autre de cet auteur depuis... Je note "Un café maison" !

    Posté par Midola, mardi 17 juin 2014 à 14:48 | | Répondre
  • bien n'est-ce pas ? Et cette ambiance... glaçante, brrrrr !

    Posté par Theoma, jeudi 19 juin 2014 à 23:08 | | Répondre
  • Bonjour,
    j'ai découvert ton avis pour ce livre via babelio où je suis moi-même inscrite.
    J'ai lu aussi ce livre et je trouve que l’auteur a vraiment une plume unique et arrive facilement à nous plonger dans son univers.
    J'ai moi aussi un blog de chronique littéraire spécialisé dans les polars et les thrillers.
    N'hésite pas à venir dessus si tu as envie qu'on parle des livres que tu as aimé, tu m'en feras peut-être connaitre et j'espère que je ferais de même.

    A bientôt j'espère et bonne continuation pour ton blog.

    Posté par manue, lundi 9 février 2015 à 13:42 | | Répondre
Nouveau commentaire