Mot-à-mots

J'ai commencé ma vie comme je la finirai... Au milieu des livres (Jean-Paul SARTRE)

Le voyage de Robey Childs - Robert OLMSTEAD

41tNE05OerL

Editions Gallmeister, 3 avril 2014, 229 pages

Résumé de l'éditeur :

Un matin de 1863, la mère de Robey Childs s'éveille bouleversée par un songe. Un grand danger planerait sur son mari, soldat de la guerre de Sécession.

Elle envoie Robey, son unique enfant, âgé de quatorze ans, sur les traces de son père avec pour seule arme une veste réversible aux couleurs des uniformes de chacune des deux armées. Commence alors pour Robey un voyage qui bouleversera sa vie.

Monté sur un cheval noir hors du commun, cadeau providentiel d'un de ses voisins, il traversera un pays en ruine, découvrant sur sa route la véritable nature des hommes. Le Voyage de Robey Childs est le récit d'une quête initiatique, subtile fable aux accents d'épopée qui traverse l'histoire d'un pays déchiré par une guerre fratricide.

Mon avis :

Sacré voyage que celui du jeune Robey Childs, parti chercher son père en pleine guerre de Sécession.

Dès les premières lignes, l'auteur nous plonge dans une sorte de transe narrative, loin du monde et du temps, et nous parle de la nature si proche.

Puis l'action se met en place et se déroule au rythme de la marche du cheval qui va porter Robey jusqu'au champ de bataille.

Des personnages croisent sa route, profiteurs de guerre et autres contrebandiers. Très peu, finalement, au regard de la bataille qui se déroule non loin.

Puis Robey atteint Gettysburg et découvre cet immense gâchis humain où tous se mélangent.

Waterloo avait eut son Victor Hugo ; Gettysburg a trouvé son auteur.

L'image que je retiendrai :

Celle des différents chevaux que Robey utilise pour parvenir à son but.

Citation :

"Leurs cris d'avertissement et leurs silences creux témoignaient de la grande tuerie et de l'hécatombe qui avaient eut lieu là d'où ils venaient. Ils étaient morts sur le champ de bataille, et maintenant ils mouraient de la route et sur la route, et ceux qui tombaient étaient réduits en bouillie par les roues cerclées de fer qui leur passaient dessus, par les sabots des chevaux et le piétinement de tout ces soldats qui allaient pieds nus". (p.126)

 

 

94682364

 

Posté par Alex mot a mots à 13:40 - Auteurs en O - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :



Commentaires sur Le voyage de Robey Childs - Robert OLMSTEAD

    Je ne suis pas sûre que cette histoire se déroulant pendant la guerre de sécession me plairait...

    Posté par Laeti, vendredi 15 août 2014 à 14:38 | | Répondre
  • Peu de livres (traduit) sur cette guerre que les américains ont jeté aux oubliettes.
    À lire
    Merci
    Le Papou

    Posté par Le Papou, vendredi 15 août 2014 à 19:42 | | Répondre
    • Vraiment jetée aux oubliettes ? Tu m'en vois étonnée.
      Amitiés.

      Posté par Alex mot a mots, vendredi 15 août 2014 à 20:52 | | Répondre
  • Le thème est effectivement peu courant en littérature

    Posté par yuko, vendredi 15 août 2014 à 21:47 | | Répondre
  • Ce qui me tente c'est lorsque tu dis que ce livre est avant-tout un roman initiatique....

    Posté par sudisine, samedi 16 août 2014 à 08:24 | | Répondre
    • En effet, il l'est, d'une façon qui m'a plu.

      Posté par Alex mot a mots, dimanche 17 août 2014 à 09:20 | | Répondre
  • Tu as l'art de trouver des livres sur lesquels je ne me serai pas forcément penchée et qui pourtant font leur effet !

    Posté par cristie, samedi 16 août 2014 à 12:00 | | Répondre
  • Il est dans ma pal depuis sa sortie, il faut absolument que je le lise !

    Posté par jerome, dimanche 17 août 2014 à 09:01 | | Répondre
    • Oui, je suis certaine qu'il te plairait, en plus.

      Posté par Alex mot a mots, dimanche 17 août 2014 à 09:22 | | Répondre
  • Je viens de le lire et chroniquer : j'ai adoré !! sublime

    Posté par Léa Touch Book, jeudi 11 décembre 2014 à 21:04 | | Répondre
Nouveau commentaire