Mot-à-mots

J'ai commencé ma vie comme je la finirai... Au milieu des livres (Jean-Paul SARTRE)

Monde sans oiseau - Karine SERRE

31e5xpI81IL

Stock, 21 août 2013, 112 pages

Résumé de l'éditeur :

« Petite Boîte d’Os » est la fille du pasteur d’une communauté vivant sur les bords d’un lac nordique. Elle grandit dans les senteurs d’algues et d’herbe séchée, et devient une adolescente romantique aux côtés de son amie Blanche. Elle découvre l’amour avec le vieux Joseph, revenu au pays après le « Déluge », enveloppé d’une légende troublante qui le fait passer pour cannibale. 


Dans ce monde à la beauté trompeuse, se profile le spectre d’un passé enfui où vivaient des oiseaux, une espèce aujourd’hui disparue. Le lac, d’apparence si paisible, est le domaine où nagent les cochons fl uorescents, et au fond duquel repose une forêt de cercueils, dernière demeure des habitants du village. 

Mon avis :


Voici un monde un peu étrange, ou les enfants apprennent l'anglais et 
l'allemand, sans que jamais nous ne sachions de quel pays il s'agit.
Nous suivons "Petite Boîte d'os" depuis la naissance jusqu'à sa mort.
Sa famille, sa vie au village et ses coutumes. Son amour et son enfant,
puis sa vie professionnelle dans la ville.
Et le niveau de l'eau du lac qui monte, inexorablement.
L'espace d'une après-midi, je me suis glissée dans le monde de Petite Boîte,
pas si différent du notre, par certains côtes. Mais qui nous interroge tout
de même sur notre société à travers ses divergences.
L'image que je retiendrai :
Celle du lac dans lequel sont enterres les villageois.

 

Posté par Alex mot a mots à 10:25 - Auteurs en S - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags :



Commentaires sur Monde sans oiseau - Karine SERRE

  • Bonjour Alex
    Peut-être cela provient-il de mon écran, mais je ne parviens pas à lire ton avis en entier, et c'est dommage.
    Petite réflexion en passant : parler d'oiseaux et s'appeler Serre, il me semble que cela relève de l'humour...

    Posté par Oncle Paul, lundi 18 août 2014 à 12:44 | | Répondre
    • Ca y est, j'ai rétabli le bon ordre. Tu as raison de noter le nom de l'auteure en rapport avec le titre.

      Posté par Alex mot a mots, lundi 18 août 2014 à 18:29 | | Répondre
  • Un de mes coups de cœurs de l'an dernier. Tellement inclassable !

    Posté par jerome, lundi 18 août 2014 à 13:21 | | Répondre
  • Heureusement qu'il y avait "Petite Boîte d'os". Elle, je l'ai aimée mais les histoires post apocalyptiques me rebutent en général.
    (Comme oncle Paul, je ne vois pas ton billet dans toute sa largeur )

    Posté par Mango, lundi 18 août 2014 à 14:18 | | Répondre
    • Heureusement, on ne sent pas trop le post-apocalypse.

      Posté par Alex mot a mots, lundi 18 août 2014 à 18:30 | | Répondre
  • Pareil que les autres pour voir le billet. Il me semble que sur mon reader je le voyais?
    A part ça, rien vu à la bibli...

    Posté par keisha, lundi 18 août 2014 à 14:56 | | Répondre
    • J'ai dû le faire commander car ma BM préférée ne l'avait pas non plus.

      Posté par Alex mot a mots, lundi 18 août 2014 à 18:30 | | Répondre
  • J'en garde un très bon souvenir

    Posté par Stephie, lundi 18 août 2014 à 18:51 | | Répondre
  • Ce fut un vrai coup de cœur pour ma part. Un superbe récit et une écriture sans pareil. Une vraie réussite.

    Posté par Itzamna, lundi 18 août 2014 à 23:35 | | Répondre
    • Une écriture sans pareil, en effet, mais trop étrange pour que j'en fasse un coup de coeur.

      Posté par Alex mot a mots, jeudi 21 août 2014 à 10:37 | | Répondre
  • je l'ai noté.

    Posté par Odeurs de livres, mardi 19 août 2014 à 06:55 | | Répondre
  • Je n'ai pas du tout accroché à ce texte !

    Posté par hélène, mardi 19 août 2014 à 11:06 | | Répondre
  • J'ai adoré ce premier roman complètement atypique !

    Posté par Noukette, mardi 19 août 2014 à 12:41 | | Répondre
  • Je l'ai noté et pas encore acheté

    Posté par zazy, mardi 19 août 2014 à 13:59 | | Répondre
  • Déjà noté à plusieurs reprises...pas encore lu.
    Le Papou

    Posté par Le Papou, mardi 19 août 2014 à 17:49 | | Répondre
  • Lu il y a deux mois en deux heures, coup de coeur total (mais billet en panne comme d'autres) (ça va revenir) ! Ce livre fait plus que nous interroger quand on sait que tout est possible... L'image qui t'a marquée : pareil pour moi, ça m'a tourmentée quelques jours pour tout te dire, je trouve ça affreux !!!

    Posté par Asphodèle, mardi 19 août 2014 à 18:21 | | Répondre
    • J'attends ton billet, alors. Il faut que tu en fasses un.

      Posté par Alex mot a mots, jeudi 21 août 2014 à 10:45 | | Répondre
  • Je ne connais pas, mais le nom de la jeune fille est curieux tout de même et cela attise ma curiosité....

    Posté par Sudisine, mercredi 20 août 2014 à 11:04 | | Répondre
  • Un coup de cœur pour moi aussi ; l'image que je retiendrai, c'est celle des cochons fluorescents !

    Posté par aifelle1, mercredi 20 août 2014 à 18:38 | | Répondre
  • Il est dans ma PAL. Tu attises ma curiosité

    Posté par Une Comete, lundi 25 août 2014 à 08:04 | | Répondre
  • A lire le résumé, on ne sait pas trop où l'histoire va nous mener...

    Posté par carnetparisien, lundi 1 septembre 2014 à 17:35 | | Répondre
    • Et me m'en en le,lisant, on ne sait pas trop ou on va.

      Posté par Alex mot a mots, lundi 1 septembre 2014 à 20:51 | | Répondre
  • Il a l'air bien étrange, ce roman.

    Posté par CeciBon, mardi 2 septembre 2014 à 08:41 | | Répondre
Nouveau commentaire