Mot-à-mots

J'ai commencé ma vie comme je la finirai... Au milieu des livres (Jean-Paul SARTRE)

Monsieur le Commandant - Romain SLOCOMBE

51X5daqvOOL

Pocket, 6 juin 2013, 237 pages

Résumé de l'éditeur :

Écrivain et académicien dans le Paris de l'avant-guerre, Paul-Jean Husson s'est désormais retiré dans une petite ville de Normandie pour se consacrer à son œuvre, émaillée d'un antisémitisme « patriotique ». Lorsque la guerre éclate et que son fils Olivier rejoint la France libre, il prend en charge la protection de sa belle-fille, Ilse, une Allemande aux traits aryens et à la blondeur lumineuse. Sa beauté fait surgir en lui un éblouissement bientôt en contradiction avec toutes ses valeurs, car il découvre qu'Ilse est juive, sans toutefois parvenir à brider l'élan qui le consume.

Peu à peu, l'univers si confortable du grand écrivain pétainiste, modèle de bon bourgeois enkysté dans ses ambivalences, vacille. Les secrets de famille sortent comme autant de cadavres de leurs placards et à l'heure où son existence torturée est percée à jour par une Occupation aux effets ontologiques imprévisibles, seule une lettre adressée au commandant de la Kreiskommandantur peut permettre à Husson de sauver la face.

Mon avis :

Quelle lettre, mes ami(e)s, quelle lettre ! Une de celle qui nous replonge en pleine occupation allemande, du côté des délateurs et des biens-pensants.

Le narrateur y décrit le microcosme parisien des lettres par le petit bout de la lorgnette, le fréquentant lui-même. Celui-ci date les événements qui jalonnent sa propre vie en fonction des hauts faits de guerre allemands.

Mais cet homme n'est pas un homme de compromis, et il va jusqu'au bout de ses idées : reniant son fils, condamnant sa belle fille. Ceci dit, il est tout de même capable de fermer les yeux quand la situation l'arrange.

Romain Slocombe a su rendre l'atmosphère de la grande fuite sur les routes après la défaite de 40. On croirait entendre l'aviation au-dessus de nos têtes.

Son héros est un homme ancré dans le passé. Un salaud ordinaire comme il en a tant existé.

L'image que je retiendrai :

Celle de la blonde Ilse dont Paul-Jean tombe éperduement amoureux.

Miss Léo a également beaucoup aimé.

Posté par Alex mot a mots à 18:06 - Auteurs en S - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags :



Commentaires sur Monsieur le Commandant - Romain SLOCOMBE

  • Il tombe amoureux de sa belle-fille juive alors qu'il est antisémite.... Comme tu dis, il fait comme ça l'arrange...
    Je le note, ta chronique me donne envie

    Posté par Laeti, mercredi 13 août 2014 à 19:51 | | Répondre
  • Intéressant! Cette lettre m'intrigue!

    Posté par Mango, mercredi 13 août 2014 à 22:04 | | Répondre
  • Tu titilles ma curiosité !

    Posté par cristie, mercredi 13 août 2014 à 22:49 | | Répondre
  • Je viens de lire le billet de Miss Léo, je veux le lire mais le crains la scène de torture....

    Posté par sous les galets, jeudi 14 août 2014 à 06:43 | | Répondre
    • Non, rien de bien méchant. Je confirme, cette lettre est à lire.

      Posté par Alex mot a mots, jeudi 14 août 2014 à 09:23 | | Répondre
  • Je crains (pas le)

    Posté par sous les galets, jeudi 14 août 2014 à 06:44 | | Répondre
  • cela me tente en tout cas.

    Posté par Odeurs de livres, jeudi 14 août 2014 à 06:58 | | Répondre
  • Un bouquin assez exceptionnel, je viens juste de le prêter, j'espère qu'il plaira autant qu'il m'a plu

    Posté par Yv, jeudi 14 août 2014 à 16:53 | | Répondre
    • Je serai curieuse d élire des avis négatifs sur ce roman.

      Posté par Alex mot a mots, vendredi 15 août 2014 à 09:54 | | Répondre
  • je cherche un bon polar/thriller (sans détails sordides) alors il m'intéresse tu penses bien !...

    Posté par clara, jeudi 14 août 2014 à 19:02 | | Répondre
    • Et il est fort intéressant du point de vue historique.

      Posté par Alex mot a mots, vendredi 15 août 2014 à 09:55 | | Répondre
  • Ton avis, après celui de Miss Léo, renforce mon envie de découvrir ce livre !

    Posté par Manu, jeudi 14 août 2014 à 21:57 | | Répondre
  • Un bien beau livre en effet. Je suis ravie que tu le recommandes à ton tour !

    Posté par Miss Léo, jeudi 14 août 2014 à 22:07 | | Répondre
    • Une lecture fort intéressante et enrichissante, en effet.

      Posté par Alex mot a mots, vendredi 15 août 2014 à 09:56 | | Répondre
  • Les livres de Guerrre ou post-guerre, ne m'attirent pas du tout.

    Posté par Sudisine, vendredi 15 août 2014 à 08:20 | | Répondre
    • Dommage, car celui-ci, dans sa forme, est vraiment bien.

      Posté par Alex mot a mots, vendredi 15 août 2014 à 09:57 | | Répondre
Nouveau commentaire