Mot-à-mots

J'ai commencé ma vie comme je la finirai... Au milieu des livres (Jean-Paul SARTRE)

En même temps toute la terre et tout le ciel - Ruth OZEKI

51zpErHH67L

Belfond, 22 août 2013, 500 pages

Résumé de l'éditeur :

Écrivain privée d'inspiration, Ruth découvre sur une plage un sac abandonné. Sans doute un des multiples restes du tsunami de 2011, qui s'échouent régulièrement sur les plages canadiennes.
Mais ce sac cache bien des secrets : à l'intérieur, un bento Hello Kitty qui renferme un journal intime, reprenant la couverture originale de À la recherche du temps perdu, mais aussi un vieux carnet et quelques lettres illisibles.
Piquée par la curiosité, Ruth entreprend de résoudre l'énigme et de traduire le journal. Elle découvre l'histoire de Nao Yasutani, adolescente japonaise de seize ans.
Dans l'univers feutré de leur maison canadienne, Ruth et son mari, Oliver plongent dans l'intimité d'une jeune fille déracinée qui, après une enfance passée dans la Silicon Valley, a dû regagner Tokyo, sa ville natale, terre inconnue dont elle ne maîtrise pas les codes.
Un retour brutal, le début du calvaire pour Nao : humiliée par ses camarades, la jeune fille se réfugie un temps chez son arrière-grand-mère, Jiko, fascinante nonne zen de 104 ans, ancienne anarchiste féministe, qui vit dans un temple près de Fukushima. Là, Nao apprend à être attentive à l'instant présent, à écouter les fantômes. Celui de son grand-oncle, Haruki Ier.
Nao va mieux, jusqu'à ce jour tragique à l'école. Privée de tout lien avec ses parents, la jeune fille dérive de nouveau. Au risque de se perdre complètement…

À des milliers de kilomètres, Ruth n'a qu'une obsession : sauver Nao. Mais comment la retrouver ? De quand date ce journal ? Ce peut-il que la jeune fille ait disparu, emportée par le tsunami ?

Mon avis :

Je ne peux pas dire que j'ai été emportée par cette lecture. Car, si la première moitié m'a paru prometteuse, j'ai trouvé que l'auteure avait du mal avec la seconde moitié de son roman.

Tout y devient très sombre, très déprimant, sans issue.

Alors certes, le rêve a "quelque chose de Murakami" mais transformer ainsi la fin en happy end m'a paru trop joli et peu crédible.

Cependant, j'ai beaucoup aimé l'épisode dans lequel Nao est dans le temple avec sa grand-mère et s'exerce au zazen. Un moment plein de douceur et de calme.

Le nom de Nao est également très original et sujet à bien des réflexions.

Une lecture en demi-teinte.

L'image que je retiendrai :

Celle du petit appartement à Tokyo dans lequel père et fille se croisent et tentent de se comprendre.

Posté par Alex mot a mots à 12:21 - Auteurs en O - Commentaires [33] - Permalien [#]
Tags : ,



Commentaires sur En même temps toute la terre et tout le ciel - Ruth OZEKI

  • La "présentation de l'éditeur" fait pourtant envie ! Je note à tout hasard... Le postulat de départ me plaît !

    Posté par Asphodèle, samedi 19 juillet 2014 à 12:58 | | Répondre
    • J'espère que tu seras plus conquise que moi.

      Posté par Alex mot a mots, samedi 19 juillet 2014 à 20:43 | | Répondre
  • C'est un livre qui me faisait très envie mais j'avais lu plusieurs avis franchement mitigé à sa sortie, sont celui de Flo si je me rappelle bien. Du coup, ça ma largement refroidit et ton avis confirme... A priori, je passe!

    Posté par zarline, samedi 19 juillet 2014 à 14:21 | | Répondre
    • J'avais lu, pour ma part, de très bons avis. D'où ma déception.

      Posté par Alex mot a mots, samedi 19 juillet 2014 à 20:44 | | Répondre
  • Une déception pour moi mais je n'aime pas les ambiances japonisantes.

