Mot-à-mots

J'ai commencé ma vie comme je la finirai... Au milieu des livres (Jean-Paul SARTRE)

Seule Venise - Claudie GALLAY

414g1pgVObL

J'ai lu, février 2013, 253 pages

Résumé de l'éditeur :

A quarante ans, quittée par son compagnon, elle vide son compte en banque et part à Venise, pour ne pas sombrer. C'est l'hiver, les touristes ont déserté la ville et seuls les locataires de la pension où elle loge l'arrachent à sa solitude. Il y a là un aristocrate russe en fauteuil roulant, une jeune danseuse et son amant. Il y a aussi, dans la ville, un libraire amoureux des mots et de sa cité qui, peu à peu, fera renaître en elle l'attente du désir et de l'autre.

Mon avis :

Je dois l'avouer, j'ai eu un peu de mal, au départ, avec la plume de l'écrivain. Style haché, amours malheureuses.

Et puis finalement, la petite musique de l'auteure opère et je me suis sentie transporté à Venise, en hiver. J'ai aimé les discussions à bâtons rompues avec le Prince ; les rencontres éphémères avec la danseuse ; le vous destiné au libraire.

J'ai aimé me promener dans les rues brumeuses sans but précis ; regarder les chefs d'oeuvre, un peu ; découvrir les âmes qui peuplent la pension, beaucoup.

Et puis j'attendais les photographies. Et bien sûr, elles sont là.

Et si même les histoires d'amour finissent mal, en général, certaines transcendent le temps.

L'image que je retiendrai :

Celle des patins sur les roues de la chaise roulante du Prince.

Une citation :

"Personne n'a jamais étudié la douleur des humains quand ils sont ferrés du ventre. Cette impression de brûler, de se vider tout en restant vivant." (p.83)

 

98215579

Posté par Alex mot a mots à 12:18 - Auteurs en G - Commentaires [44] - Permalien [#]
Tags : ,



Commentaires sur Seule Venise - Claudie GALLAY

  • Je suis partagée avec cette auteure car j'avais pas aimé Les déferlantes à cause du style qui m'insupporte tout en reconnaissant qu'elle sait très bien travailler les atmosphères (un peu moins la psychologie des personnages), donc j'hésite à lui donner une seconde chance, si je le fais ce sera avec celui-ci...pour Venise !

    Posté par Asphodèle, mardi 4 novembre 2014 à 12:49 | | Répondre
    • Elle donne vraiment à voir cette ville en hiver.

      Posté par Alex mot a mots, mercredi 5 novembre 2014 à 13:30 | | Répondre
  • Il fait partie de mes projets de lecture car j'aime Venise.
    Bonne journée.

    Posté par Bonheur du Jour, mardi 4 novembre 2014 à 13:01 | | Répondre
  • J'ai beaucoup aimé cette lecture.

    Posté par aifelle1, mardi 4 novembre 2014 à 13:24 | | Répondre
  • J'avais beaucoup aimé le précédent livre de l'auteure alors je pense que je lirai celui-ci aussi ...

    Posté par Laeti, mardi 4 novembre 2014 à 14:57 | | Répondre
    • Celui-ci est une réédition en format poche.

      Posté par Alex mot a mots, mercredi 5 novembre 2014 à 13:31 | | Répondre
  • Pour beaucoup, c'est le meilleur roman de l'auteure. Je le lirai un jour je pense.

    Posté par jerome, mardi 4 novembre 2014 à 20:50 | | Répondre
    • Oh non, j'avais préféré Les déferlantes.

      Posté par Alex mot a mots, mercredi 5 novembre 2014 à 13:31 | | Répondre
  • Tu me rappelles du coup que j'ai emprunté "Les déferlantes" à ma belle-mère et qu'il faudrait peut être que je le lise pour le lui rendre... Je n'étais pourtant pas tentée au départ, je ne sais pas trop pourquoi. Et puis, je l'ai ouvert en plein milieu et j'ai commencé à lire deux ou trois pages et comme ça passait bien je me suis dit qu'il fallait le commencer au début.
    En tout cas, avec ton avis, j'ai l'impression que la dame sait rendre des atmosphères particulières.

    Posté par La chèvre grise, mercredi 5 novembre 2014 à 09:15 | | Répondre
    • Dans ces deux romans, oui. Pour ses autres, beaucoup moins.

      Posté par Alex mot a mots, mercredi 5 novembre 2014 à 13:31 | | Répondre
  • J'ai beaucoup aimé ce roman. Quelle atmosphère !

    Posté par saxaoul, mercredi 5 novembre 2014 à 14:38 | | Répondre
  • Je pense que c'est mon préféré de l'auteure mais je ne suis pas une grande fan de ses ambiances.

