Mot-à-mots

J'ai commencé ma vie comme je la finirai... Au milieu des livres (Jean-Paul SARTRE)

L'écrivain national - Serge JONCOUR

31IbnW5Vf6L

Flammarion, 27 août 2014, 389 pages

Résumé de l'éditeur :

Le jour où il arrive en résidence d'écriture dans une petite ville du centre de la France, Serge découvre dans la gazette locale qu'un certain Commodore, vieux maraîcher à la retraite que tous disent richissime, a disparu sans laisser de traces. On soupçonne deux jeunes " néoruraux ", Aurélik et Dora, de l'avoir tué. Mais dans ce fait divers, ce qui fascine le plus l'écrivain, c'est une photo : celle de Dora dans le journal.

Dès lors, sous le regard de plus en plus suspicieux des habitants de la ville, cet "écrivain national", comme l'appelle malicieusement monsieur le Maire, va enquêter à sa manière, celle d'un auteur qui recueille les confidences et échafaude des romans, dans l'espoir de se rapprocher de la magnétique Dora.

Mon avis :

Je dois dire que quelques jours après la lecture de ce roman, il ne m'en reste pas grand chose. Juste une impression d'hiver, d'auteur catapulté là sans avoir rien préparé de ses interventions pour les ateliers prévus.

Un couple de libraires à l'origine du projet qui ne fait que prêter sa voiture ; un maire soucieux de se faire ré-élire ; une aubergiste curieuse ; un mystérieux Commodore revenu d'Indochine. Mais une galerie de personnages qui ne m'a pas paru haute en couleurs.

Le personnage de Dora m'a peu passionné. Ce fut la passion du narrateur.

Le mystère de la disparition n'est qu'un prétexte et apparaît bien comme tel : peu mystérieux.

L'image que je retiendrai :

Celle de l'auteur plein de boue se présentant pour l'atelier d'écriture.

Posté par Alex mot a mots à 12:40 - Auteurs en J - Commentaires [44] - Permalien [#]
Tags :



Commentaires sur L'écrivain national - Serge JONCOUR

    Ma Pal se sentira plus légère !

    Posté par cristie, vendredi 7 novembre 2014 à 22:31 | | Répondre
  • J'ai assisté à une rencontre avec l'auteur, qui ne m'a beaucoup donné envie de le lire et ton billet n'arrange rien

    Posté par aifelle1, samedi 8 novembre 2014 à 06:07 | | Répondre
  • il ne viendra pas allonger ma liste de lecture.

    Posté par line66, samedi 8 novembre 2014 à 07:14 | | Répondre
  • En voilà un qui ne me tente pas. Merci !

    Posté par somaja, samedi 8 novembre 2014 à 11:20 | | Répondre
  • je n'ai pas lu beaucoup de positif concernant ce livre, j'avais pourtant beaucoup aimé L'Amour sans le faire... les romans d'un auteur se suivent et ne se ressemblent pas!

    Posté par Violette, samedi 8 novembre 2014 à 14:50 | | Répondre
    • L'Amour sans le faire ne me tentait pas, à l'époque.

      Posté par Alex mot a mots, samedi 8 novembre 2014 à 15:04 | | Répondre
  • je l'avais noté, mais pas en tête de liste alors, vue ta critique, je crois qu'il va rester tout en bas!!

    Posté par Eve-Yeshe, samedi 8 novembre 2014 à 16:44 | | Répondre
    • C'est vrai qu'il ne m'a pas plu plus que cela....

      Posté par Alex mot a mots, dimanche 9 novembre 2014 à 11:58 | | Répondre
  • Je ne voulais pas le lire, mais je ne savais pas pourquoi. Maintenant, je sais

    Posté par Laure, samedi 8 novembre 2014 à 19:51 | | Répondre
  • Je n'ai jamais accroché aux romans de cet auteur... Bon dimanche Alex, bisous

    Posté par Florinette, dimanche 9 novembre 2014 à 11:32 | | Répondre
    • C'est le premier que je lisais. Et il ne 'a pas emballé.

      Posté par Alex mot a mots, dimanche 9 novembre 2014 à 12:00 | | Répondre
  • J'hésitais... merci !