    Posté par val-m-les-livres, samedi 19 juillet 2014 à 19:51 | | Répondre
  • Les avis sont très variés sur ce roman, j'essaierai à la bibli.

    Posté par aifelle1, dimanche 20 juillet 2014 à 06:24 | | Répondre
    • Comme pour moi : emprunté à la BM. Heureusement pour certaines lectures.

      Posté par Alex mot a mots, lundi 21 juillet 2014 à 10:08 | | Répondre
  • Dommage, car le sujet était pourtant tentant ! Bon dimanche Alex, bisous

    Posté par Florinette, dimanche 20 juillet 2014 à 10:05 | | Répondre
  • Dommage, car le sujet était pourtant tentant ! Bon dimanche Alex, bisous

    Posté par Florinette, dimanche 20 juillet 2014 à 10:05 | | Répondre
  • un livre qui reste longtemps en mémoire... j'avais été surprise...

    Posté par Lystig, dimanche 20 juillet 2014 à 10:10 | | Répondre
    • Pas pour moi. Déjà presque oublié. Il ne m'a pas marqué.

      Posté par Alex mot a mots, lundi 21 juillet 2014 à 10:09 | | Répondre
  • Dommage pour toi.

    Posté par zazy, dimanche 20 juillet 2014 à 11:44 | | Répondre
  • Dommage, le résumé me tentait bien mais à lire ton avis, je n'ai pas envie de me plonger dans un récit sombre et déprimant...

    Posté par Laeti, dimanche 20 juillet 2014 à 21:51 | | Répondre
    • Surtout quand il fait déjà moche dehors......

      Posté par Alex mot a mots, lundi 21 juillet 2014 à 10:10 | | Répondre
  • C'est tout ou rien j'ai l'impression avec ce roman.

    Posté par jerome, lundi 21 juillet 2014 à 09:35 | | Répondre
  • J'ai aimé, y compris et surtout (!)la partie sur la cote américaine

    Posté par keisha, jeudi 24 juillet 2014 à 10:08 | | Répondre
  • C'est vrai que plus ça va, plus ça s'assombrit ! Mais j'ai aimé, malgré tout !

    Posté par Shereads, jeudi 24 juillet 2014 à 18:43 | | Répondre
    • Non, le milieu et la fin m'ont décidément déçues.

      Posté par Alex mot a mots, mardi 29 juillet 2014 à 08:40 | | Répondre
  • c'est ça les livres aux trop belles couvertures ...

    Posté par Violette, vendredi 25 juillet 2014 à 09:17 | | Répondre
    • Il est vrai que la couverture est magnifique.

      Posté par Alex mot a mots, mardi 29 juillet 2014 à 08:42 | | Répondre
  • J'ai lu quelques romans mettant en scène des ado en ce moment, celui-ci complèterait bien la série.

    Posté par Manu, dimanche 27 juillet 2014 à 22:08 | | Répondre
    • Si tu aimes le genre ado japonaise dépressive, oui.

      Posté par Alex mot a mots, mardi 29 juillet 2014 à 08:42 | | Répondre
  • J'ai beaucoup beaucoup aimé ce roman, qui pour moi méritait de gagner le prix Elle, presque tout m'a plu, hormis quelques longueurs. Mais tu n'es pas la seule à n'être pas rentrée dedans

    Posté par sous les galets, samedi 2 août 2014 à 13:59 | | Répondre
    • Ton avis me rassure, et je trouve la fin décidément trop noire.

      Posté par Alex mot a mots, samedi 2 août 2014 à 18:24 | | Répondre
  • Dommage que ce livre ne t'a pas complètement convaincue mais je note quand même car le thème me plait bien.

    Posté par Sudisine, mardi 5 août 2014 à 07:25 | | Répondre
  • Ah tiens, je l'avais repéré celui-ci. Du coup, ton avis me fait réfléchir. Je vais peut être passer mon tour pour me consacrer sur tout ce qui attend déjà d'être lu dans ma PAL.

    Posté par CeciBon, mercredi 13 août 2014 à 08:34 | | Répondre
Nouveau commentaire