Mot-à-mots

J'ai commencé ma vie comme je la finirai... Au milieu des livres (Jean-Paul SARTRE)

La chorale des maîtres bouchers - Louise ERDRICH

51saSRd0bnL

LGF, 16 mai 2007, 568 pages

Résumé de l'éditeur :

1918. De retour du front, Fidelis Waldvogel, un jeune soldat allemand, tente sa chance en Amérique. Avec pour seul bagage une valise pleine de couteaux et de saucisses, il s'arrête à Argus, dans le Dakota du Nord où, bientôt rejoint par sa femme et son fils, il décide d'ouvrir une boucherie et de fonder une chorale, en souvenir de celle des maîtres bouchers où chantait son père.

Mon avis :

Si j'ai bien aimé ce roman dans sa première moitié, je dois avouer que je me suis essoufflée dans la seconde moitié, une fois le décor planté.

Alors oui, l'auteure sait faire de belles phrases profondes ; les situations sont intéressantes ; mais tout ceci est décidément trop délayé.

J'aurais aimé des personnages plus fouillés et moins d'accumulation de descriptions.

Bref, je n'ai pas eu de coup de coeur pour ce roman, mais j'ai apprécié ma lecture, ce qui est déjà pas mal, me direz-vous.

L'image que je retiendrai :

Celle de la cave dans laquelle était enfermée une famille.

Posté par Alex mot a mots à 12:31 - Auteurs en E - Commentaires [37] - Permalien [#]
Tags : ,



Commentaires sur La chorale des maîtres bouchers - Louise ERDRICH

    C'est un problème récurent chez les auteurs américains : trop de délayage qui nuit au livre

    Posté par zazy, dimanche 28 décembre 2014 à 14:08 | | Répondre
  • Je lis beaucoup de billets flatteurs sur cette auteure incontournable (sur les blogs du moins^^) mais je n'ai pas encore franchi le cap... A suivre ! Bonne fin d'année à toi !

    Posté par Asphodèle, dimanche 28 décembre 2014 à 14:14 | | Répondre
  • J'aime bien ton commentaire et tes remarques
    Bisous endimanchés Alex

    Posté par HIL le Rhodan, dimanche 28 décembre 2014 à 15:46 | | Répondre
  • Dommage pour la seconde moitié... Du coup, je n'ai pas trop envie de le lire!

    Posté par Laeti, dimanche 28 décembre 2014 à 16:49 | | Répondre
  • Un roman qui pourrait me plaire...dommage pour la seconde partie !

    Posté par Sybille, dimanche 28 décembre 2014 à 18:12 | | Répondre
  • Je l'ai dans ma pile depuis des années... va falloir que je me décide pour me faire son propre avis. Sait-on jamais.

    Posté par Karine:), dimanche 28 décembre 2014 à 18:53 | | Répondre
  • J'ai trouvé ça un brin longuet.

    Posté par val-m-les-livres, dimanche 28 décembre 2014 à 19:04 | | Répondre
  • C'est un roman que j'ai beaucoup aimé, même si la fin est en effet moins bonne que la première partie.

    Posté par aifelle1, lundi 29 décembre 2014 à 06:14 | | Répondre
    • Je n'ai pas boudé mon plaisir, mais j'en attendais mieux.

      Posté par Alex mot a mots, lundi 29 décembre 2014 à 10:10 | | Répondre
  • je me souviens l'avoir lu , mais je n'en ai pas gardé un grand souvenir.

    Posté par line66, lundi 29 décembre 2014 à 06:30 | | Répondre
  • Comme tu le sais, des romans qui se passe en temps de guerre ne m'attire pas et encore moins celui-ci vu que tu n'as pas aimé...

    Posté par Sudisine, lundi 29 décembre 2014 à 09:03 | | Répondre
    • Dans ce cas, tu passes ton tour, c'est cela.

      Posté par Alex mot a mots, lundi 29 décembre 2014 à 10:10 | | Répondre
  • mon préféré de cette auteure !

    Posté par clara, lundi 29 décembre 2014 à 10:09 | | Répondre
  • J'ai préféré "Ce qui a dévoré nos coeurs".

    Posté par Alex mot a mots, lundi 29 décembre 2014 à 10:12 | | Répondre
  • J'ai tenté un roman de cet auteur qui m'a fortement déplu... Pas très envie de retenter. bisous et bon réveillon un peu en avance Alex

    Posté par Une Comete, lundi 29 décembre 2014 à 11:12 | | Répondre
  • Je suis une grande fan de Louise Erdrich il va falloir que je lise celui-ci !

    Posté par Léa Touch Book, lundi 29 décembre 2014 à 19:59 | | Répondre
    • De mémoire, c'est son premier traduit en français.

      Posté par Alex mot a mots, mardi 30 décembre 2014 à 09:19 | | Répondre
  • Bon je passe.

    Posté par sous les galets, mardi 30 décembre 2014 à 11:39 | | Répondre
  • Le premier que j'ai lu de l'auteur, et j'ai vraiment aimé!(mêem s'il n'y a pas vraiment beaucoup de chorale ^_^)

    Posté par keisha, mercredi 31 décembre 2014 à 15:03 | | Répondre
    • En effet, il y a pleins d'autres choses dans ce roman, mais pas beaucoup de choral. Pourquoi avoir gardé ce titre alors ?!

      Posté par Alex mot a mots, vendredi 2 janvier 2015 à 09:30 | | Répondre
  • Je viens de découvrir Louise Erdrich par ses nouvelles et j'aimerais bien maintenant me lancer dans un de ses romans.

    Posté par jerome, vendredi 2 janvier 2015 à 09:08 | | Répondre
    • Des trois que j'ai lu "Ce qui a dévoré nos coeurs" reste le seul que j'ai vraiment aimé.

      Posté par Alex mot a mots, vendredi 2 janvier 2015 à 09:31 | | Répondre
  • j'ai toujours un livre de l'auteure dans ma PAL, donc pas d'autres lectures d'elle prévues tant que je n'ai pas lu le dernier miracle de je ne sais plus quoi !!!

    Posté par Géraldine, samedi 3 janvier 2015 à 22:08 | | Répondre
  • Lu après "ce qui a dévoré nos cœur"(adoré)... bof...

    Posté par juliette, jeudi 15 janvier 2015 à 07:10 | | Répondre
  • cœurs...

    Posté par juliette, jeudi 15 janvier 2015 à 07:11 | | Répondre
  • Mon avis est moins négatif que le tien, j'ai aimé me plonger dans ce roman, dans cette ambiance douce-amère, même s'il est vrai que le tout m'a semblé fragile. L'image que tu en as retenue est terrifiante !! J'ai préféré celle de Delphine tenant la main d'Eva, et toutes deux regardant par la fenêtre les hommes boire des bières dans le jardin

    Posté par Lybertaire, jeudi 24 août 2017 à 14:50 | | Répondre
Nouveau commentaire