Mot-à-mots

J'ai commencé ma vie comme je la finirai... Au milieu des livres (Jean-Paul SARTRE)

Trente-six chandelles - Marie-Sabine ROGER

41pDAuq12qL

Editions du Rouergue, 20 août 2014, 277 pages

Résumé de l'éditeur :

Allongé dans son lit en costume de deuil, ce 15 février, à l'heure de son anniversaire, Mortimer Décime attend sagement la mort car, depuis son arrière-grand-père, tous les hommes de sa famille sont décédés à onze heures du matin, le jour de leurs 36 ans. 

La poisse serait-elle héréditaire, comme les oreilles décollées ? Y a-t-il un gène de la scoumoune ? Un chromosome du manque de pot ? Que faire de sa vie, quand le chemin semble tout tracé à cause d'une malédiction familiale ?

Entre la saga tragique et hilarante des Décime, quelques personnages singuliers et attendrissants, une crêperie ambulante et une fille qui pleure sur un banc, on suit un Mortimer finalement résigné au pire.

Mais qui sait si le Destin et l'Amour, qui n'en sont pas à une blague près, en ont réellement terminé avec lui ?

Mon avis :

Voilà un roman pas prise de tête et plutôt drôle sur le sujet de la mort et que faire de sa vie.

Si je me suis parfois demandée où voulait en venir l'auteure, je me suis également laissée porter par le style fluide et la narration légère.

Au fnal, un bon moment de lecture détente, même si je sais dors et déjà qu'il ne m'en restera rien dan quelques semaines.

L'image que je retiendrai :

Celle des chapeaux improbables de Jasmine.

 

Je remercie Price Minister et son opération Matchs de la Rentrée Littéraire.

Posté par Alex mot a mots à 12:18 - Auteurs en R - Commentaires [48] - Permalien [#]
Tags : ,



Commentaires sur Trente-six chandelles - Marie-Sabine ROGER

  • De temps en temps, une telle lecture fait du bien. Drôle et tendre à la fois.

    Posté par Jostein, mercredi 26 novembre 2014 à 06:44 | | Répondre
  • Exactement ce dont j'ai besoin en ce moment : une lecture détente !

    Posté par soukee, mercredi 26 novembre 2014 à 08:59 | | Répondre
  • Je suis en train de le lire, c'est léger et sympa, mais effectivement pas inoubliable !

    Posté par Hélène, mercredi 26 novembre 2014 à 09:08 | | Répondre
  • Ma lmecture du moment aussi : pareil, sympa, léger, très... du coup, j'au un peu hâte de passer à autre chose !

    Posté par arrajou, mercredi 26 novembre 2014 à 09:36 | | Répondre
  • C'est le propre de l'auteur, de faire des histoires un peu décalées qui sont difficilement mémorables. De mon côté par contre, je me souviens beaucoup de l'ambiance et du sentiment que je ressens à la lecture de ses romans. J'adore

    Posté par La chèvre grise, mercredi 26 novembre 2014 à 10:37 | | Répondre
    • Tu abrasion : une auteure qui sait créer des ambiances.

      Posté par Alex mot a mots, mercredi 26 novembre 2014 à 17:43 | | Répondre
  • J'aime bien le ton de l'auteur et je prendrai celui-ci à la bibliothèque. Et pareil que "la chèvre grise", je n'oublie pas ses romans.

    Posté par aifelle1, mercredi 26 novembre 2014 à 10:48 | | Répondre
    • Je l'ai reçu grâce à Price Minister. Si tu veux qu'il voyage jusqu'à toi.....

      Posté par Alex mot a mots, mercredi 26 novembre 2014 à 17:43 | | Répondre
  • Les personnages sont attachants, mais comme tu le dis, vite lu, vite oublié...

    Posté par Gwenaelle, mercredi 26 novembre 2014 à 11:50 | | Répondre
  • J'ai aimé (billet prêt!) Oui, les chapeaux...

    Posté par keisha, mercredi 26 novembre 2014 à 12:07 | | Répondre
  • J'entends beaucoup de bien de ce titre.

    Posté par Moka, mercredi 26 novembre 2014 à 12:54 | | Répondre
  • C'est bizarre, ce titre me remémore une émission télévisée des années 60, qui s'appelait justement 36 chandelles...

    Posté par Oncle Paul, mercredi 26 novembre 2014 à 14:35 | | Répondre
    • Désolée, je suis née 10 ans plus tard....

      Posté par Alex mot a mots, mercredi 26 novembre 2014 à 17:45 | | Répondre
  • Lecture agréable, tu as raison !

    Posté par Lizouzou, mercredi 26 novembre 2014 à 16:08 | | Répondre
  • Bonjour Alex, une lecture très très agréable. J'ai beaucoup aimé son style. Bonne après-midi.

    Posté par dasola, mercredi 26 novembre 2014 à 16:49 | | Répondre
  • J'ai lu un livre de cet auteur, c'était comme tu dis, agréable à lire, mais après....
    Un bon moment de lecture c'est bien

    Posté par zazy, mercredi 26 novembre 2014 à 23:04 | | Répondre
  • Jeudissimes bisous

    Posté par JonquilleFleur, jeudi 27 novembre 2014 à 06:23 | | Répondre
  • La quatrième de couverture est vraiment originale !

    Posté par Sybille, jeudi 27 novembre 2014 à 07:54 | | Répondre
  • Tu confirmes après l'avis de Cess : je vais le lire prochainement. Bises

    Posté par Philisine Cave, jeudi 27 novembre 2014 à 08:59 | | Répondre
  • On le voit partout ce roman, il fait l'unanimité...! Mais vu que tu dis que tu l'auras oublié sous peu, je m'interroge...

    Posté par Noukette, jeudi 27 novembre 2014 à 18:57 | | Répondre
  • oui j'entends dire partout qu'il est léger et sympathique

    Posté par yueyin, jeudi 27 novembre 2014 à 22:25 | | Répondre
  • Même s'il ne reste pas beaucoup de souvenirs après, ça fait du bien aussi de rire un peu.

    Posté par Soie, vendredi 28 novembre 2014 à 13:48 | | Répondre
  • Un livre léger, sur un sujet délicat alors ?

    Posté par Sudisine, vendredi 28 novembre 2014 à 17:15 | | Répondre
    • Non, pas vraiment, car le propos est plutôt drôle.

      Posté par Alex mot a mots, samedi 29 novembre 2014 à 11:06 | | Répondre
  • Je le note pour une éventuelle panne de lecture alors.

    Posté par Midola, vendredi 28 novembre 2014 à 19:14 | | Répondre
    • De quoi redonner le goût à la lecture, en effet.

      Posté par Alex mot a mots, samedi 29 novembre 2014 à 11:07 | | Répondre
  • J'ai lu La tête en friche de l'auteure, et depuis rien, mais je n'étais pas super emballé, alors, je n'ai pas retenté le coup

    Posté par Yv, samedi 29 novembre 2014 à 12:17 | | Répondre
    • Comme j'avais bien aimé La tête en friche, celui-ci me tentait.

      Posté par Alex mot a mots, samedi 29 novembre 2014 à 18:16 | | Répondre
  • Pour moi c'est rédhibitoire de terminer en disant qu'il ne t'en restera rien par la suite

    Posté par sous les galets, samedi 29 novembre 2014 à 14:32 | | Répondre
Nouveau commentaire