    Posté par Sérialecteur, dimanche 9 novembre 2014 à 12:28 | | Répondre
  • J'ai lu un livre de Serge Joncour (pas chroniqué non plus, peut-être un jour, qui sait ?) et je dois dire qu'il ne m'en reste rien et c'est étonnant car ce livre remonte à un an et demi (en général, je me souviens longtemps des livres qui marquent, ou du moins de certaines scènes, et là rien de chez rien). Ton avis m'éclaire beaucoup, car je pense que je partagerais ce ressenti s'il m'arrivait de lire cette intrigue.

    Posté par Philisine Cave, dimanche 9 novembre 2014 à 14:11 | | Répondre
    • Cela m'arrive avec certaines lectures également, et je pense que c'est ce qui se passera avec celui-ci.

      Posté par Alex-Mot-a-Mots, dimanche 9 novembre 2014 à 19:52 | | Répondre
  • Oh, Oh, Je l'ai trouvé hier à la bibliothèque. Tu penses si je l'ai pris. Je reviendrai te donner mon impression et lire la tienne dès que je l'ai fini! Je ne veux pas me laisser influencer trop vite!

    Posté par Mango, dimanche 9 novembre 2014 à 15:24 | | Répondre
  • Dans l'un de ses derniers romans je n'avais pas aimé un certain "parisianisme" , a priori un écueil évité ici...

    Posté par Yv, dimanche 9 novembre 2014 à 18:04 | | Répondre
  • Ou les bringues rurales
    Bisous Alex et bon lundi

    Posté par HIL le Rhodan, lundi 10 novembre 2014 à 09:21 | | Répondre
  • Chères lectrices, chers lecteurs, il bien concevable que mes livres ne plaisent pas… mais de là à m'accabler du label "parisianisme"… Ouh là…. c'est un brin immérité !

    Posté par serge, lundi 10 novembre 2014 à 18:10 | | Répondre
    • Parisianisme : non pas pour moi, ni pour ce livre-là en tout cas.
      Je vous remercie de votre passage sur mon modeste blog.
      Cordialement.

      Posté par Alex mot a mots, lundi 10 novembre 2014 à 18:16 | | Répondre
      • ouf, j'aime mieux ça. (Le précédent se déroulait dans le Lot, et celui d'avant en Auvergne…
        Bien à vous.

        Posté par serge, lundi 10 novembre 2014 à 20:20 | | Répondre
        • Vous savez choisir vos régions. Je ne sais pas lequel me tente le plus....
          Cordialement.

          Posté par Alex mot a mots, mardi 11 novembre 2014 à 08:42 | | Répondre
  • Un des rares romans français de la rentrée que j'ai lu (et aimé !)

    Posté par Sandrine, mardi 11 novembre 2014 à 10:16 | | Répondre
  • Lors de son passage à LGL, Joncour m'a bien tentée. j'espère trouver ce livre à ma bib de quartier !

    Posté par Géraldine, mardi 11 novembre 2014 à 18:15 | | Répondre
  • Moi je suis toujours tentée.

    Posté par sous les galets, mercredi 12 novembre 2014 à 06:38 | | Répondre
  • J'avais lu "L'amour sans le faire" de cet auteur et tout comme toi pour ce nouveau roman, il ne m'avait pas passionné. L'écriture est belle mais l'histoire sans grand intérêt.

    Posté par Linette, vendredi 14 novembre 2014 à 09:28 | | Répondre
  • J'avais lu "l'amour sans le faire" que j'avais aimé il me semble, mais là du coup je n'ai pas envie de découvrir celui-ci...

    Posté par laeti, vendredi 14 novembre 2014 à 15:47 | | Répondre
    • Pas lu "L'amour sans le faire" qui ne me tentait pas.

      Posté par Alex mot a mots, samedi 15 novembre 2014 à 17:38 | | Répondre
  • Lu, sans agitation particulière. de beaux passages.

    Posté par keisha, vendredi 14 novembre 2014 à 16:15 | | Répondre
  • Comme toi, j'ai été un peu déçue par cette lecture. J'en attendais beaucoup plus. Et puis toutes ces rencontres et ateliers d'écritures pas préparés, où il se rend boueux sous prétexte qu'il n'a de quoi se changer... (il est là pour un mois tout de même !) Une lecture pas désagréable mais pas indispensable.

    Posté par Midola, mardi 18 novembre 2014 à 21:22 | | Répondre
Nouveau commentaire