Mot-à-mots

J'ai commencé ma vie comme je la finirai... Au milieu des livres (Jean-Paul SARTRE)

Gueule de bois - Olivier MAULIN

51i8ay0hU3L

Denoël, 21 août 2014, 224 pages

Résumé de l'éditeur :

Tout commence par une gigantesque nuit d’ivresse. Pierre, journaliste pour le magazine Santé pour tous, boit un coup avec un collègue après s’être rendu à une conférence de presse. De plus en plus ivres, ils défilent de bar en bar et leur groupe s'agrandit. Entre Fanfan, grand dépressif, Ollier, alcoolique désabusé, Bassefosse, critique d’art sur le carreau, et Pierre, lui-même enclin à la folie douce, la bande va vivre des aventures absurdes et délirantes.

Ces pérégrinations, qui oscillent entre farce rabelaisienne et parodie du milieu mondain et littéraire parisien, offrent aussi une réflexion existentielle et lucide, aux antipodes du politiquement correct, sur notre société trop policée. À l’instar d’un Michel Audiard ou d’un Frédéric Dard, Olivier Maulin n’a pas son pareil pour parler de son temps en dézinguant à tout va, avec la plus grande humanité. Un véritable rugissement littéraire.

Mon avis :

"On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde" disait feu M. Desproges. Ce roman fera sans doute rire, mais il a failli me tomber des mains.

Le plus rédhibitoire : des salopes à tout bout de champ qui ne rêvent que de se promener seins nus. Ce n'est pas mon genre d'humour.

Alors oui, l'auteur s'en prend à notre société trop policée, etc, etc. Mais rien de nouveau sous le soleil. Pas de quoi me tenir en haleine, en tout cas.

Heureusement, le livre est fort court.

Posté par Alex mot a mots à 18:28 - Auteurs en M - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags :



Commentaires sur Gueule de bois - Olivier MAULIN

  • Je crois que est dis Alex... Pourtant je pensais qu'avec les parrains que tu attribuais à l'auteur, ce serait plus intéressant...

    Posté par Oncle Paul, jeudi 21 août 2014 à 19:03 | | Répondre
    • Moi aussi, d'où ma déception. Ce n'est pas mon genre d'humour.

      Posté par Alex mot a mots, jeudi 21 août 2014 à 21:36 | | Répondre
  • Bon, je vais dire que j'ai envie de passer mon tour sur ce coup là.

    Posté par Syl., jeudi 21 août 2014 à 19:10 | | Répondre
  • Court et en même temps suffisamment long comme ça. Je n'ai pas accroché non plus.

    Posté par La chèvre grise, jeudi 21 août 2014 à 19:12 | | Répondre
  • Merci, je pars en courant...!

    Posté par Noukette, jeudi 21 août 2014 à 21:55 | | Répondre
  • Pourquoi tu t'es embarquée la dedans ? Il y a d'autres choses quand même dans cette rentrée ...

    Posté par sous les galets, vendredi 22 août 2014 à 07:05 | | Répondre
    • Je l'ai reçu en avant-première, cela ne se refuse pas.

      Posté par Alex mot a mots, vendredi 22 août 2014 à 10:04 | | Répondre
  • je l'ai vu hier à la librairie, j'ai lu la 4ème de couverture te je l'ai reposé ( on dirait que j'ai bien fait) !

    Posté par clara, vendredi 22 août 2014 à 08:45 | | Répondre
  • Oilivier Maulin a écrit de très bons bouquins, En attendant le roi du monde et Le dernier contrat (un polar), comme quoi, on peut parfois se planter

    Posté par Yv, vendredi 22 août 2014 à 09:09 | | Répondre
  • Bon, je passe, merci de l'avoir lu pour nous

    Posté par Manu, vendredi 22 août 2014 à 13:41 | | Répondre
    • Tout le plaisir est pour moi, enfin, presque.....

      Posté par Alex mot a mots, samedi 23 août 2014 à 09:45 | | Répondre
  • Je passe aussi... De toute façon, je ne suis pas trop fan des livres qui se disent humoristiques.

    Posté par CeciBon, vendredi 22 août 2014 à 14:43 | | Répondre
  • Aïe ! Aïe ! Ouille ! Ouille ! Tu t'es fait plaisir. C'est bien. Je passe.
    Le Papou

    Posté par Le Papou, samedi 23 août 2014 à 14:58 | | Répondre
  • J'ai lu un roman de cet auteur. Certainement drôle aussi, mais comme celui-ci terriblement vulgaire. Peut-être branché mais pas sur ma longueur d'ondes...

    Posté par Sandrine, dimanche 24 août 2014 à 21:40 | | Répondre
Nouveau commentaire