Mot-à-mots

J'ai commencé ma vie comme je la finirai... Au milieu des livres (Jean-Paul SARTRE)

Maine - J. Courtney SULLIVAN

410GxaJoVGL

Eidtions rue Fromentin, 2011, 450 pages

Résumé de l'éditeur :

Pourquoi la vie familiale est-elle si compliquée ? Combien de regrets, de secrets, de non-dits se cachent derrière l’ordinaire du quotidien ? Et comment faire quand la moindre conversation déclenche un drame ?

Les femmes de la famille Kelleher se posent les mêmes questions, mais chacune y répond à sa façon.

Dans leur maison de vacances du Maine, Alice, 80 ans (la grand-mère), Kathleen (sa fille), Maggie (sa petite-fille) et Ann Marie (sa belle-fille) passent un dernier été réunies. Ce sont trois générations qui se retrouvent… pleines de doutes, de culpabilités, de frustrations, mais d’envies aussi.

Entre tensions et explications, ce séjour transformera les liens unissant les quatre femmes, et bouleversera leur existence.

Mon avis :

J'ai aimé me retrouver au milieu de ses quatre femmes à la vie et au caractère si différents. Mais toutes ont au fond d'elle cette colère qu'elles n'arrivent pas à dépasser.

Mais cela les rend plus humaines et un peu plus proche de nous. Car l'intérêt de ce roman, je trouve, se situe dans la psychologie des personnages dont le passé s'éclaire par petites touches. Et cela m'a fait changer d'avis sur certains personnages.

Ainsi Alice, grand-mère si douce en début de roman, se révèle être une femme acariâtre qui ne perd jamais son mordant. Et Maggie, au départ jeune new-yorkaise ingénue prend en fait sa vie en main.

C'est toutefois un roman si américain que la traductrice est obligée de multiplier les notes en bas de page pour nous expliquer les références.

Et puis, ce qui m'a gêné, également, ce sont les virgules placées au mauvais endroit, ce qui ralentissait ma lecture, alors que j'aurais aimé être emporté par le vent de l'océan.

Ceci dit, j'ai passé de très bons moments de lecture, car les restaurants de homards, dans lesquels les personnages vont sans cesse manger m'ont mis l'eau à la bouche.

Et puis qu'est-ce qu'elles picolent ! Mais rien que du bon.

L'image que je retiendrai :

Celle de la maison en bord de mer avec sa plage privée qu'Alice vide peu à peu de ses objets du passé.

Posté par Alex mot a mots à 12:17 - Auteurs en S - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : ,



Commentaires sur Maine - J. Courtney SULLIVAN

  • tu me donnes envie de le relire

    Posté par ptitlapin, vendredi 28 novembre 2014 à 12:27 | | Répondre
  • j'ai aimé (tu parles, des femmes, la côte est, pff...)

    Posté par keisha, vendredi 28 novembre 2014 à 15:30 | | Répondre
  • Ouh là là, je note, je note, le sujet, les thèmes m'intéressent ++++ ; je pense que je vais adorer !

    Posté par Sudisine, vendredi 28 novembre 2014 à 17:20 | | Répondre
  • Un bon gros roman !

    Posté par clara, vendredi 28 novembre 2014 à 17:52 | | Répondre
  • J'abonde dans le sens de Clara - puissant roman psychologique... entre autres.

    Posté par DF, vendredi 28 novembre 2014 à 20:37 | | Répondre
  • Il est arrivé dans ma Pal, cadeau d'une gentille blogueuse.

    Posté par val-m-les-livres, vendredi 28 novembre 2014 à 22:00 | | Répondre
    • Une très gentille blogueuse, car il est vraiment bien.

      Posté par Alex mot a mots, samedi 29 novembre 2014 à 11:08 | | Répondre
  • Je ne l'ai pas encore lu mais je vais l'offrir demain à une amie. J'espère qu'il lui plaira.

