Mot-à-mots

J'ai commencé ma vie comme je la finirai... Au milieu des livres (Jean-Paul SARTRE)

Sulak - Philippe JAENADA

51LCy+7oEXL

Julliard, 22 août 2013, 496 pages

Résumé de l'éditeur :

Il était jeune, il était beau, il s'appelait Bruno Sulak, et fut, au début des années 80, l'homme le plus recherché de France. Gentleman braqueur, il défraya la chronique judiciaire et séduisit tous ceux qui l'approchèrent, jusqu'au célèbre policier qui mit fin à cinq années de cavale effrénée.

Aucun romancier n'aurait pu inventer un personnage aussi fascinant que celui de Bruno Sulak. Tout au long des années 80, ses braquages audacieux et ses évasions répétées - sans la moindre effusion de sang - ont défrayé la chronique judiciaire. Ancien légionnaire, parachutiste émérite, charmeur, généreux et intègre, follement épris de liberté, Bruno Sulak a marqué les mémoires avec ses casses spectaculaires.

Pendant 10 ans, ce jeune homme a défié les lois de la République, s'est joué du système carcéral, a bravé l'ensemble d'une société contre laquelle il était entré en guerre à force d'injustices, aux côtés de Steve, son ami et complice, et de Thalie, grande et belle brune, son amour hors la loi.

Aussi fulgurante que rocambolesque, son existence s'est achevée sur un point d'interrogation : une mort dans des circonstances obscures qui suscite encore la polémique.

Mon avis :

Les voyous et voleurs en tout genre ne m'ont jamais fascinés, même avec de grandes idées soutenant leur combat.

Pourtant, l'auteur de ce roman a réussi le tour de force de me faire aimer Bruno Sulak (dont j'ignorais jusqu'alors l'existence).

Alors certes, le récit est un peu difficile à suivre au départ du roman, car l'auteur tient absolument à présenter les enfances de tous les protagonistes. Puis, les choses sérieuses commencent.

Quel destin plein de chance que celui de Bruno (permettez que je l'appel Bruno), jusqu'à son retour en France, où la chance tourne. Ses amours, son amitié avec le commissaire Moréas (qui tient un blog).

L'auteur a même réussi à faire frémir mon petit coeur sensible à la fin de son roman sur le destin tragique de son héros.

Je me suis également régalée du style de l'auteur qui ne nous épargne aucune coïncidence : celles qui concernent les acteurs du drame, mais aussi celles qui concernent sa petite vie. C'est écrit avec fraîcheur et (presque) naïveté ; c'est plein de triples parenthèses. Bref, j'adore !

L'image que je retiendrai :

Celle du "casse" de la bijouterie Cartier à Cannes, car Bruno Sulak avait vu un briquet avec une panthère en pierres précieuses. Briquet qui n'est jamais réapparu à ce jour.

Posté par Alex mot a mots à 12:05 - Auteurs en J - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : ,



Commentaires sur Sulak - Philippe JAENADA

  • Il faudrait que Ph. Jaenada vienne à la Fête du Livre de Saint-Etienne... je n'ai pas le souvenir que cela soit arrivé ces dernières années.

    Posté par DF, lundi 30 juin 2014 à 12:44 | | Répondre
  • C'est l'un des lauréat du prix Elle des lycéennes.

    Posté par val-m-les-livres, lundi 30 juin 2014 à 18:24 | | Répondre
  • Je ne connais pas non plus ce braqueur, et au début le thème ne m'intéresserait pas trop, mais tu donnes presque envie !

    Posté par Gambadou, lundi 30 juin 2014 à 20:45 | | Répondre
  • Le briquet, bon. Mais la panthère ?
    Bisous et bon mardi Alx

    Posté par HIL le Rhodan, mardi 1 juillet 2014 à 07:22 | | Répondre
  • pas tentée par le pitch...

    Posté par clara, mardi 1 juillet 2014 à 08:30 | | Répondre
  • A priorité, ça ne m'attire pas ; en plus je crois d'après les billets lus que ou on aime ou on déteste ? .. je vais continuer à réfléchir.

    Posté par aifelle1, mardi 1 juillet 2014 à 10:59 | | Répondre
    • Tu as raison, les avis sont partagés, c'est pour cela que je l'ai lu. Et j'ai beaucoup aimé.

      Posté par Alex mot a mots, mardi 1 juillet 2014 à 11:40 | | Répondre
  • A priori ce n'est pas trop le style d'histoire que j'aime non plus, mais tu défends bien sa cause , alors je dis pourquoi pas...

    Posté par Soie, mardi 1 juillet 2014 à 11:52 | | Répondre
    • Des avis tranchés sur la blogo. Je fais partie de celles et ceux qui ont aimé.

      Posté par Alex mot a mots, mardi 1 juillet 2014 à 14:21 | | Répondre
  • Tu as aimé, j'ai lu d'autres avis moins enthousiastes... il faudrait que je me fasse ma propre idée.

    Posté par jerome, mardi 1 juillet 2014 à 13:19 | | Répondre
    • C'est pour cela que je l'ai lu. Je fais partie de celles et ceux qui ont aimé.

      Posté par Alex mot a mots, mardi 1 juillet 2014 à 14:21 | | Répondre
  • Un auteur avec un style littéraire très particulier que j'aime bien

    Posté par yv, mardi 1 juillet 2014 à 14:18 | | Répondre
    • Découvert avec ce roman. Ce fut une bonne surprise.

      Posté par Alex mot a mots, mardi 1 juillet 2014 à 14:22 | | Répondre
  • Avec un tel enthousiasme, je note !

    Posté par yuko, mardi 1 juillet 2014 à 15:11 | | Répondre
  • Malgré ton enthousiasme, je ne suis pas tentée

    Posté par zazy, mardi 1 juillet 2014 à 17:14 | | Répondre
  • Etonnant, je crois que je n'aurais jamais pensé m'y arrêter sans ton avis enthousiaste

    Posté par yueyin, mercredi 2 juillet 2014 à 09:24 | | Répondre
  • j'aime bien (beaucoup! ) le style de cet auteur

    Posté par keisha, mercredi 2 juillet 2014 à 10:09 | | Répondre
    • Une première lecture de cet auteur en ce qui me concerne. Si j'ai été un peu dérouté au début, j'ai bien aimé.

      Posté par Alex mot a mots, jeudi 3 juillet 2014 à 17:59 | | Répondre
  • Il va falloir que je prenne le temps de découvrir cet auteur quand même !

    Posté par Noukette, mercredi 2 juillet 2014 à 23:18 | | Répondre
    • Maintenant, je peux te dire que cela vaut le coup.

      Posté par Alex mot a mots, jeudi 3 juillet 2014 à 18:00 | | Répondre
  • Il arrive parfois qu'un personnage nous fasse changer d'idée sur nos envies de lectures et celles que nous délaissions nous font de l’œil à un moment donné de notre existence.
    Ce voyou t'a finalement "charmé"

    Posté par sudisine, jeudi 3 juillet 2014 à 06:21 | | Répondre
    • Oui, je suis tombée sous le charme du "bad boy" !

      Posté par Alex mot a mots, jeudi 3 juillet 2014 à 18:01 | | Répondre
  • J'ai aussi envie de le lire.

    Posté par Manu, samedi 5 juillet 2014 à 20:03 | | Répondre
Nouveau commentaire