    Posté par val-m-les-livres, mercredi 5 novembre 2014 à 16:56 | | Répondre
    • Avec Les déferlantes, un de mes préféré de l'auteur.

      Posté par Alex mot a mots, mercredi 5 novembre 2014 à 19:06 | | Répondre
  • Je vais le noter et peut être commencer par lui (pas encore lu les déferlantes).

    Posté par cristie, mercredi 5 novembre 2014 à 19:26 | | Répondre
    • Bonne idée, en effet, de commencer par celui-ci.

      Posté par Alex mot a mots, vendredi 7 novembre 2014 à 17:59 | | Répondre
  • Je n'ai toujours pas lu cet auteur et ce titre me tente beaucoup.

    Posté par Midola, mercredi 5 novembre 2014 à 21:06 | | Répondre
    • J'espère que cette auteur été plaira autant qu'à moi.

      Posté par Alex mot a mots, vendredi 7 novembre 2014 à 17:59 | | Répondre
  • Je note ce titre dans mon carnet, et pour Venise et pour l 'auteure.

    Posté par Mango, jeudi 6 novembre 2014 à 09:51 | | Répondre
  • J'aime beaucoup cet auteur, les déferlantes était une vraie pépite je pense que je lirai aussi celui ci ^^

    Posté par Léa Touch Book, vendredi 7 novembre 2014 à 10:44 | | Répondre
    • Ces deux titres sont mes préféré de l'auteur.

      Posté par Alex mot a mots, vendredi 7 novembre 2014 à 18:00 | | Répondre
  • Un gros coup de coeur pour moi :0) Mais je me rappelle comme toi que j'avais un peu été surprise par le style de l'auteur les premières pages... Pour après, finir par adorer :0) Je viens ici répondre à ton commentaire comme je ne l'ai pas fait de suite :=(par rapport aux thés de Damman) Noël à Pékin est plutôt exotique et pour Noël à Paris c'est le goût de l'amande et de la cerise qui ressortent le plus (mon préféré, un vrai délice :0) Je te le conseille très fortement ;0) Bon week end Alex

    Posté par L'or rouge, samedi 8 novembre 2014 à 13:35 | | Répondre
  • Amande-cerise, c'est ce qu'a choisi La Compagnie coloniale pour son thé de noël, également.

    Posté par Alex mot a mots, samedi 8 novembre 2014 à 13:58 | | Répondre
  • j'avais adoré ce roman, c'est mon préféré de l'auteur. Je viens de finir La Part du ciel qui n'est pas mal mais un cran au-dessous celui-là.

    Posté par Violette, samedi 8 novembre 2014 à 14:56 | | Répondre
  • je n'ai encore rien lu de Claudie Gallay, j'avais réservé "les déferlantes" à la bibliothèque l'an dernier et vus les commentaires mitigés des autres personnes du club de lecture, je l'ai laissé. je vais peut-être essayé celui-ci pour aborder l'auteure.

    Posté par Eve-Yeshe, samedi 8 novembre 2014 à 16:49 | | Répondre
    • Il est moins long que Les déferlantes, en effet. J'espère qu'il te plaira.

      Posté par Alex mot a mots, dimanche 9 novembre 2014 à 11:56 | | Répondre
  • Encore jamais lu cette auteure ...

    Posté par anjelica, samedi 8 novembre 2014 à 18:49 | | Répondre
  • Pourquoi pas ?! Je note

    Posté par sudisine, lundi 10 novembre 2014 à 14:41 | | Répondre
  • Comme toi c'est mon préféré de l'auteur avec Les Déferlantes. J'avais aimé cette atmosphère de Venise en hiver, et puis l'aristocrate russe, et le libraire ...

    Posté par Malika, lundi 10 novembre 2014 à 19:06 | | Répondre
  • je ne connais pas Venise !

    Posté par Lystig, mardi 11 novembre 2014 à 08:47 | | Répondre
  • J'aime beaucoup cette auteure mais je n'ai pas encore lu celui-ci, surement parce que Venise ne m'attire pas du tout.

    Posté par Emma, mardi 11 novembre 2014 à 14:23 | | Répondre
    • C'est son premier, de mémoire. Et je l'ai bien aimé.

      Posté par Alex mot a mots, jeudi 13 novembre 2014 à 17:35 | | Répondre
  • J'aimerais bien découvrir Venise l'hiver, dans un cadre que j'imagine mélancolique et si différent de l'agitation de l'été.

    Posté par Soie, jeudi 13 novembre 2014 à 12:09 | | Répondre
  • J'ai été mitigée sur "Les déferlantes" alors je n'ai pas lu ce livre. J'ai lu "Une part de ciel" et j'ai aimé ! Je vais donc noté ce titre.

    Posté par Syl, jeudi 13 novembre 2014 à 13:08 | | Répondre
Nouveau commentaire