    Posté par anjelica, vendredi 28 novembre 2014 à 23:39 | | Répondre
    • Tu pourras toujours lui emprunter par la suite.

      Posté par Alex mot a mots, samedi 29 novembre 2014 à 11:08 | | Répondre
  • Même Alice, la vieille acariatre, on finit par la comprendre au fur et à mesure que l'on découvre son passé ... j'ai beaucoup aimé ce roman.

    Posté par aifelle1, samedi 29 novembre 2014 à 07:11 | | Répondre
  • Ma souris adore cet auteur, je n'ai pas encore commencé ...

    Posté par SeriaLecteur, samedi 29 novembre 2014 à 09:56 | | Répondre
    • Ta souris ne t'a donc pas complètement convaincue, alors.

      Posté par Alex mot a mots, samedi 29 novembre 2014 à 11:09 | | Répondre
  • Un coup de cœur pour cette auteure.Ces quatre femmes avec leurs défauts ,leurs qualités sont tellement humaines.

    Posté par Chantal, samedi 29 novembre 2014 à 13:39 | | Répondre
  • Je ne le suis toujours pas décidée à le lire

    Posté par sous les galets, samedi 29 novembre 2014 à 14:31 | | Répondre
    • Pourtant, je suis certaine que celui-ci te plairait.

      Posté par Alex mot a mots, samedi 29 novembre 2014 à 18:17 | | Répondre
  • Comme quoi Alex, il ne faut pas se fier aux apparences
    Amitiés

    Posté par Oncle Paul, samedi 29 novembre 2014 à 14:43 | | Répondre
  • Je l'ai vraiment aimé ce bouquin !

    Posté par Une Comete, samedi 29 novembre 2014 à 17:53 | | Répondre
    • Moi aussi, même si ce n'est pas vraiment un coup de coeur.

      Posté par Alex mot a mots, samedi 29 novembre 2014 à 18:18 | | Répondre
  • Je devais le lire avant la fin de l'année. Je crois bien que je vais repousser à l'année prochaine...

    Posté par Syl., lundi 1 décembre 2014 à 13:22 | | Répondre
  • Oh tout à fait un livre qui me plairait !

    Posté par Sybille, mardi 2 décembre 2014 à 23:46 | | Répondre
  • Je m'étais promise de le lire cet été, ça sera pour l'été prochain... Il a tout pour me plaire en plus... Quand je vois le retard que j'accumule ça me donne le vertige ;0) Gros bisous Alex

    Posté par L'or rouge, jeudi 4 décembre 2014 à 14:04 | | Répondre
    • Celui-ci, tu ne peux pas passer à côté, car je suis sûre qu'il te plaira.

      Posté par Alex mot a mots, dimanche 7 décembre 2014 à 17:59 | | Répondre
  • J'adore cet auteur, ce sont des lectures très agréables

    Posté par Léa Touch Book, mercredi 10 décembre 2014 à 21:16 | | Répondre
    • Le premier que je lisais, et j'ai bien aimé.

      Posté par Alex-Mot-à-Mots, vendredi 12 décembre 2014 à 15:47 | | Répondre
  • J'ai beaucoup aimé ce 4 femmes aussi, et comme toi mes sentiments ont évolué au cours de la lecture. De très beaux portraits.
    Bizarre, je ne me souvenais pas qu'elles picolaient autant...

    Posté par somaja, vendredi 12 décembre 2014 à 19:47 | | Répondre
    • Si, j'aurai parfois aimé prendre un verre avec elles.

      Posté par Alex mot a mots, dimanche 14 décembre 2014 à 13:54 | | Répondre
  • J'avais complètement oublié que je voulais le lire, merci pour le rappel. Il a tout pour me plaire ce livre.

    Posté par Emma, vendredi 19 décembre 2014 à 09:21 | | Répondre
    • Et j'espère qu'il te plaira autant qu'à moi.

      Posté par Alex mot a mots, samedi 20 décembre 2014 à 11:31 | | Répondre
Nouveau commentaire