Mot-à-mots

J'ai commencé ma vie comme je la finirai... Au milieu des livres (Jean-Paul SARTRE)

Pas pleurer - Lydie SALVAYRE

418SnAk253L

Seuil, 21 août 2014, 278 pages

Résumé de l'éditeur :

Deux voix entrelacées. Celle, révoltée, de Georges Bernanos, témoin direct de la guerre civile espagnole, qui dénonce la terreur exercée par les nationalistes avec la bénédiction de l'Eglise catholique contre les " mauvais pauvres ". Son pamphlet, Les Grands cimetières sous la lune, fera bientôt scandale.
Celle, roborative, de Montse, mère de la narratrice et " mauvaise pauvre ", qui, soixante-dix ans après les événements, a tout gommé de sa mémoire, hormis les jours radieux de l'insurrection libertaire par laquelle s'ouvrit la guerre de 36 dans certaines régions d'Espagne, des jours que l'adolescente qu'elle était vécut dans la candeur et l'allégresse dans son village de Haute Catalogne.
Deux paroles, deux visions qui résonnent étrangement avec notre présent, comme enchantées par l'art romanesque de Lydie Salvayre, entre violence et légèreté, entre brutalité et finesse, portées par une prose tantôt impeccable, tantôt joyeusement malmenée.
Mon avis :
J'ai aimé ce récit très personnel de la révolution contre-franquiste (oui, bon, je n'y connais rien en histoire de l'Espagne, alors pour moi il y a les franquistes qui ont gagné, et les autres : communistes, gauchistes, doux rêveurs qui ont perdu).
On sent dans ces pages l'envie de libertés de la jeunesse paysanne qui plane pendant ces quelques jours.
Mais le retour à la réalité est toujours rude. Ainsi, la mise en parallèle du texte de Georges Bernanos (vous savez, celui de Sous le soleil de Satan) ne permet pas complètement de goûter à ces joies de la découverte d'une autre façon de penser le monde.
C'est ce qui m'a gêné lors de cette lecture. La différence entre ce que vit la mère de la narratrice et le romancier pourtant catholique pratiquant.
Alors oui, c'est enrichissant, mais tellement décalé, et dans le ton et dans le style, et dans le propos.
Ceci dit, j'ai beaucoup aimé les passages "finaux" du frère de la narratrice Josep qui se rend compte que tout ses idéaux sont des grands mots. Et j'ai peiné avec la mère de celle-ci dans son exode vers la France, une fois la fête révolutionnaire terminée.
Un roman qui ne cesse d'anoncer que "La fête est finie".....
L'image que je retiendrai :
Celle de Montse, la mère de la narratrice, se liant d'amitié avec son beau-père, pourtant d'une condition si différente de la sienne.

94682364

Posté par Alex mot a mots à 12:23 - Auteurs en S - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : ,



Commentaires sur Pas pleurer - Lydie SALVAYRE

  • Je viens de lire Sept femmes de cette auteur que je ne connaissais pas. Je note ton titre aussi car j'ai bien apprécié sa façon d'écrire. Merci Alex! Bon dimanche! Bises

    Posté par Martine, dimanche 12 octobre 2014 à 12:48 | | Répondre
  • Je ne connais pas et je note l'auteur.
    Une autre couverture aurait été plus tentante.

    Posté par Syl., dimanche 12 octobre 2014 à 13:56 | | Répondre
    • Tu n'aimes pas qu'elle te regarde dans les yeux ?

      Posté par Alex mot a mots, mercredi 15 octobre 2014 à 15:54 | | Répondre
  • En relisant ton post, je me remémore ce livre que j'ai trouvé très dense et très bien écrit. Une belle lecture

    Posté par Gambadou, dimanche 12 octobre 2014 à 17:44 | | Répondre
    • Un sujet traité de façon intéressante, en effet.

      Posté par Alex mot a mots, mercredi 15 octobre 2014 à 15:54 | | Répondre
  • Ce livre me tente beaucoup

    Posté par zazy, dimanche 12 octobre 2014 à 23:28 | | Répondre
  • J'ai aimé plusieurs romans de Lydie Salvayre, j'attends que "7 femmes" sorte en poche. Je prendrai celui-ci à la bibliothèque.

    Posté par aifelle1, lundi 13 octobre 2014 à 06:35 | | Répondre
    • Pas lu "7 femmes", mais je viens de le noter.

      Posté par Alex mot a mots, mercredi 15 octobre 2014 à 15:57 | | Répondre
  • Les guerres : pas ma tasse de thé et un peu ras-le-bol.
    Le Papou

    Posté par Le Papou, lundi 13 octobre 2014 à 09:01 | | Répondre
    • Celle-ci est moins connue chez nous. Et puis Bernanos....

      Posté par Alex mot a mots, mercredi 15 octobre 2014 à 15:58 | | Répondre
  • Je ne suis pas certain du tout d'y trouver mon compte.

    Posté par jerome, lundi 13 octobre 2014 à 20:00 | | Répondre
  • Bonjour Alex,

    Un sujet bien difficile. j'avoue qu'il ne m'attire pas beaucoup. Peut-être que les journaux tv nous inondent trop de nouvelles sapant le moral. j'ai envie d'évasions pour oublier un peu cette dure réalité
    merci ce compte-rendu méticuleux, brillant

    Douce journée à toi Alex
    A bientôt

    Posté par Martine, mardi 14 octobre 2014 à 06:01 | | Répondre
  • Pareil pour moi, je ne pense pas que ce livre historique me plairait...

    Posté par Laeti, mardi 14 octobre 2014 à 10:51 | | Répondre
    • Tant pis, il y en a d'autres en cette rentrée littéraire.

      Posté par Alex mot a mots, mercredi 15 octobre 2014 à 16:02 | | Répondre
  • J'ai deux livres à lire pour le club de lecture de la librairie moi aussi et aucun ne trouve grâce à mes yeux...

    Posté par Yv, jeudi 16 octobre 2014 à 13:19 | | Répondre
    • Ca arrive, parfois. Le tout est d'argumenter devant ceux qui ont aimé et savoir se laisser convaincre.

      Posté par Alex mot a mots, jeudi 16 octobre 2014 à 14:08 | | Répondre
  • Je ne parviens pas à le finir ... je suis bloquée. :/

    Posté par Lesbilletsdefann, jeudi 16 octobre 2014 à 16:42 | | Répondre
  • Je veux bien découvrir cette auteure mais ce livre ne me tente pas, j'en ai soupé moi des guerres d'Espagne pendant mes études (et après), de toutes les guerres d'ailleurs... Mais bon...

    Posté par Asphodèle, vendredi 17 octobre 2014 à 13:27 | | Répondre
    • Dans ce cas, il vaut mieux que tu choisisses un autre titre, en effet.

      Posté par Alex mot a mots, samedi 18 octobre 2014 à 08:59 | | Répondre
  • encore une critique qui me plaît !!! j'attends avec impatience de recevoir ce livre!! je suis tombée sous le charme lors de l'émission "la grande bibliothèque", sa prestation m'a plu et en général quand l'auteur me séduit lors de cette émission le livre me plaît.
    ton blog me plaît décidément beaucoup, je l'ai dans ma liste et je me suis abonnée cet aprèm pour te suivre régulièrement...

    Posté par Eve-Yeshe, dimanche 9 novembre 2014 à 16:11 | | Répondre
    • J'espère que cette lecture te plaira autant qu'à moi.

      Posté par Alex-Mot-a-Mots, dimanche 9 novembre 2014 à 19:58 | | Répondre
Nouveau commentaire