Mot-à-mots

J'ai commencé ma vie comme je la finirai... Au milieu des livres (Jean-Paul SARTRE)

Autobiographie d'une courgette - Gilles PARIS

 

4144dLeQ53L

J'ai lu, 11 mars 2003, 254 pages

Résumé de l'éditeur :

Elle ressemble à une poupée de chiffon toute molle et ses yeux sont grands ouverts. Je pense aux films policiers où des tas de femmes se font tuer et après elles ressemblent à des tas de chiffons toutes molles et je me dis "c'est ça, j'ai tué maman". Ainsi commence l'aventure d'Icare, alias Courgette, un petit garçon de neuf ans qui tue accidentellement sa mère alcoolique d'un coup de revolver. Paradoxalement, la vie s'ouvre à lui après cette tragédie, et peut-être même un peu grâce à elle. Placé dans un foyer, il pose avec une naïveté touchante son regard d'enfant sur un monde qu'il découvre et qui ne l'effraie pas. De forts liens d'amitié se créent entre lui et ses camarades. Et puis surtout, il tombe amoureux de Camille...

Mon avis :

J'ai aimé le personnage d'Icare, pardon, de Courgette, même si il ne comprend pas grand chose au monde qui l'entoure. En revanche, les copains autour de lui ne m'ont pas passionné, sauf Camille. Mais Camille, c'est une histoire d'amour.

Les adultes sont un peu caricaturaux, ce qui rend le récit parfois difficilement crédible, notamment à la fin.

J'ai également trouvé que le rythme s'essoufflait sur la fin. Dommage.

Un personnage de Courgette bien attachant tout de même.

L'image que je retiendrai :

Celle du Père-Noël qui ferait mieux de passer en été plutôt qu'en hiver à cause des cheminées et de son costume rouge.

Posté par Alex mot a mots à 12:38 - Auteurs en P - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags :



Commentaires sur Autobiographie d'une courgette - Gilles PARIS

    Une vie pleine de pépins...

    Posté par Oncle Paul, samedi 24 janvier 2015 à 13:22 | | Répondre
  • T'as bien raison. Enfin comme ça le PN ramone
    Bisous Alex et BonApm

    Posté par HIL le Rhodan, samedi 24 janvier 2015 à 14:33 | | Répondre
    • A force, son costume ne serait plus rouge.
      Bises

      Posté par Alex mot a mots, dimanche 25 janvier 2015 à 13:46 | | Répondre
  • J'ai eu l'énorme chance de pouvoir visiter le plateau de tournage du film en stop motion. Un très très beau film en prévision !

    Posté par Moglug, samedi 24 janvier 2015 à 14:57 | | Répondre
  • J'ai découvert Gilles Paris avec ce titre que j'ai bien aimé, délicat, sensible et fin

    Posté par Yv, samedi 24 janvier 2015 à 17:48 | | Répondre
    • Oui, mais il y manque tout de même un petit quelque chose qu'il y a dans ses romans suivants.

      Posté par Alex mot a mots, dimanche 25 janvier 2015 à 13:47 | | Répondre
  • Il débute sa vie avec fracas. Je ne vais pas le noter.
    Bon WE !

    Posté par Syl., samedi 24 janvier 2015 à 20:26 | | Répondre
    • Les autres titres de Gilles Paris sont meilleurs, ceci dit.

      Posté par Alex mot a mots, dimanche 25 janvier 2015 à 13:48 | | Répondre
  • C'est un livre qui a eu beaucoup de succès, mais ce que tu en dis ne me tente pas trop... Bon dimanche Alex, bises !

    Posté par Florinette, dimanche 25 janvier 2015 à 13:59 | | Répondre
    • D'où ma déception, étant donné son succès.

      Posté par Alex mot a mots, dimanche 25 janvier 2015 à 19:09 | | Répondre
  • Beaucoup en ont parlé. J'ai lu "au pays des kangourous" qui était sympa

    Posté par zazy, dimanche 25 janvier 2015 à 22:55 | | Répondre
  • Lu il y a longtemps, j'en garde un souvenir tendre.

    Posté par hélène, lundi 26 janvier 2015 à 08:51 | | Répondre
  • Je garde un bon souvenir de ce livre et de ses personnages touchants. Bonne journée à toi !

    Posté par yuko, lundi 26 janvier 2015 à 10:16 | | Répondre
    • Un bon souvenir, mais pas exceptionnel tout de même.

      Posté par Alex mot a mots, lundi 26 janvier 2015 à 14:24 | | Répondre
  • J'ai souvent vu passer ce livre sans me lancer. Peut être à cause du titre que je trouvais bizarre.

    Posté par CeciBon, lundi 26 janvier 2015 à 10:32 | | Répondre
  • Bonjour Alex, rien que le titre, c'est tentant mais j'ai d'autres lectures en cours. Bonne journée.

    Posté par dasola, lundi 26 janvier 2015 à 13:29 | | Répondre
    • Disons qu'il n'est pas un indispensable non plus. Mais j'ai passé un bon moment.

      Posté par Alex mot a mots, lundi 26 janvier 2015 à 14:26 | | Répondre
  • ça fait un bout de temps que j'ai envie de découvrir cet auteur Gilles Paris, je ne suis pas bien sûre de vouloir commencer avec celui là :0)
    J'ai répondu à ton commentaire sur Des p'tits nouveaux dans la PAL ;
    https://lorouge.wordpress.com/2015/01/21/des-ptits-nouveaux-dans-la-pal/#comments

    Posté par L'or rouge, mercredi 28 janvier 2015 à 14:07 | | Répondre
  • Je pense que je vais rajouter ce livre dans ma LAL car le sujet me tente et Icare a l'air touchant.

    Posté par Sudisine, lundi 2 février 2015 à 17:04 | | Répondre
Nouveau commentaire