Mot-à-mots

J'ai commencé ma vie comme je la finirai... Au milieu des livres (Jean-Paul SARTRE)

Satan était un ange - Karine GIEBEL

51jLJu4LfAL

Fleuve Editions, 13 novembre 2013, 336 pages

Résumé de l'éditeur :

Hier encore, François était quelqu'un. Un homme qu'on regardait avec admiration, avec envie. Aujourd'hui, il n'est plus qu'un fugitif qui tente d'échapper à son assassin. Qui le rattrapera, où qu'il aille. Quoi qu'il fasse. La mort est certaine. L'issue, forcément fatale. Ce n'est plus qu'une question de temps. Il vient à peine de le comprendre.

Paul regarde derrière lui ; il voit la cohorte des victimes qui hurlent vengeance. Il paye le prix de ses fautes. Ne pas pleurer. Ne pas perdre de temps. Accélérer. L'échéance approche. Je vais mourir.

Dans la même voiture, sur une même route, deux hommes que tout semble opposer et qui pourtant fuient ensemble leurs destins différents. Rouler droit devant, admirer la mer. Faire ce qu'ils n'ont jamais fait. Vivre des choses insensées. Vivre surtout... Car après tout, pourquoi tenter sans cesse de trouver des explications ?

Mon avis :

Quel road-movie à la française : sur l'autoroute ou les petites de l'arrière-pays niçois. Dans la banlieue lyonnaise ou à Lille.

Un avocat d'affaire et un petit truand réuni par un seul but : la fuite.

L'auteur change de catégorie dans le roman noir et nous fait lire un roman plus classique avec un arrière plan politique intéressant.

Au programme : la fin de vie et l'acharnement thérapeutique (Satan en blouse blanche ?) mais aussi le traffic d'êtres humains et surtout le scandale de nos déchets occidentaux rejetés en Afrique.

C'est de ce fait divers-là que part Karine Giebel pour construire son roman : l'assasinat de la journaliste italienne Haria Alpi et de son cadreur Miran Hrovatin, le 20 mars 1994 à Mogadiscio en Somalie. Ils menaient une enquête sur un trafic international de déchets toxiques et avient réunis suffisement de preuves pour faire éclater le scandale. L'assasinat n'a jamais été élucidé et tous les documents réunis par cette journaliste ont disparu. Elle avait 33 ans.

Un bel hommage.

L'image que je retiendrai (attention spoiler) :

L'auteure reste fidèle à elle-même, Paul est obligé de reprendre son Beretta du coffre où il l'avait soigneusement enfermé, même au bout du monde.

Posté par Alex mot a mots à 12:18 - Auteurs en G - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :



Commentaires sur Satan était un ange - Karine GIEBEL

    j'avoue que je ne suis pas tentée par cette auteure, j'ai l'impression qu'il y a beaucoup de violence dans ses livres. je devrais peut-être en essayer un pour me faire une idée. tu as une suggestion?

    Posté par Eve-Yeshe, mercredi 11 février 2015 à 13:59 | | Répondre
    • Son meilleur reste à mon avis "Meurtre pour rédemption". Pas de sang, mais un livre coup de poing.

      Posté par alex mot a mots, mercredi 11 février 2015 à 18:09 | | Répondre
  • Je viens juste de lire "Les morsures de l'ombre" et j'en tremble encore. J'adore l'écriture et l'analyse psychologique de Karine Giebel.
    Bonne journée, Alex! Bises

    Posté par Martine, mercredi 11 février 2015 à 14:26 | | Répondre
    • Une auteure que j'apprécie. Celui-ci est un tantinet en-dessous.

      Posté par alex mot a mots, mercredi 11 février 2015 à 18:10 | | Répondre
  • J'ai bien aimé mais ce n'est pas mon préféré de cette auteure

    Posté par Léa Touch Book, jeudi 12 février 2015 à 13:34 | | Répondre
    • Il est de facture plus classique, en effet. Pas mon préféré non plus.

      Posté par Alex mot a mots, dimanche 15 février 2015 à 12:27 | | Répondre
  • J'ai toujours dit qu'c'étaient des cons mes instits, y m'traitaient de Satan
    Bisous et bon Dredi 13 Alex

    Posté par HIL le Rhodan, vendredi 13 février 2015 à 08:31 | | Répondre
    • A ce point là ? Tu as dû leur en fair baver !
      Bises

      Posté par Alex mot a mots, dimanche 15 février 2015 à 12:28 | | Répondre
  • Je viens de découvrir cette auteur avec Meurtres pour rédemption, et elle m'a tenu quelques nuits éveillée ! C'est sûr, je lirai d'autres de ses romans.

    Posté par somaja, dimanche 15 février 2015 à 13:36 | | Répondre
  • Une romancière que je veux absolument découvrir, mais pas avec celui-ci, le sujet me tente beaucoup moins.

    Posté par éléa, jeudi 19 février 2015 à 16:59 | | Répondre
    • Son meilleur est à mon avis "Meurtre pour rédemption".

      Posté par Alex mot a mots, vendredi 20 février 2015 à 07:04 | | Répondre
  • Ce livre a l'air pas mal du tout !

    Posté par Sudisine, samedi 21 février 2015 à 08:06 | | Répondre
    • Ce n'est pas son meilleur, celui-ci est un polar plus classique. Mais il se lit bien.

      Posté par Alex mot a mots, dimanche 22 février 2015 à 18:52 | | Répondre
  • Bonjour. Ayant lu tout ses livres (pas encore trop nombreux) personne ne parle de "jusqu'à la mort nous unisse" que j'ai beaucoup apprécié et qui me paraît être un superbe compromis des œuvres de Mme giebel. Il est vrai que j'ai trouvé " Satan était un ange" un peu en deçà. Peut être parce qu'ils meurent....à la fin. Nous n'étions pas habitué. Mais d'énormes félicitations à cette fabuleuse écrivain. Vite le prochain.

    Posté par Olive33, mardi 5 mai 2015 à 11:13 | | Répondre
    • Ce n'est pas le seul roman de cette auteure dans lequel il arrive malheur au héros.

      Posté par Alex mot a mots, mardi 5 mai 2015 à 12:58 | | Répondre
Nouveau commentaire